Un lit personnalisé: Elysta

Salut petits et grands BarbaFriends!

Comment que ça va? Je t’écris ce petit article (pas si petit en fait) alors qu’il est déjà 23h34 exactement. Avec mon boulot, la précision est de mise 😉 Il est l’heure d’aller dormir,note.

Justement, à ce propos, tes enfants, dans quel lit dorment-ils?

Ici, nous venons de changer la literie des gnomes pour plusieurs raisons.

Primo, la chambre de 9m² et avec une ouverture sur chaque mur sauf un, ça devenait compliqué d’y mettre 2 lits d’une personne.

Deusio, Petit Pépère grandit et le lit cage ne lui convenait plus des masses. Limite ça en devenait dangereux puisqu’il l’escaladait de plus en plus facilement.

Donc, je me suis dit qu’il fallait trouver une solution tant qu’ils partageraient cette même petite chambre.

Un lit superposé traditionnel? Trop dangereux, risque de chutes mais aussi gros problème supplémentaire: la hauteur sous plafond.

Bien oui, comme si l’agencement de la pièce n’était pas déjà une belle difficulté …il a fallu que le (faux) plafond soit à 245cm du sol…C’est bas pour un lit superposé de la grande industrie.

Un lit gigogne? Mwais, bof, l’idée de devoir ranger , ressortir chaque fois le “tiroir” et les draps , ça me plaisait moyen.

Du coup, j’ai réussi à convaincre BarbaPapa d’investir dans du sur mesure!

Et ce soir (ou autre moment de la journée, en gros tu t’adaptes selon l’heure à laquelle tu me lis), j’ai décidé de mettre à l’honneur ces artisans BELGES!

16427559_359626734423553_7201542213125878904_n

J’ai découvert cette petite entreprise lors de la journée cabanes au domaine provincial de Chevetogne, il y a 2 ans.  J’ai bavé à l’époque, rêvé aussi beaucoup en découvrant les lits cabanes qu’ils présentaient. Mais, c’était resté de l’ordre du rêve un peu à cause du budget.

Car oui, ce soir, je ne te cache pas que le produit dont je vais te parler n’est pas accessible à toutes les bourses. Mais mais mais… on reviendra sur ce point un peu plus bas.

Tout d’abord, Elysta, c’est qui?

C’est un papa et une maman, tous deux artistes dans l’âme mais pas que.

Maud est l’artiste qui dessine , imagine l’univers Elysta. Erwan est l’artiste artisan qui forme, découpe, assemble les pièces.

Parents de plusieurs enfants, ils ont donc décidé d’unir leurs talents, pas uniquement au sein de leur ménage, mais aussi dans leur vie pro.

Et franchement, le résultat est juste superbe.

Et, comme je te l’ai dit , ils sont Belges! Je dirais même plus, ils sont basés à Andenne donc…made in Namur! Ah ah, sortez le gros cou, ouvrez un bouton… Y a de quoi être fier!

IMG_20191018_152452 (480x640)

Les matériaux, techniques?

Ils travaillent avec du multiplex (je crois que ça veut dire du “plusieurs couches”) de bois du bouleau.

Le bois ne vient pas de chez nous…Et non mais il m’a expliqué le pourquoi du comment. Oui, tu penses, j’avais l’artiste à la maison , j’en ai profité pour le “cuisiner” 😉

Leur bouleau est certifié soit FSC soit PEFC . Késako me diras-tu? En gros, le bois est issu de forêts durables. Je suis sympa, j’ai googlé pour toi et voici un lien avec les détails sur ces labels, ici.

Il est issu principalement de Bielo-Russie. Pourquoi si loin? Oh, non, ne crie pas au scandale trop vite stp.

Je t’explique:

Le bouleau est un bois avec de plus belles veines (non, je te rassure , elles ne sont pas rouges sanguines 🤣 ), une belle teinte naturelle et coûte bien moins cher que du bois massif. Il faut compter environ 55 €/ m² pour du bois massif contre environ 25 € / m² pour le bouleau.

Quoi, tu n’es pas satisfait de cette “justification”. Alors, voici la seconde raison:

On ne produit pas ce bois en Belgique. En France, il est très difficile et extrêmement cher à trouver. Donc, les voilà bien obligés de passer par l’étranger.

Et pour la technique?

Ils sont up-to-date…Ils travaillent donc avec du numérique (j’imagine la disqueuse sabre laser rouge,lol).

C’est du “sans clou, ni visse” ni colle! Tout se fait avec des ??? 🤔 Comment qu’on appelle cela? Un système d’emboîtement . Ça rentre, ça glisse, ça s’enfonce …Oups je dévie peut-être 🤣 Bref! c’est à l’ancienne avec un beau “maillet” qui tape sur une cale qui tape sur a trou pour emboîter les pièces les unes aux autres. Tu as saisi? Non, pas grave..Faut retenir que c’est sans clou ni vis,lol.

IMG_20191018_153103 (480x640)
Ni clou, ni vis, et zéro colle!

Mais alors, comme ça se passe la commande tout ça, tout ça?

Tu prends ton clavier, tu envoies un petit mot doux sur leur boite mail en expliquant quel est ton projet.

Enfin, ça c’est si tu veux du sur mesure de compet. Parce qu’ils ont aussi une gamme “standard” : des lits simples, des lits évolutifs, des lits bébé, des étagères, des lits cabanes et tout un tas d’autres trésors. Tu peux découvrir leur gamme ici.

Mais bon, je t’ai dit…j’avais une idée dans la tête et, vu que je suis bornée, il n’était pas question que j’en change.

