Après le chapeau, les lunettes (JULBO)

Mes fils , j’y tiens comme à la prunelle de mes yeux! Et autant vous dire qu’avec les yeux bleus canons de mon aîné…et les yeux charmeurs marrons de mon petit dernier…je ne plaisante pas.

Pour mon grand, j’avais acheté des “Baby Banz” sans vraiment savoir ce que ça valait vraiment (mis à part 13,41€). Ce que j’avais apprécié dans les Baby Banz, c’est qu’elles étaient réglables grâce à un bandeau scratch à l’arrière de la tête. Sur leur site, on dit “indice UV 400”. Sur Amazon, je lis indice UV 3. Franchement, je ne sais pas ce que ça signifie exactement. Le modèle était fait pour aller jusqu’à 2 ans. Mon ainé les a porté jusqu’à ses 3 ans. Et cette année, il va sur ses 4…il etait donc temps d’en changer.

J’ai fait d’une “paire” 2 coups. J’ai aussi acheté une nouvelle paire pour mon petit pépère. Et ça s’avérait être nécessaire. Il n’allait pas pouvoir remettre celle de son grand frère car elles étaient griffées. 

Je me suis rendue chez une otpicienne. Je lui ai montré les Baby Banz. Elle m’a dit qu’il fallait en changer car trop griffées . Niveau qualité, peut mieux faire. Elles n’étaient pas mauvaises mais y a mieux. Alors, je lui ai demandé qu’elle me fasse découvrir “le mieux”. 

C’est parti! JULBO par-ci, JULBO par là…JULBO pour le grand et le petit!

Jpeg
Les JULBO Looping pour petit pépère

Jpeg

Et des JULBO “PLAYER L” . 

Commençons par les JULBO LOOPING pour mon petit cascadeur:

Les avantages:

  1. Indice UV:4
  2. Réversibles. Pas de “en haut” ou “en bas”, elles sont forcément bien mises.
  3. Un cordon pour régler le tour de tête
  4. Vont jusqu’à l’âge de 2 ans
  5. Les branches sont souples tout en épousant bien la forme de la tête. Donc
  6. Elles tiennent bien tant que BB ne les enlève pas,lol.
  7. Un choix de coloris super variés.

Les inconvénients:

  1. Le prix peut-être. Je ne sais plus combien je les ai payées…35€ je crois bien mais en magasin. Mais perso, je suis prête à mettre le prix pour bien protéger mes loulous. 

Plus d’infos: https://www.julbo.com/fr_ca/lunettes-de-soleil/looping-2#216=474&318=2481

Et les JULBO enfant alors?

Avantages

  1. Il pourra les porter au moins 2 ans m’a-t-on dit. Sauf que sur le site officiel, ce modèle est prévu pour des 6-10 ans… Il va donc pouvoir les garder encore quelques années.
  2. Indice UV:3
  3. “Polarisée” Verre mirroir … la grande classe. Il peut se la pêter grave. 
  4. Large choix aussi des couleurs

Inconvénients:

  1. Clairement le prix…je crois que j’ai casqué encore plus cher que pour le modèle BB. Si mes souvenirs sont bons, mon portefeuille s’est vu déplumé de 45 ou 49€ si pas plus. Mais des yeux bleus comme les siens, faut en prendre grand soin 😉
  2. Le cordon qui permet de bien les faire tenir et ne pas les perdre (vu le jeune âge de mon fils) est vendu séparément. Le nôtre a été payé 8€ mais n’a rien à voir avec la marque. 

Plus d’infos: https://www.julbo.com/fr_ca/player-l#216=198&318=2442

ET sinon , j’ai trouvé plus d’infos sur les fameux indices UV sur le site JULBO. Indince 3 à 4 vivement conseillé. Voici ce que ça dit en bref:

Indice : 3 –> Application pour Forte luminosité. Transmission 8 à 18´%

Indice : 4 –> Application pour Luminosité Exceptionnelle. Transmission 3 à 8% (interdit en voiture).

Voici leur lien: https://www.julbo.com/fr_ca/protection-solaire-yeux-bebes-enfants/

Zoli chapeau .

