Le Zéro Déchet de BarbaMum + [CONCOURS]

Hello les BarbaFriends…
Vous avez certainement suivi un peu l’actu de ces dernières semaines….Comme moi, vous avez vu les jeunes étudiants aller manifester chaque jeudi pour le climat. Ne parlons pas de la marche pour le climat de dimanche dernier (70.000 personnes quand même).Bref, vous n’avez probablement pas échappé à la tendance du moment “Save the planet” ou “Act for Climate” etc.

Certain(e)s diront que c’est encore une mobilisation de bobos écolos, d’autres diront que c’est inutile. Moi je n’ai pas marché (pour des raisons familiales et professionnelles) mais je soutiens assez logiquement cette noble cause.

J’ai peur pour mes enfants. Parfois je me demande même pourquoi avoir fait des enfants vu l’avenir qu’on leur réserve. Mais bon, faut éviter de penser ainsi sans quoi on tombe vite dans les pénombres …

Bref, je suis plutôt convaincue que si chaque citoyen mettait en place de simples petits gestes au quotidien, cela permettrait (non pas de sauver la planète) mais de limiter les dégâts, d’arrêter les frais.

Alors, depuis quand je me suis lancée dans l’aventure?

Je me suis lancée une première fois, de manière plutôt inconsciente, à la naissance de Loulou. J’ai assez vite opté pour des couches lavables (je t’en parle d’ailleurs ici →L’aventure des couches lavables… ) j’avais fait ce choix pour des raisons écologiques et financières. Mais à l’époque nous ne parlions pas encore (ou alors très peu) de “zéro déchet”).

Aurelien CL compressee

Alors quand est-ce que j’ai fait la démarche de manière tout à fait consciente?

C’est arrivé petit à petit avec le blog. Vous le savez, j’aime découvrir des talents locaux. De fils en aiguilles, lors de mes recherches #madeinBelgium, j’ai constaté que beaucoup de créatrices (je cible principalement les mompreneurs) étaient orientées zéro déchet.

Du coup, j’ai commencé à acheter 2 ou 3 petites choses en vue de tester et partager tout cela sur le blog. Sauf que, mes tests s’avérant toujours positifs, j’y ai pris goût lol. Je n’ai pas trop laissé le choix à BarbaPapa… Dans l’ensemble, malgré son scepticisme des débuts, il se prend au jeu et a adopté les nouvelles habitudes plutôt facilement.

Bin alors, qu’est-ce que j’ai mis en place à la maison?

  • J’ai commencé, avant le blog (donc ce n’était pas encore de manière tout à fait consciente): le shampoing solide.                                                                                       (Par ici → Je teste le shampoing solide )

dav

 

  • Plus tard viendra l’essuie-tout lavable. J’avais déjà des “loques”, lavettes (Bref je ne sais pas comment appeler cela) en microfibres. Mais ici, je te parle de “vrais” essuie-tout en coton donc avec zéro rejet de microparticules. Et c’est bien plus joli. Ce fut probablement l’habitude la plus difficile à changer chez BarbaPapa. Mais il semble enfin s’y être fait car il a cessé d’acheter la version papier. Par contre, je dois augmenter mon stock… Va falloir que je passe une nouvelle commande car je n’ai pas encore appris à coudre malheureusement lol. Pour en savoir plus →J’ai testé les Essuies-Tout lavables
  • Dans le même genre…J’ai des éponges lavables. Ok, elles sont en microfibres, peut mieux faire. Mais c’est déjà un bon changement malgré tout. Je les avais achetées à H2O il y a bien longtemps… C’était donc , une fois encore, un geste pas tout à fait conscient.

 

  • J’ai également totalement flashé sur le sac à pains. Super pratique quand tu fais ton pain toi-même (ce qui est notre cas) ou quand tu vas acheter des pistolets, des viennoiseries… Je t’en parle par là → J’ai testé le Sac à Pain

dav

  • Forcément, je te l’ai déjà dit: les couches lavables! Tellement mieux pour les petits popotins.
  • Retour aux “anciennes traditions” et donc aux mouchoirs en tissus. “Beurk! Tu vas choper plus de microbes” …patati patata…FAUX. Dis moi, toi le réfractaire, utilises-tu tes mouchoirs en papier rien que une seule et unique fois ou bien le gardes tu en poche pour te re-moucher dedans plus tard? Sois honnête… Je connais peu de personne qui ne se mouche qu’une seule fois et puis jette le papier. Et tu sais quoi, je n’ai vu aucune différence niveau maladies…Quoique… Si, ils ont été moins malades cet hiver. Étrange,lol. Bref, les mouchoirs en tissus, c’est joli, pratique, et zero déchet. Se perdre à l’école? J’ai mis des étiquettes et j’ai la chance d’avoir un fiston très attentif à ses affaires.

dav

Bon, ok, je te vois venir…Tout ça, c’est bien beau mais tu as dû acheter, payer et sûrement que c’était pas donné? Puis, ce ne sont  que des “gadgets”. Alors, quels sont les gestes , les nouvelles habitudes?