Très vite, ils m’ont donné la marche à suivre, les infos nécessaires pour eux préparer un projet. Par exemple: les dimensions de la pièce , la hauteur sous plafond dans notre cas, la dimension du lit souhaité, la “déco” etc etc.

Après quelques échanges de mails , ils nous ont envoyé une première ébauche sur laquelle nous avons émis nos remarques. Ils ont adaptés et hop!

Une fois qu’on approuve l’esquisse, il te reste à pré-payer ta commande. Ils la préparent et viennent ensuite te la livrer ET te la monter (après le paiement final)!

Ça va relativement vitre une fois que le projet est approuvé . Il faut juste trouver une date et avec nos horaires, ce n’était pas forcément chose aisée (mais bon, ça c’est un problème perso).

Nos délais dans notre cas:

  • 1ère proposition le 1er septembre
  • seconde proposition
  • bon de commande définitif le 9 septembre
  • 12 septembre, facture partiellement acquittée, mise en prod de la commande
  • Nous avons refait une modif pile avant la mise en prod
  • Acquittement du reste de la facture
  • Livraison le 17 octobre (c’était prévu plus tôt mais nous avons dû reporté suite à une “rupture” de stock des matelas)
  • Réception, montage le 17 octobre

Donc, en gros, tu comptes environ 3 semaines voir un mois .

DSCN7324
Une partie de la déco de la chambre dont ils ont tenu compte pour la conception

Quid des normes de sécurité etc?

Tous les produits de leur gamme standard sont conformes aux normes européennes en la matière.

Mais dans notre cas, c’est un peu particulier. Un lit superposé cabane ne rentre pas dans la catégorie lit mais bien dans la catégorie jeux. Donc, les normes sont différentes.

Bon après, je te rassure, les “embouts” qui dépassent sont arrondis, lissés etc donc l’enfant ne saurait pas s’y blesser puisque rien de pointu.

J’ai avais bien un bémol sur notre modèle mais, j’aurais difficilement pu faire la remarque car avec les esquisses, sans le matelas, je n’avais pas pris conscience de ce point.

Un endroit du lit supérieur est dessiné en forme de “vague”. Je n’ai pas réagi lors des échanges par mail car je n’ai jamais réfléchi en pensant au matelas.

Quant à eux, nous leur avons fait faire leur baptême de lit superposé donc…ils n’y ont probablement pas pensé non plus (tout comme nous). Mais du coup, j’ai avais un peu peur que Loulou puisse éventuellement tomber par ce côté.

Pour les autres parties, aucun stress, les “branches” de l’arbre protègent bien de la chute.

Du coup, je vais pouvoir te parler aussi du “SAV” puisque nous leur avons fait part de notre inquiétude.

IMG_20191018_152629 (480x640)
Le côté “non sécurisé” où aucune découpe ne dépasse l’oreiller.

Le lit est également fait pour supporter assez bien de poids…BarbaPapa et moi-même avons testé (eh chacun séparément quand même!Non mais). Et, comme tu le vois, le lit est toujours là et nous avec. 

IMG_20191018_144654 (480x640)
BarbaPapa teste la force du lit. C’est bon, ça tient!

Service Après Vente, Bonjour: 

Ni une , ni deux, nous avons très rapidement envoyé un mail à Elysta pour leur faire part de notre inquiétude et trouver ainsi une solution.

Une fois de plus, ils sont très réactifs puisque la réponse arrive sans tarder. 

Ils nous proposent spontanément de découper une pièce supplémentaire à intercaler entre le matelas et la “tête” du lit. Par contre, vu que c’est un “ajout”, nous n’aurons pas d’autre choix que la fixer par des vis. 

La pièce nous a été envoyée gratuitement, aucun frais (même pas pour la poste) dans la semaine. Des vis étaient jointes au colis. BarbaPapa a simplement envoyé un mail pour confirmer la réception et demander conseils sur la fixation.

Donc, tu vois, ils sont très à l’écoute, attentifs à tes besoins et réactifs. Bref, rien à redire si ce n’est : super pro! 

Big Bon Point en plus pour eux. 

Du coup, voici le petit “avant-après”

 

Et alors, la réaction des enfants?

Fous de joie! Excités comme des puces! Heureusement que c’était le week-end car la mise au lit fût compliquée lol.

Ils sont enchantés et nous avec.

Je te montre quelques photos et la vidéo…

La question qui “tue”: Combien ça coûte?

Un cas n’est pas l’autre. Ils ont des lits “standards” simples à partir de 495€ tvac, des lits cabanes évolutifs aux alentours des 990 € tvac.

Dans notre cas, frais de déplacements inclus, 2 matelas “aloe vera” inclus , le budget frôle les 2000 € tvac.

Et oui, l’artisanat local, les produits nobles et respectueux de notre environnement…ça a un prix.

Mais c’est un investissement long terme qui ne sera pas perdu car, ce lit pourra devenir un coin lecture, un coin jeux, un coin travail plus tard.

Bon si tu veux retrouver ces lits, faire appel à eux, voici 2 moyens de les “joindre”:

Leur page FB et leur site internet ici

Puis franchement, tu le trouves pas canon ce lit?

IMG_20191018_152408 (640x480)

Bon allez, la petite vidéo avec la réaction des gnomes!  😁

Allégeons votre vie: Home Organising et Diététique

Bonjour, bonsoir les BarbaFriends,

Cet article ne sera pas très long car je vous raconte tout dans la vidéo. 

En réalité, j’avais déjà parlé plutôt en long et en large du home organising.

Je t’en parlais ici et

Ici, dans la vidéo, j’ajoute la découverte du coaching diététique très professionnel et motivant proposé par Ingrid de Allégeons votre vie.