Les beaux jours arrivent…enfin…bin oui, nous, les belges…on est rarement gâté niveau météo. Et puis, on n’est jamais content à ce sujet…parce que soit fait “trop chaud”, soit fait “trop froid”, soit “il drache trop” . Toujours est-il que pour le moment, le soleil brille…et avec lui, les attaques UV sont de sortie. 

Perso, j’aime le soleil à toute petite dose. 20°c pour moi, c’est parfait…ni trop, ni trop peu. Et si y a quelques nuages et un brin de vent, c’est parfait…pour bosser au jardin sans crever. 

J’ai tendance à fuir le soleil aux heures les plus chaudes…donc suis blanche comme un poulet. Je déteste (que ce soit pour moi ou pour mes enfants) étaler de la crème solaire… spray, lait, crème…même combat! Si je peux refourguer l’étalage à chéri, je le fais. Par contre, que j’aime ou pas la crème… Mes boys boys n’y échappent pas! 

Mais cela n’est pas suffisant pour mes petites têtes. Une tête blonde aux yeux clairs…et l’autre sans cheveux aux yeux foncés… ça nécessite d’être bien protégé par là aussi. 

J’ai découvert avec mon aîné les jolis chapeaux de la marque ZOLI …et côté lunettes, c’est mon num2 qui m’aura permis de découvrir les JULBO (prochain article, je vous en parlerai). 

Parlons ZOLI:

Ces chapeaux ont plein d’AVANTAGES:

  1. Ils sont “Zoli”
  2. Ils sont français (donc presque local)
  3. Les tissus sont, en grande majorité, OEKOTEX
  4. Ils sont réversibles…en général: un côté uni et un côté imprimé
  5. Ils sont réglables au niveau du tour de tête. Donc EVOLUTIFS: sur le site, ils parlent de 3 mois à 6/7 ans. Ici, BB2 a 11 mois et son grand frère a presque 4 ans…et de fait, les chapeaux passent sur les 2 têtes sans problèmes. 
  6. Ils protègent bien: au niveau de la nuque car possèdent un “rabat” à l’arrière.
  7. Il y a une “visière” façon casquette qui peut s’attacher avec un bouton pour rester “relevée”. 
  8. Il y a de quoi l’attacher “au cou” pour éviter de le perdre, le faire tomber. 
  9. Ils sont lavables en machine (même que faut lire l’étiquette très rigolote…j ‘en dis pas plus, ce sera à vous de découvrir si vous craquez). 

Les BEMOLS?

  1. L’aspect (très) limité des modèles…ça part comme des petits pains donc…si vous voyez un modèle qui vous plait, vous avez tout intérêt à l’acheter immédiatement car ils sont vite “en rupture de stock” et en général, le modèle ne ressort pas. 

Le prix? Ça varie entre 19€ et 25.50€

Je suis incapable de dire si c’est cher ou pas…car je n’ai pas comparé. Je n’ai acheté que ceux là, rien d’autre…Je suis incapable de dire combien coûte un classique “bob” pour BB 

Pour se le procurer?

Soit directement sur leur site: http://www.zoli.fr   Soit sur http://www.ecoterre.be  

 

Crash Test YUMBOX 2

Je n’ai pas résisté à l’envie de vous refaire un petit crash-test avec plus d’infos sur la taille de cette super bento.

Bon… cette fois, c’étaient des wraps et toujours ma petite sauce cocktail avec quelques légumes. Tout est toujours bien resté à sa place. La sauce n’a toujours pas coulé partout. Bref, si vous espériez un échec, passez votre route.

Cette boîte est juste…super méga fiable!

Niveau dimension…voici plus de détails, à la demande/suggestion d’un collègue 😉

C’est toujours le modèle YUMBOX TAPAS mais cette fois, j’ai utilisé le plateau 4 compartiments au lieu de 5. Oui…j’ai craqué! J’ai acheté une seconde yumbox pour moi et j’ai craqué aussi sur un plateau à part de 4 compartiments pour pouvoir varier les plaisirs niveau design mais surtout pour les pick-nick tartines… L’espace est plus grand pour mettre des tranches de pain.

Bon voici quelques photos qui parlent d’elles-mêmes .

Jpeg

Ca c’est le plateau 4 compartiments.

Voyons la “dimension”. je vous avais dit qu’elle passait pil poil dans le sac à dos de mon petit loulou…sac lilliputiens de maternelle. Bin voici quelques comparaisons de tailles 😉

 

Jpeg
Un rien plus haute qu’un Vaio, plus petite qu’une feuille A4.
Jpeg
Pas plus épaisse qu’un classeur A4 2 anneaux, moins haute qu’un playmobil 😉
Jpeg
Bien remplie et tout est resté intact. 

Bref, la YUMBOX est définitivement adoptée chez nous. Mon fils de bientôt 4 ans en est aussi très satisfait….il a facile à l’ouvrir et ça permet de varier plus facilement ses lunchs. 

Cette fois-ci je n’ai plus commandé via Amazon…mais via un site belge néerlandophone . Du coup, je n’ai plus eu de frais de livraison car gratuit vers la Belgique dès 50€ d’achat. Il s’agit de 

https://www.blabloom.com

En plus, ça m’a permis de découvrir que ce site est une vraie mine d’or en jeux, matériel de puériculture etc etc orienté “Ecologique”, “sain” …. bref orienté comme moi lol. 

 

 

Le burn-out maternel, on en parle?

Vaste sujet, souvent tabou… et pourtant tellement courant.

Bon, je préfère prévenir… je risque de vous pondre une tartine…

Il y a bientôt 4 ans qu’est né mon “grand loulou”. Après avoir vécu une grossesse de rêve au cours de laquelle je rayonnais et m’épanouissais pleinement…voici venu le temps des pleurs, de la fatigue, des doutes, des peurs et encore de la fatigue… Oups non…la société voudrait que je vous dise “voici venu le temps des areuh, des sourires qui nous font fondre, de l’amour inconditionnel, de la joie…”. STOP!

Oui, cela tout le monde le sait puisqu’on ne nous parle que des moments magiques, de l’immense bonheur que procure un enfant …bla bla bla…Certes, on nous avoue , parfois, à demi mots, que c’est aussi beaucoup de soucis. Qui n’a donc jamais entendu ” Petits enfants, petits soucis. Grands enfants, grands soucis”. Mouhahahaha….

Non mais oh! Quelqu’un vous a parlé du bonheur immense de changer les couches à longueur de journée et pleines de caca qui a débordé (sinon c’est moins fun)? On vous a parlé des régurgitations puantes sur vos épaules? OU encore des coliques et de l’enfer que c’est d’endormir un enfant qui souffre de ces coliques? Et le reflux? Quoi? Vous avez découvert le reflux à la naissance? Non, mais…comment ça? Personne n’a donc osé vous parler de tout cela.

Pire! Je vais sortir le mot “magique”, le mot super à la mode: l’Allaitement! Ça, par contre, je suis sûre à 300% qu’on vous en a parlé 😀

Et bien, moi aussi je vais vous en parler! Obligée car c’est à peu près “là” que tout a commencé.

J’allaite ou pas? Fameuse question! 

Perso, j’étais totalement paumée face à cette question.

Mon for intérieur me disait , de prime à bord, “beurk,non, jamais je pourrais faire ça…suis trop pudique…patati patata”. Ensuite, je suis allée à des séances d’infos…j’ai lu sur le sujet…et je n’étais plus très sûre de moi. Je suis donc passée de “Non, jamais” à “je peux toujours essayer et je verrai”.

Et c’est ce que j’ai fait. Mais…à l’époque de mon aîné, la toute première raison qui m’a poussé à le faire n’était pas la bonne! J’avais entendu que ça m’aiderait à perdre les kilos de grossesse … Mouhahahaha! Oui, c’est vrai, ça a marché MAIS! Non, ce n’est pas une raison valable pour allaiter.

Evidemment, j’ai galéré mais les sages femmes de la mat (avec ,en prime, le label “amis des enfants” ou truc du genre) étaient à mes côtés….voir un peu trop.

Donc après quelques ajustements pour les positions, j’aurais dû pouvoir dire “Yes, c’est parti”. Mais non! Dame Nature en a décidé autrement.

Primo: J’avais un bébé “fainéant” qu’il fallait tout le temps stimuler pour qu’il tête.