Donc, pas de long discours par écrit. Exceptionnellement ce sera dans une vidéo. 

N’hésitez pas à visiter sa page FB sur laquelle elle partage plein de trucs et astuces gratis en vidéo: ici

Et évidemment, il y a son site internet: ici.

Voilà ma petite (enfin 12 minutes, tout est relatif) vidéo 😉

Une pause pour soi chez Odalis

Coucou mes BarbaFriends,

Aujourd’hui, je ne te parlerai pas de la dernière lecture des gnomes, ni du bricolage fait pour Saint-Nicolas.

Non, aujourd’hui, je te parlerai d’un temps pour soi. 

Il faut savoir que à la naissance de Super Loulou, j’ai fait un burn-out parental. Je ne prenais plus aucun temps pour moi. Après quelques années de psy, j’en suis ressortie. Je te parlais de ce sujet encore tabou ici.  Il se trouve que, depuis quelques semaines, quelques mois, je tire à nouveau sur la corde et mon corps est en train de me lâcher.

Me voilà donc à l’arrêt pour 3 semaines. Je vais donc en profiter pour te parler d’un nouveau sponsor. Et je ne fais pas “sa pub” juste parce que c’est mon sponsor,NON. Je le fais aussi parce que elle en vaut vraiment la peine ET parce que cela pourrait inciter d’autres mamans (et peut-être papas) à prendre un peu plus de temps pour eux. 

Les filles (les mecs aussi mais il est vrai qu’on en parle moins), les mamans, faites ce que je dis et pas ce que je fais!

Prenez du temps pour vous! Prenez soin de vous! Chouchoutez-vous de temps en temps! Faites vous belles, retrouvez la femme en vous.

C’est pour parvenir à appliquer ces précieux conseils que je me suis aussi lancée dans l’aventure Top Women (dont je te parlais ici). 

Du coup, j’ai testé ce nouveau “sponsor” et j’en ai grave profité pour prendre une pause d’une heure pour moi et rien que moi!

Ce break intemporel aux douces odeurs de roses et litchee, je l’ai pris chez…

ODALIS logoHD (640x376)

C’est qui? C’est quoi? C’est où?

C’est un petit salon d’esthétique très cosy situé dans le village de Rhisnes, à 2 minutes de mon village, en région Namuroise (plus précisément sur la commune de La Bruyère et à côté de Gembloux). Si t’es, comme moi, nul en géographie…tu sais ce qu’on dit : Google est ton ami!

Ce centre de bien-être est mené d’une main ferme dans un gant de velour…Non, d’une main énergique mais délicate … La main de Nancy. 

Oups, lui ai pas demandé son âge. Nancy fait ce beau métier depuis toujours. 

Je ne l’ai pas vraiment questionnée à ce sujet, tu pourras le faire lors de ton futur rendez-vous 😉

Par contre, j’étais intriguée par le nom du centre. D’abord, la prononciation…J’étais convaincue qu’on disait “Oh Dé lis ” un peu comme “Oh délice” 🤣 Mon homme, lui me dit “non, ça se dit sûrement OdAlis”. Du coup, c’était l’une de mes premières “bêtes” questions. 

Et donc, tu découvriras dans la vidéo quelle est la prononciation exacte. Ah ah le teaser de la mort qui tue pour te faire cliquer sur la vidéo!

IMG_20191107_145257 (640x480)
Je te présente Nancy!

ODALIS, le nom…

Ça vient du “Sud”, c’est oriental et le terme désigne une femme de harem m’explique Nancy. Elle me précise que ça représente plutôt la femme du Sultan, la femme qui prend soin d’elle. 

C’est joli, et ça colle bien à l’endroit ainsi qu’à la déco choisie pour nous mettre à l’aise. 

Que propose Odalis?

Comme dans la plupart des salons d’esthétique, tu as un vaste choix de :

  • Des soins multiples et variés pour le visage
  • Du maquillage, teinture de cils, sourcils etc.
  • Des soins pour le corps en passant par: des gommages, des massages…
  • Un large choix aussi pour te faire de jolis ongles
  • Diverses manucures sans oublier les pédicures
  • Des épilations dans tous les coins et recoins possibles de ton corps
  • Des rituels de soin plus axés sur le dos ou tout le corps
  • Un solarium
  • Un traitement amincissant à la main

Tu pourras en savoir plus soit sur sa page FB soit sur son site internet ici.

Les “petits plus” qui font la différence?

Bon, ok, je ne suis pas une experte dans le domaine et j’ai donc peu d’expérience pour comparer. Cependant, avant de la découvrir, il m’est arrivé de fréquenter un autre salon de manière répétitive (malgré que cela restait très occasionnel). Donc, je peux au moins comparer avec cet autre centre dont je tairai le nom (le but n’était pas de parler d’eux).

Donc, ce que j’apprécie d’autant plus chez Odalis ce sont ses 2 “programmes” pour fidéliser sa clientèle:

  • Une carte de fidélité qui, au bout de 10 visites, t’offre 5% de réduction .
  • Un système de parrainage . A chaque cliente qui vient de ta part (et qui pense à dire je viens de la part de…) tu bénéficies de 10% sur un soin.
  • Ses tarifs! Ils sont super abordables! Cela ne pourra pas être une excuse!

Il est vrai que je n’en parle pas dans la vidéo. Donc, à titre d’exemple, voici ce que j’ai payé: le gommage du corps + 1 épilation sourcils + 1 épilation des lèvres (on parle de la bouche, je précise) = 41 €

Donc, petit BarbaFriends qui ne s’est pas encore rendu dans ce joli salon, pense à moi lors de ta prise de rdv! Dis bien à Nancy que tu viens de la part de Barbara alias BarbaMum, que c’est Barbara qui te “parraine”. 