Deusio: Mes nichons étaient de très mauvais producteurs…étonnant vu la vache à lait que je suis (comprenez que je peux boire jusqu’à 1 litre de lait sur une journée si je ne fais pas gaffe).

Primo + Deusio = L’enfer de Tertio!

Tertio: Bin, la fatigue n’aide pas, c’est connu. Je n’ai pas eu la fameuse montée de lait. J’ai dû commencé à donner des suppléments …donc BB tétait puis je devais tirer mon lait pour le lui donner en bonus. Sauf que je tirais à tout casser 15ml. Je vous parle de quand j’étais encore à la mat. Donc BB avait tout le temps faim car jamais rassasié…et donc Maman n’avait jamais le temps de se reposer… puisque après la tétée, je devais encore tiré mon lait . Une fois tout cela fini, j’avais environ 30min avant que BB réclame à nouveau ==> gros cercle vicieux puisque, plus on est crevé, moins les nichons bossent.

J’aurais dû m’arrêter là. Mais…j’ai découvert une VRAIE bonne raison d’allaiter: l’attachement! Le lien fusionnel qui se crée entre maman et BB… et puis, perfectionniste que je suis…. je voulais “le meilleur pour mon BB”… Pffff, n’importe nawak!

Au lieu d’écouter mon entourage, je me suis obstinée à continuer. Les sages femmes ne m’ont pas découragée (évidemment que non vu le label de la maternité)… Et c’est ainsi, que j’ai dérivé…petit à petit.

Le retour à la maison fût catastrophique. Je suis rentrée après avoir passé 7 jours à la mat (c’est très rare). Je suis rentrée en larmes, morte de trouille de pas y arriver…comprenez “pas arriver à nourrir mon enfant”.

La galère de l’allaitement a continué à domicile jusqu’au début de ma reprise du taf (soit environ les 3 mois de BB). J’allais à des consultations particulières pour avoir des conseils sur l’allaitement…On m’a même conseillé de faire une “cure de motilium”. Le motilium est un médoc! J’avais des doutes car j’aime pas jouer avec les médocs…mais je l’ai fait! J’ai bouffé ces putains de motilium car , parait-il, c’est le seul truc qui favorise la lactation. J’avais déjà essayé tout le reste avant: la bière brune de table, les tisanes au fenouil, l’homéopathie…Rien, je ne parvenais à rien tirer comme lait.

Un soir, nous avons dû courir aux urgences car BB avait “vomi” en jet. Il ne s’agissait pas de vomi mais de reflux (mais ça, je l’ai appris à ce moment là) et il semblait avoir faim…J’étais à bout! Ce soir là, j’ai cédé…en même temps, on ne m’a pas vraiment laissé le choix: BB a eu son premier biberon de lait artificiel.

A partir de ce jour, j’ai commencé à me faire à l’idée…ça a pris du temps. Je vivais, psychologiquement, très mal le fait de mettre un terme à l’allaitement. J’avais l’impression que j’allais perdre mon enfant. Ma meilleure amie (une psy) a trouvé les mots justes qui m’ont aidée. ET petit à petit, j’ai réussi à passer à l’allaitement artificiel.

On aurait pu se dire que tout allait rentrer dans l’ordre mais ça aurait été trop simple.

Crevée! Fatiguée! Epuisée! Au bout du rouleau! Voilà comment je me sentais. BB ayant du reflux, des fortes régurgitations…c’était toujours super galère le soir pour l’endormir. Par contre, j’avoue ne pas devoir me plaindre trop…il faisait ses nuits en sortant de la mat.

On ajoute à cela: le perfectionnisme…la peur de ne pas être à la hauteur, la peur de tout faire mal… Le fait de toujours douter de moi et de mon aptitude à être une bonne mère. Bin voilà, vous avez tous les ingrédients parfaits pour aller droit dans le mur…

La prise de conscience?

Je sentais que je me détachais de plus en plus de mon fils. Je pouvais le regarder et pleurer…comme ça, sans raison. Je voyais qu’il voulait que je “joue” (si on peut appeler cela jouer vu le jeune âge) avec lui mais moi…j’étais dans le vide, vidée…et lentement, je me détachais de lui. Je l’aimais mais je n’y arrivais pas, je n’arrivais plus à ressentir le moindre plaisir. Forcément, la culpabilité vient s’incruster à la longue liste de symptômes/problèmes.