Primo, cela lui permettra de se rendre compte de l’impact publicitaire du sponsoring et/ou de mon article.

Deusio, tu me fais un petit cadeau pour me pousser à prendre davantage soin de moi 😉

Mon expérience, mon ressenti?

Je te dis tout dans ma petite vidéo.

J’ajouterai ici, que le cadre est très plaisant , chaleureux. Nancy est très accueillante, souriante et dégage une belle énergie très positive

Voici quelques photos des lieux…

Mais les détails de mon expérience, tu les retrouves dans la vidéo!

PS: Si tu cliques sur la photo, elle s’agrandit…

J’en profite pour dire une fois encore 1000 MERCI à ODALIS pour son soutien dans l’aventure Top Women!

Top Women, mon premier sponsor: mon ami et coiffeur. [Axiome Coiffure]

Hello mes petits BarbaFriends,

Mon quotidien, je vous en parle peu sauf quand il touche aux gnomes et au zéro déchet…

Mais, comme tu le sais (puisque je t’en parlais ici) , je vais partager avec toi durant quelques semaines, un peu plus de ce qui me touche personnellement. En l’occurrence l’aventure Top Women

Après plusieurs hésitations dont je te faisais part dans le précédent article, j’ai décidé de poursuivre l’aventure coûte que coûte. La recherche de sponsors en fait partie. Ce n’est clairement pas ce que je préfère mais j’ai décidé de le prendre comme un “challenge perso”.

Je me suis engagée, à titre privé, auprès de mes différents sponsors à parler d’eux aussi sur mes réseaux. 

Il est donc normal que je vous présente mon premier sponsor. C’est le sponsor le plus cher à mon coeur car c’est un ami depuis plus de 20 ans. 

Il s’agit de mon ami et coiffeur Cédric. Mais plus professionnellement parlant, c’est son salon: AXIOME COIFFURE.

IMG_20191023_154520 bis (640x463)

C’est qui AXIOME COIFFURE?

C’est Cédric, 45 ans (mais 15 dans sa tête lol), papa d’un “petit” (plus si petit que ça en fait) garçon et coiffeur depuis…que je le connais.

Il a débuté en étant coiffeur à domicile. C’est pour ça que je le connais si bien. Ancien élève de mes parents, il a commencé à venir coiffer ma maman à la maison quand j’étais ado. 

Habitant le même village et fréquentant les mêmes endroits, on a fini par devenir ami. 

Forcément, vient un temps où le “gamin” coiffeur à domicile a envie de se mettre à son compte pour mieux évoluer. Ma mère a donc suivi. J’ai donc suivi…et mes fils ont donc suivi 🤣

Je n’ai jamais, oh grand jamais, franchi la porte d’un autre salon de coiffure. Pour moi, un coupe-tifs, c’est un peu comme un “gynéco”, quand tu en as trouvé un en qui tu as confiance, tu ne changes plus. 🤣 ok, la comparaison est certes déconcertante mais tellement vraie. Une tête, c’est aussi sacré qu’une “fouffe”! Ça doit être manipulé avec attention, méticulosité, douceur… Quoi? Votre gygy est un gros bourrin? Changez-vite alors. 

Donc, vu que il ne m’a jamais ratée et qu’il ne m’a jamais coupé d’oreille, je n’avais aucune raison d’aller voir ailleurs. 

Depuis de longues années, quand j’y vais je lui dis: “fais ce que tu veux, coupes comme tu veux, je te fais confiance”. Y a juste pour les couleurs que l’on discute toujours ensemble du choix. 

IMG_20191102_105740 (480x640)

C’est où et c’est comment?

C’est un petit salon, où lui seul bosse. Il est dans le petit village de Courrière. C’est à 30 minutes de chez moi et tu vois…malgré tout, je continue d’aller chez lui. 

Son salon est cosy, accueillant et le “personnage” saura très vite vous mettre à l’aise. 

Cédric a dû être animateur Club Med dans une vie antérieure, lol. 

Il est également génial avec les enfants. Des plus petits (Super Loulou un peu avant ses 2 ans a été pour la 1ère fois) aux ados….Il fait preuve d’une patience parfois mise à rude épreuve. Il sait les écouter , les rassurer, les mettre autant à l’aise que leurs parents. 

Il a son univers…comme tu pourras le découvrir sur ces quelques photos… Un côté “sombre” , un côté “vif”. Tout justement dosé pour accueillir ses clients (hommes, femmes, enfants) comme il se doit. 

Des tarifs raisonnables et justes. 

Si tu es donc dans la région namuroise , à la recherche d’un coiffeur, je te conseille vivement de l’essayer. Parce que, tu sais ce qu’on dit… L’essayer, c’est l’adopter.

Puis n’hésite pas à lui dire que tu viens grâce à BarbaMum , tu peux même lui remettre un gros bisou de ma part quand tu y vas. 😉

IMG_20191102_111942 (480x640)
Il a toujours le mot qu’il faut pour faire rire et sourire! Aussi bon qu’un psy en plus cool!

Je t’ai concocté une petite vidéo pour mieux te rendre compte (ou pas lol). La vidéo est tout à la fin de cet article. 

En attendant, tu peux consulter aussi sa page FB où tu pourras découvrir les superbes chignons qu’il fait est ici

 

Top Women, tu connais? [ chapitre 1]

Coucou les Barbafriends,

Tu le sais, j’ai pour habitude de parler “zero déchet”, activités pour les enfants, lectures, sorties…Mais, comme mon “slogan” le dit, j’aborde aussi le quotidien.

Et finalement, je vous parle peu de mon quotidien à moi et rien qu’à moi.

Ce soir, après une journée pleine d’émotions, de rebondissements , d’expériences en tous genres, je me pause pour vous parler d’une drôle d’aventure. 

Cet article risque d’être long…Mais vu que, parait-il, j’écris plutôt bien, sa lecture devrait passer vite. 

Première question: C’est quoi Top Women?

C’est un concours de “miss” (beurk, j’ai vraiment beaucoup de mal à dire cela car , perso, je ne me suis jamais rêvée en miss). 

C’est un concours de beauté (de nouveau, difficile à dire pour moi, un peu comme si j’avais honte de participer à un tel concours). 

Mais c’est surtout et avant tout un concours qui lutte contre les gros clichés de la mode (Ah ouf, quelque chose que j’ai beaucoup plus facile à dire). L’organisation Top Women c’est démonter (sans forcément que ce soit à l’encontre) les stéréotypes des filles filiformes des magasines. 

Top Women, c’est montrer que Toutes les femmes sont belles ! 

Du coup, ce concours est ouvert à absolument toutes les femmes (seule condition: être majeure) . Petite, grande, mince, grosse, handicapée, âgée, jeunette, … Nous sommes toutes des Top Women!

Comment t’es venue l’idée de te lancer dans cette aventure?

Il y a une nana qui s’occupe , ponctuellement, des enfants de la crèche de petit Pépère qui m’a beaucoup inspiré. Cette fille, un peu ronde comme moi, s’assume à fond et je la trouve super féminine et super sexy. Du coup, j’ai pas mal discuté avec elle. Et c’est ainsi qu’elle m’a parlé de Top Women et à quel point cela avait changé sa vie. 

A l’approche des 40 ans (Bon, ok, il me reste 2 ans mais quand même)…Après des dizaines de “régimes”, de “plans alimentaires”, de “rééquilibrages”  ET 2 grossesses… Comment te dire…

Je commence tout doucement à en avoir ras le bol de “devoir faire attention”, ras le bol de lutter contre mes kilos. Du coup, je me suis dit “Et si tu essayais de t’accepter comme tu es”. Mais, pas facile d’apprendre à s’aimer quand toute ton enfance, toute ton adolescence (et même encore adulte) on n’a cessé de te répéter “fais attention à ce que tu manges, tu n’aurais pas un peu grossi, regarde ta soeur…” 

Cet été, j’ai participé à une soirée “morphologie” (gratuite) avec, ensuite, des essayages (et achats) possibles de tenues. Ma meilleure amie, présente elle aussi, a vu à quel point j’étais mal…Toutes les filles présentes avaient beau me dire à quel point telle ou telle robe m’allait super bien. Moi, je ne voyais que mon regarde négatif sur moi. Et je me suis rendue compte que j’étais incapable de dire “Je m’aime” ou “Je suis belle”. 

Des psys, j’en ai vu. 3 ans de thérapie et cela n’a jamais changé mon propre regard (je te rassure, ça m’a aidé pour beaucoup d’autres problèmes hin). J’ai commencé des séances de kinésio…Mais je n’en suis qu’au début .

Donc, j’ai décidé de tenter cette aventure. J’avais vu qu’ils proposaient plein d’ateliers , coachings pour renforcer l’image de soi etc. 

Donc, fin septembre, me voilà sur le pc à envoyer un petit selfie pour poser ma candidature. 

IMG_20190917_091749

Inscription faite et ensuite? Le casting?

Et bien, mon beau petit selfie a été envoyé sur la page FB. J’ai eu alors un petit mail confirmant mon inscription. 

Les 20 filles avec le plus de like sur leur photo étaient sûres d’avoir une place en “quart” de finale autrement dit: à la grande sélection.

Hop, je reçois un mail, je suis pré-sélectionnée. J’embarque dans ces présélections une ex-collègue et une copinaute du net. 

Nous voilà début octobre, rendez-vous au Château du Lac de Genval. Je rencontre 2 très chouettes nanas. L’une d’elle est ma co-voiturée (je sais, ça se dit pas mais tu sais bien…je suis une créamotrice 🤣 )

Là, on répond à quelques formalités administratives. Vient ensuite une présentation power point du concept. Puis, “Cheeeeese”. Nous voilà à prendre la pause de face, de profil (en mettant bien les nichons en avant si possible, lol. Non, j’exagère, je te rassure). 

On nous parle aussi de sponsoring… Là, ça commence à bugguer chez certaines (dont une collègue dont j’ignorais la participation). On en voit donc quitter la salle à la simple évocation du mot “sponsor”. Perso, je ne me laisse pas “démonter”, je suis sûre de moi, même pas peur!

Reste encore à passer devant le jury. Oh, no stress, c’est pas un examen oral. Et ce n’est pas individuel. En groupe d’une dizaine de gonzesses, nous voilà à devoir répondre à 2 ou 3 questions simples (genre motivation et tout le tralala habituel quoi) chacune à notre tour. 

Enfin, il est venu le moment de décider si oui ou non tu te lances. Signature de la convention (ou pas). 

Je signe et retour casa assoiffée et affamée. Oui, c’est mon petit bémol. L’organisation a prévu des bonbons en guise de grignotage mais a oublié de nous dire que aucun sandwich etc n’était prévu. Et vu que j’avais rendez-vous vers 12h30, je peux te dire que à 15h30, je crevais de faim et de soif (ayant oublié ma bouteille d’eau dans la voiture). 