Vu que j’étais enseignante, je misais “tout” sur les vacances d’été. Je pensais que c’était la reprise du boulot qui était hard à combiner avec cette nouvelle vie de famille. J’avais donc pris comme “bonne résolution” ceci: Si cet été, alors que je suis en congé et que je peux me reposer, je continue à me détacher de mon fils et à ne pas ressentir de plaisir, alors j’irai consulter.

Verdict!

Après les 1 an de mon grand loulou, vers le mois d’août, j’avais mon premier rendez-vous (d’une longue série) chez mon psy! Et au bout du second rdv, mon psy a lâché son “diagnostic”: vous faites un burn-out maternel.

C’est à force de séances, de parler , de certaines lectures, de partage avec d’autres mamans  et de temps…beaucoup de temps, que j’ai réussi à remonter la pente!

Mon grand loulou va avoir 4 ans et je peux vous dire que…je suis une sacré mère poule! Il est loin, très très loin le temps où je me détachais, le temps où je ne prenais pas plaisir… A l’heure d’aujourd’hui et ce, depuis plusieurs années déjà (merci à mon psy pour son aide précieuse)…j’aime être avec mon fils, jouer avec lui, le chatouiller, le câliner, l’embrasser, lui lire des histoires et changer ses couches à l’époque des couches … il est propre depuis.

L’erreur que je n’ai surtout pas refaite avec mon “petit pèpère” (num 2):

J’ai lâché prise sur certains aspects, je ne me suis surtout pas obstinée. A la mat, au bout de 48h, j’ai tout de suite senti que les mauvais souvenirs liés à l’allaitement reprenaient le dessus et j’ai eu peur que ça se passe pareil….alors, je ne me suis pas obstinée et j’ai mis BB au biberon plutôt qu’aux seins. C’est con, mais j’ai eu une montée de lait quelques jours après lol… Et franchement, je n’ai pas regretté! Une maman sereine, bien dans sa peau, c’est ce qui est le plus important. Je m’étais dit que si j’avais la montée de lait , je lui donnerais mais j’avais bu 2 verres de vin…donc, c’est passé à la trappe. Sûrement un signe du destin pour me dire “Non, pas d’allaitement cette fois-ci”.

Du coup, ça c’est beaucoup mieux passé avec mon choubidou qui va sur ses 1 an… Mais je vous parlerai du lâcher-prise lié à BB2 dans un autre article car la tartine est bien assez grande pour maintenant.

Mes conseils:

  1. Retenez une chose: vous n’êtes pas la seule dans cette galère et dans cet état d’esprit
  2. Donc, parlez-en! Parlez, parlez, parlez…soit à vos proches, soit à un professionnel, soit dans des groupes de paroles spécialisés, soit avec des copines du net…Mais ne restez pas seule à ressasser.
  3. Lâcher-prise (Eh, c’est moi qui dit ça? mouahahaha)
  4. Mettez le perfectionnisme au placard. Vous voulez le meilleur pour BB et bien sachez que le meilleur, c’est simplement “une maman bien dans sa peau”. BB s’en fout du nichon ou du bibi…BB s’en fout d’être en pampers ou en couches lavables. Il veut juste que sa maman aille bien pour être bien dispo avec lui.
  5. La culpabilité: “clic delete”! Arrêtez de vous (auto) jugez.

Cela est très dur….si il y a bien une personne ici qui ne sait pas lâcher-prise et qui est ultra perfectionniste…c’est moi! Mais j’y suis arrivée…eh, que dans ce domaine là 😉

J’espère que mon témoignage pourra vous aider. Et si vous êtes un proche, un papa qui voit sa femme, son amie à la dérive… je n’ai pas beaucoup de conseils si ce n’est: entourez-là, écoutez-là, NE JUGEZ PAS mais le déclic doit venir d’elle.

Après-midi jeu(x) de société: Le Verger

Aujourd’hui, temps grisâtre habituel chez nous…”petit pèpère” (comprenez num 2) à la sieste…alors, maman propose à son petit loulou (comprenez mon grand garçon) de faire une partie de jeu. Pourquoi pas “Pierre le jardinier” ou “Le verger”?

C’est “Le verger” qui emporte le match.

Ici, on a 2 boîtes différentes (la petite, cad la version simple et basique du jeu du verger) et la grande (voir photo). On a sorti la grande boîte!

Jpeg

Mais quelle bonne idée! Cela faisait longtemps que nous n’avions plus sorti les jeux. On a beaucoup ri!

Cette boîte est juste GENIALE! Mais pourquoi? 

  1. IL y a ,non pas 1 jeu…mais 10! 
  2. Il y a des jeux pour tout âges et cela à partir de 3 ans. Bon officiellement c’est jusque 6 ans…mais regardez nous…adultes et on y joue et on se marre 😉
  3. Il peut y avoir jusqu’à 4 joueurs ou plus mais dans ce cas, faut jouer en équipe.
  4. La plupart des jeux sont des jeux de coopération.
  5. Les supports: 4 plateaux de jeux, des “pions” en bois, des dès en bois, des cartes mémo, des cartes à jouer, des puzzles, des fruits en bois…
  6. Le design: les illustrations sont très réussies, jolies et hautes en couleurs. 
  7. La durée des parties…ce sont des jeux qui ne durent pas forcément longtemps. On peut donc soit faire plusieurs parties sur un même jeu soit, varier les plaisirs afin de ne pas se lasser. 
  8. Les règles sont faciles à comprendre et à intégrer. 

Jpeg

Mais alors, quels sont les BEMOLS?

  1. Nous l’avons reçue en cadeau…j’ignore le prix…allez hop…” Google est ton ami” –> 50€ (j’arrondis) sur le site officiel. 
  2. Les rangements (sacs en tissus ) ne sont pas forcément pratiques. Ça peut vite se mélanger dans la boîte. 
  3. Chez nous, c’est un peu le bazar, un peu “fouilli” dans la boîte…mais, c’est peut-être parce que on n’est pas des maniaques du rangement. 
  4. Les fruits sont de plus petite taille que ceux de la version basique…donc gare aux enfants excités à qui il prend une “zin” de tout balancer…ça pourrait vite se perdre sous les canapés 😉

Mais voyez… les bémols ne font pas le poids face à tout le positif qu’on peut en retirer. Donc, je peux dire un immense MERCI à ma soeur qui avait eu l’excellente idée d’offrir ce cadeau à notre fils. 

A quoi avons-nous joué?

  1. La version classique: on lance le dés de couleurs et selon la couleur, on pioche un fruit qu’on pose dans notre panier…ou bien on complète le puzzle du corbeau…si le puzzle est fini avant d’avoir eu tous les fruits, c’est le corbeau qui gagne. Et aujourd’hui, il a gagné toutes les parties (J’avais la poisse).
  2. On a joué “au chat”. C’est pas le nom officiel …En gros, on doit faire avancer notre pion jusqu’à l’arbre en piochant la carte correspondant à la case sur laquelle on doit bouger. Mais la carte “chat” met le bazar et mélange à chaque fois les cartes.
  3. On a fait aussi des parties du traditionnel “Mémo”.

Pour plus de références: https://www.haba.de/fr_DE/jouets/ma-grande-collection-de-jeux-le-verger/p/302283

Crash Test YUMBOX: SUCCESS!

Et bien voilà Mon (premier) crash test de ma super jolie bento YUMBOX est un véritable succès!

Après avoir été mise à la verticale dans mon sac à dos de cheminote, bringuebalée de tous les côtés , de trains en trains… le verdict est sans appel: 100% de réussite!