Parce que, second bémol: les boissons , bin , fallait les payer. Et vu qu’on était dans un hôtel, je te laisse imaginer le prix des boissons (3€ le coca). Bref. c’était un dimanche et il allait nous falloir patienter jusqu’au mardi pour connaître le verdict. 

72482911_2491238277619289_9210893593491800064_n

Sélectionnée pour la demi-finale? A quoi t’attendre?

On est début octobre et ça y est! Le mail est tombé: “félicitations, tu as été choisie pour la demi-finale “blablabla…Tu imagines bien tous les gentils petits mots, tous les encouragements qui peuvent remplir les lignes suivantes. 

Bref, je suis super contente, très fière de moi…MAIS, oui, il y a un mais!

Les SPONSORS! Parlons-en un peu même si on n’aime pas trop cela. 

Si tu veux vraiment aller en demi-finale , tu DOIS trouver 9 sponsors! Une case vaut 115 € TVAC . C’est là que viennent les “han wais quand même”. C’est aussi là que tombent les premières réactions ultra encourageantes et positives (mode ironique activé) telles que: “Mais c’est une arnaque! M’enfin, pourquoi des sponsors, ça pue ton truc…Tu ne vas quand même pas faire cela”. 

Oui, tu le vois mon big smile en entendant tout cela (encore en mode ironique, tu as compris) Puis bon, tu discutes avec d’autres potentielles Top Women…Et on s’accorde pour se dire que “ça fait beaucoup d’argent, mais où va cet argent “blablabla. 

Du coup, je cogite, je cogite encore et encore. Les deux filles rencontrées à Genval lâchent l’affaire. Mon ex-collègue lâche l’affaire. Ma collègue, elle, a carrément laisser tomber le jour même à Genval. 

Du coup, j’hésite encore plus et je me sens bien seule.

J’appelle mon premier sponsor: mon ami et coiffeur. J’entends que 115 €, contrairement à ce que je pensais, ce n’est pas une petite somme. Boum, je tombe des nues. Et je prends conscience que la recherche de sponsors ne sera pas aussi aisée qu’espérée. Mais, même si il est d’accord, il insiste sur le fait qu’il le fait “pour moi, pour me faire plaisir”. 

Cette discussion me perturbe à nouveau et me laisse encore dubitative. Comme l’une des filles qui a abandonné, je me dis à ce moment là: “J’ai pas envie de prendre de l’argent à des gens juste pour me “payer” des coachings. J’ai pas envie que les gens investissent de l’argent pour moi, pour que je me sente mieux” . 

Je suis sur le point d’abandonner quand me vient l’idée de reparler de cela avec N. (la fille qui a participé au concours). Elle me renvoie une vague super positive et m’encourage vivement à le faire en faisant abstraction de l’aspect sponsors.

Dans l’hésitation, je rappelle mon ami et 1er sponsor. Et je lui explique mon “malaise” lié à cet aspect “business” . Il me rebooste et m’encourage vivement à le faire car il est convaincu que cela pourra me faire du bien. (Il me connait depuis que je suis gamine et donc il connaît aussi mes complexes). 

Mon meilleur ami me dit aussi que :c’est normal qu’il y ait de l’argent en jeu, ça reste une “entreprise” et que probablement qu’elle doit faire du bénéfice pour vivre. Cet aspect “argent” , lui, ça ne le choque pas. 

Il est temps de me décider car nous devons avoir au moins 2 sponsors (dont au moins 1 déjà payé) pour la 1ère rencontre (ce 20 octobre). 

Après quelques nuits de réflexions (autant te dire que cela ne m’a pas aidé à sortir du mode zombie dans lequel je suis) , j’ai décidé de penser à moi et de le faire!

Je sais que cette aventure va m’obliger à prendre du temps pour moi (chose que je ne fais plus depuis que je suis maman, autrement dit 5 ans déjà à m’oublier). 

Je sais que cette aventure va probablement me réconcilier avec mon corps (du moins, je l’espère). 

Alors, j’ai décidé d’être un peu égoïste. Je me mets dans la tête ce petit mantra: “si un sponsor accepte c’est qu’il y trouve son compte quelque part “(soit la déduction niveau impôts soit, la publicité). Mais , il est vrai que mes 2 premiers sponsors ne le font pas vraiment pour ces points . En tous cas, pas C.  

Alors, je me mets une deuxième “idée” en tête: “Si un sponsor, plus ou moins proche, accepte parce que c’est moi, c’est qu’il croit en moi“. 

C’est donc après m’être répétée plusieurs fois ces 2 petites phrases durant quelques jours, que j’ai pris enfin mon courage à 2 mains pour partir à la conquête de sponsors.

La première rencontre approche, je fais le point sur mes sponsors.

J’ai trouvé 3 sponsors! Deux ont déjà payé (je le sais car j’ai eu la preuve de paiement). La troisième, je ne sais pas encore. Ma troisième sponsor, je ne la connais pas. Je suis allée frapper à sa porte “au culot” en expliquant la démarche etc. 

Il s’agit d’un centre d’esthétique où je n’étais pas cliente. Je mets expressément à l’imparfait car, avec cette découverte et son sponsoring, je peux affirmer que dorénavant, je serai sa cliente (mais chuuuut, je compte bien lui faire la surprise en bookant un premier rdv rapidement). 

Il se trouve que, quelques jours plus tard, elle m’avoue être embarrassée car elle a dû refusé de sponsoriser une autre fille qui, elle, était déjà cliente.

Et bien, devine quoi! Cette autre nana, j’ai fait du co-voiturage avec elle ce jour! Je te dis pas comment j’étais morte de gêne quand elle m’a raconté “sa version”. Je lui ai donc dit “bin, en fait, la fille c’est moi, désolée”. En même temps, ça fait partie “du jeu”. 

J’ai eu le même coup, dans une autre boutique mais cette fois, en sens inverse. La patronne a dû me refuser car elle sponsorisait déjà une autre fille.

C’est le “hic”, on est nombreuse sur la même région donc forcément…ce sera la première arrivée, la première servie. Et puis surtout, je me rends compte avec le nombre de refus, qu’il va falloir ratisser large, très large. 

Nous voilà le 20 octobre! Première rencontre Top Women

Nous sommes en “petits” groupes . Il y a 4 groupes le matin et 4 l’après-midi. 

Il y a 4 ateliers . Je ne divulguerai pas trop à ce sujet car “secret professionnel”. 

Un atelier: “escarpins” . Logique me diras-tu. Tu vas devoir défiler , ça ne s’improvise pas.  Perso, c’est l’atelier qui m’a mis le plus mal à l’aise. Je t’expliquerai tout cela plus tard. 

Un atelier: “morphologie”. Je n’ai rien appris de neuf, ça confirme ce que je savais déjà (grâce aux autres ateliers du genre auxquels j’ai déjà assisté). Je suis en H .

Un atelier “révélation”. Ouh, alors, là, on aurait pu renommer cet atelier par “atelier larmes” ou encore “séquence émotions”. Je n’en dirai pas trop. je vais juste te dire qu’il a fallu se mettre “à nu” et ce n’était pas évident pour beaucoup. C’était aussi l’occasion d’expliquer un peu ses motivations. 

Un atelier “faire ressortir sa beauté”: Un petit power point, quelques conseils pour nous aider au quotidien à faire ressortir le positif. 

Alors? Comment c’était cette première journée? 

Après les 2 premiers ateliers (je précise que ce n’était pas dans le même ordre pour chaque groupe), à chaud, j’avais juste envie de tout abandonner. 

J’ai été très décontenancée par l’atelier escarpins. Plusieurs nanas semblaient si sûres d’elles, d’autres avaient l’air d’avoir fait cela toute leur vie…que, mon tour venu , je me sentais comme un cheveu dans la soupe. 

J’ai eu l’impression que pour certaines filles, c’était un rêve d’enfant que de défiler. Moi absolument pas. J’ai aussi pris conscience que j’étais inscrite dans un concours de “miss”. Donc, prise de conscience que va falloir défiler. Sur le coup, j’ai été emparée de doutes quant à l’envie de faire cela.

Second atelier , on nous annonce les tenues à porter pour le défilé de la demi-finale. 

Certaines tenues seront prêtées mais à ma grande surprise, la tenue la plus “importante” (du moins à mes yeux) doit venir de nous mêmes. La tenue de soirée! Non mais là, je suis sous le choc. Je pensais que si il y avait bien une tenue qu’on nous prêterait , ce serait celle-là. Je me dis que, pour le coup, nous ne seront pas toutes égales avec la tenue de soirée. Ok, je peux emprunter, louer, venir en petite robe, venir en combinaison…tant que ça fait tenue de soirée. Mais bon, j’ai pas envie d’avoir l’air bête en simple robe noire à côté d’une fille qui serait dans une robe de princesse. 

Du coup, rebelote…les interrogations quant à l’utilité des sponsors refait surface…Mais pas le temps d’y penser, on nous rappelle pour les deux derniers ateliers.

L’atelier révélation…je me rends compte que ces filles qui avaient l’air super à l’aise dans l’atelier “talons” , sont plus fragiles que ce qu’elles ont l’air.

Mais une fois de plus, lors de cet atelier, je ne me sens pas à ma place. Je les écoute attentivement. Je me rends compte que bon nombre d’entre elles sont des “accidentées de la vie” (femmes battues, violées, sans emploi, en guérison, maman solo, etc etc). Là, je prends “conscience” que je ne suis pas si mal lotie.  Je réalise que je n’ai pas trop de quoi me plaindre: un boulot, des enfants, la santé, un compagnon aimant… En fait, ça va . Une autre nana, visiblement comme moi, nous fait remarquer que “tout va bien dans sa vie” et que elle culpabilise un peu devant les autres filles de dire que “tout va bien”. Ouf, je me sens nettement moins seule.

Il est temps de rentrer. Nous faisons un petit débrief sur la route avec ma co-voitureuse. On est sur la même longueur d’ondes à peu de choses près. Certains aspects très “girly” ne sont pas trop notre truc. D’autres détails nous gênent mais pas outre mesure. 

Perso, j’ai eu l’impression avec certaines actions, de faire partie d’un groupe un peu style “alcoolique anonyme” ou “sectaire”… Tu sais , ces groupes où on te fait répéter tout le temps les mêmes slogans ou cris de guerre 😉

Mais, la pression retombée, les émotions recueillies, le calme revenu (parce que faut avouer que autant de nanas qui jacassent, ça en fait du bruit)…Je retrouve mes esprits.

J’ai décidé de “dormir dessus”, surement d’en discuter davantage avec certaines personnes .

Alors la suite, si je continue? Qu’est-ce qui m’attend?

Bien déjà pour continuer, il faut trouver 3 sponsors supplémentaires. 

Puis, on sait que le Parrain “David Jeanmotte” sera présent…ça, ça motive beaucoup d’entre nous,lol. 