Alors voici plus de détails:

Modèle: Yumbox TAPAS 5 compartiments (colori Blue Antibe)

Les AVANTAGES:

  1. On a le choix entre un modèle à 4 ou à 5 compartiments. Je n’ai pas eu le choix , chez le revendeur trouvé, ce n’était que 5 compartiments et tant mieux!
  2. Toujours concernant son design: elle a une super jolie couleur et les dessins de l’intérieur sont bien mignons. Mais surtout , elle est ultra fine, légère. De prime à bord, je me suis dit qu’elle était fort grande et qu’elle ne passerait jamais dans le petit sac à dos de mon loulou en maternelle…et bien, quelle surprise! Elle rentre tip top dans le tout petit sac à dos (marque Liliputiens) de mon loulou.
  3. Elle est hermétique mais la marque précise: pour des aliments humides mais non liquides. Je crois que je vais tout de même me risquer à un crash-test avec de la vinaigrette 😉
  4. Les aliments ne sont pas retrouvés dans les racks voisins. Tout est bien resté “chacun dans sa case”.
  5. On peut y mettre beaucoup de contenu: * un rack avec 1/2poivron, un rack avec olives et petits oignons, un rack avec 1/3 de concombre, le rack rond avec la sauce maison (2CS de mayonnaise et 1cs de ketchup et le grand rack où j’avais mis les tartines (au total 3 tranches mais l’une d’elle a dû être découpée en 4 et non garnies pour réussir à la coincer dedans).
  6. BPA Free et Phtalates Free

Les BEMOLS: 

  1. J’ai eu beaucoup de mal à la trouver pour la Belgique. Le site est américain et ne livre que aux States. J’ai dû passer par Amazon.de
  2. Le prix: sur amazon, je l’ai eue pour un peu moins de 35€ mais faut ajouter des frais de poste.
  3. Le + grand rack (dans la version 5 compartiments) est tout juste tout juste pour les tartines. A mon avis, la version 4 compartiments doit permettre de placer le pain plus aisément. Ici, j’ai du couper en 2 et la troisième tartine a dû être coupée en 4 pour disposer les morceaux autour des 2 autres. Mais pour les enfants, ça passe à l’aise (enfin, le mien 2 tranches lui suffisent donc voilà).

 

Bref…je vais aller m’en recommander une pour moi car ça me motive et m’aide pour retrouver une alimentation équilibrée 😉

Photo lorsque j’ai ouvert ma bento:

Jpeg

Crash Test de la Yumbox!

Ah…cela faisait des semaines voir des mois que je voyais sur IG défiler une jolie bento sur plein de comptes. J’ai fini par trouver la marque si répandue:

YUMBOX! 

Après moultes recherches sur le net, j’ai réussi à m’en procurer une à mon tour. Pas évident à trouve pour la Belgique! Mon colis est arrivé ce matin! La veille j’avais reçu un autre paquet ..;contenant des accessoires pour me mettre à l’art du Bento. Des petites “piques” en forme d’animaux, des formes pour couper les légumes, des formes pour couper le pain, des silicones à muffin pouvant servir aussi comme récipient dans la Bento. 

Bref…cela faisait des lustres que je lorgnais avec envie tous les comptes IG…et bien, maintenant, c’est mon tour! Le tour de faire plaisir à mon grand loulou avec un premier essai simplifié ce matin: uniquement la découpe de son concombre et une petite pique dans ses olives. Ah non j’oublie les tartines dauphin…siiiiii je vous jure….de belles tartines  (même que c’est notre pain maison) découpée en dauphins! Il était tout content. Mais on se demande lequel d’entre lui et moi était le plus gaga 😀

P_20180614_134848 (800x450).jpg

Et donc je vous disais, je suis allée réceptionné ma YUMBOX ce matin. Je fais donc un gros crash test aujourd’hui.

En quoi consiste THE crash test? 

  1. La remplir au mieux comme si c’était pour mon loulou.
  2. Y mettre une sauce pour checker si celle-ci va rester en place ou se répandre partout.
  3. Tester la place pour mon pain maison (qui constitue quand même, en général, l’ingrédient principal pour l’école)
  4. Y placer des olives, petits oignons ..;également pour voir si ils vont finir dans un autre emplacement ou rester dans le leur. 
  5. Mettre le tout dans mon sac à dos du boulot…pas en position horizontale car ce serait trop facile. Non non, ma bento sera mise façon “porte nawak” dans mon sac de cheminote bien chargée et sera donc bien secouée dans tous les sens comme il faut.

Voici déjà quelques photos pour vous mettre en appétit…en attendant de connaître le verdict ce soir 😀  Et je vous en dirai alors davantage sur le modèle choisi et tout et tout 😉

Jpeg Jpeg