Pour le reste, surprise…

En attendant, je peux déjà dire MILLE MERCI à mes 3 premiers sponsors:

AXIOME Coiffure (mon ami Cédric); Voici sa page FB

ALLEGEONS NOTRE VIE (ma home organiser Ingrid dont je t’ai déjà parlé ici et

ODALIS , centre d’ésthétique et de bien-être tout près de chez moi. En attendant que je t’en parle davantage, tu epux déjà visiter sa page FB ou son site

 

Partons à la découverte des plaines de jeux de Gembloux: naissance du projet

Hello les BarbaFriends,

(Si tu as la flemme de me lire, tu peux m’écouter et me voir tout en bas, petite vidéo)

Comment ça va? Les vacances commencent à toucher à leur fin mais ce n’est pas pour autant qu’on va arrêter de prendre l’air! 

Souvenez-vous, il y a quelques semaines, je vous parlais de cette application super méga ultra giga géniale (lol) pour trouver et répertorier les plaines de jeux: Playgroond

Et bien, figure-toi que depuis que je l’ai installée, je me suis transformée en “chasseuse de plaines de jeux” ! Je prends un malin plaisir (et ce pour le plus grand bonheur de mes gnomes) de partir à la conquête de nouvelles plaines de jeux. 

L’idée est d’abord venue dans le but de répertorier celle de ma commune: Gembloux. Ensuite, un second objectif a commencé à germer: écrire un article avec mon “top 10” des plaines de ma région. 

Nous y voilà donc! Je pense , du moins j’espère, avoir arpenté tous les villages de ma commune pour dénicher les moindres petites et grandes aires de jeux. 

Je me suis rendue compte qu’il n’existait aucune communication concernant ce “domaine”. A part quelques photos (difficiles à trouver car rares), excepté peut-être un article de presse pour une éventuelle inauguration…J’ai vraiment galéré à trouver des infos au sujet de toutes ces aires de jeux. 

Cela a donc renforcé mon idée d’article! C’est devenu une “obsession”, une “mission ” d’intérêt public ! 

Etes-vous prêt à embarquer avec nous ? Détachez votre ceinture, prenez vos baskets (ou pieds nus ça peut le faire aussi), armez vous d’un petit seau et d’une pelle et en avant!

Je te donne rendez-vous CE SOIR vers 20h30 sur le blog ou sur ma chaîne youtube directement pour découvrir quelle sera la première plaine…

La plage s’invite à Gembloux

Bonjour mes BarbaFriends,

Comment ça va sous les cocotiers ?

Ah non pas de palmiers pour vous ?

Bon alors, ce n’est pas grave. Je vous invite à nous suivre pour une petite virée à Gembloux Plage !

Il ne reste que demain pour y aller ou alors attendre l’an prochain.

Bon étant donné que, exceptionnellement, je publie depuis mon téléphone, faut m’excuser pour la couleur tristounette du texte ou/et une éventuelle mise en page pourrie (j’y remédierai plus tard).

Gembloux Plage, c’est comment ?

C’est un ‘bac à sable’ géant et propre (j’insiste sur ce point) où les enfants peuvent s’éclater sous l’œil détendus de leurs parents.

Tu n’as même pas besoin de prendre ta pelle et ton seau car tout est fourni gratuitement sur place. Du bazar en moins à trimbaler pour cette sortie.

Et oui, la détente sera aussi au rendez-vous pour les parents grâce aux transats installés au bord de la ‘plage’ et grâce au bar où de délicieux mojitos (entre autres) leur seront servis.

En prime, c’est orienté zéro déchet. Il suffit de jeter un œil sur ma paille… Paille en carton. Un beau geste.

J’oubliais… Les gobelets sont consignés. Il faut donc les rapporter avant de partir pour récupérer sa ‘mise’. Encore une chouette démarche.

Donc, pour la BarbaFamily qui aime le Ecofriendly, c’est un très bon point.

Ils ont également prévu des animations : châteaux gonflables, animations musicales et autres.

Tout est GRATUIT (enfin pour ce qui est des châteaux gonflables).

Je te conseille de jeter un œil sur le programme du jour. Hier soir, par exemple, il y avait un groupe de saxophonistes.

Ils ont également prévu de quoi te sustenter si tu as un petit creux.

Par contre, y a pas énormément de stands. J’y ai vu un food truck de cornets de pâtes, un glacier, et un vendeur de crêpes.

BarbaPapa aurait apprécié un foodtruck style hamburger. C’est vrai que ça manquait de choix niveau ‘salé’.

Un point que j’ai beaucoup apprécié: le décor. Ils ont mis quelques éléments de décoration axé sur la thématique des pirates. Je trouve que cela peut, en prime (à moins que ce soit le but premier de cette déco), servir comme point de repères pour les familles. Genre si ton enfant se perd (chose que je ne te souhaite pas), tu peux lui dire de se rendre au mât du bateau pirate par exemple.

Il ne faut pas oublier que, n’ayant pas la mer pour aller faire pipi au large 🤣🤣🤣, ils ont prévu des toilettes (également gratuites).

Il y a aussi la possibilité, en soirée, d’assister à la projection d’un film en plein air.

Quoi d’autre ?

Il faut, comme je te l’ai dit, checker sur leur site, tout le programme.

C’est par ici : http://www.gembloux-plage.be/

Perso, j’ai passé une belle soirée. Les enfants étaient aux anges. J’ai fait la connaissance d’une maman et de ses 2 jeunes enfants. Donc c’est aussi un moment privilégié pour faire de nouvelles rencontres près de chez soi.

Bref… Si tu ne sais pas quoi faire demain. Fonce à Gembloux !

Mais je sais que y a aussi plein d’ autres villes qui ont lancé leur plage.

Bisous bisous mes BarbaFriends.