  • Le vrac: J’essaie , quand je suis assez prévoyante pour faire mes courses, de prendre mes pots, bocaux etc afin de les remplir immédiatement au rayon vrac. J’avoue que cette habitude n’est pas encore bien ancrée car j’oublie encore trop souvent mes contenants.

dav

  • le pain maison: je ne sais pas si on peut parler de zéro déchet…Mais en tous cas, zéro conservateur et zéro papier d’emballage.
  • les collations maison: depuis janvier de cette nouvelle année…Suite à une discussion chez des amis (Madame Emilie devrait se reconnaître lol), j’ai décidé de faire autant que possible, une partie des collations moi-même. Muffins, sablés etc… Une fois de plus ce n’est pas vraiment du zéro déchet mais plutôt du “consommer moins industriel”, moins de produits cracra.
  • les bouteilles d’eau en verre: Pareil, depuis début 2019 (décidément, ce sera l’année du changement), j’ai remplacé mes bouteilles d’eau Spa en plastique par des casiers de bouteilles en verre. Et tu sais quoi, avec la consigne, ça revient bien moins cher!
  • les gourdes isotherme en acier inox : j’ai remplacé les gourdes en plastique pour l’école et ma vieille bouteille d’eau en plastique (que je ré-utilisais sans cesse comme gourde) par de vraies belles gourdes. Pour l’instant, j’en ai de 2 marques différentes. Je n’en dis pas trop maintenant car j’ai prévu de te les faire découvrir dans les semaines à venir…

 

  • La boucherie à la ferme: J’ai la chance d’avoir une ferme vraiment pas très loin de chez nous qui fait aussi boucherie et crèmerie. J’essaie de plus en plus souvent d’y aller pour acheter la viande et les yaourts. Je dois encore ancrer davantage cette habitude. Et contrairement à a ce que tu peux penser, ça ne coûte pas plus cher. Ce n’est pas du bio mais c’est local et sans ces foutus conservateurs, additifs etc. Donc, niveau empreinte écologique, on est plutôt bon.
  • Mes contenants pour la boucherie. Forcément, quand je pense à aller me fournir à même le producteur, je prends mes boîtes en plastique pour y déposer directement la viande. Et cette habitude là, je la tiens bien. J’ai trouvé comment la tenir. Je garde toujours le sac rempli de boîtes en plastique dans mon coffre. Quand je vide le sac, je le remplis immédiatement avec d’autres boîtes pour ne pas les oublier. PS: ça marche aussi au supermarché! Il suffit de demander gentiment et ils accepteront. Ils leur suffit de mettre la balance à zéro quand ils mettent ta boite dessus. NPPT: je devrais faire pareil pour le vrac…mais peut-être des sacs à vrac au lieu des bocaux…Hum…à méditer.
  • Achat local et de saison: Depuis que j’ai eu la chance de rencontrer 2 agricultrices belges lors de ma formation (Dame Vinci et Dame Aline coucou), je fais extrêmement attention à l’origine des produits que j’achète et j’essaie de rester sur des produits saisonniers…mais pour ce point là, vous pouvez me mettre un point rouge. Je continue de consommer certains légumes pas du tout de saison (mais à priori belges quand même: tomates entre autres).
  • Compost: nous avons un jardin donc il était évident que nous aurions un bac à compost. Tous mes déchets végétaux filent donc au fond du jardin…Au mieux, j’ai un beau compost (dont je ne me sers pas), au pire, je nourris les bêtes des champs 🤣
  • Gant démaquillant microfibre: je ne me maquille pour ainsi dire jamais. Donc inutile d’acheter une bouteille de démaquillant qui serait périmée un an plus tard. J’ai opté pour les gants et lingette démaquillantes. Un coup d’eau , bien frotter et hop.
  • Eau de pluie: nos wc et notre machine à laver sont raccordées à l’eau de pluie. En plus de faire de sacrées économies, on permet de restreindre un peu la consommation en eau potable.
  • A venir: les pailles en inox : je viens de les acheter mais pas encore testées…Je t’en parlerai donc probablement bientôt 😉

dav
Voilà…Il y a encore surement plein de gestes à ajouter: remplacer les cotons-tiges par des oriculis (Je viens de l’acheter mais pas encore testé… bientôt un article), passer au savon solide pour le bain…

Il y en a un autre auquel je songe de plus en plus mais ce n’est pas un cap facile à franchir: les serviettes hygiéniques lavables.
Wais…je vois tes gros yeux s’écarquiller et tu as manqué de t’étouffer ou de renverser ton café. 😂 Tu es sûrement en train de faire “Beurk, mais c’est dégueulasse”. Bah, c’est certainement moins dégueu que les couches lavables…Mettre les mains dans le caca pour bien rincer la couche avant de la mettre à la lessive (je te rassure la crotte est sur un voile qui peut soit être jeté soit lavé) ou bien rincer une dose de sang… Oui, je parle un peu cru mais bon…c’est toi aussi,avec ta tête dégoûtée qui m’y a un peu obligée. j’espère que t’étais pas en train de manger en lisant ces lignes…Sans quoi tu m’excuses si je t’ai coupé l’appétit. (Je me rattrape et me fais pardonner pour ce passage en fin d’article avec un chouette concours).

Bref… Vous aurez pu constater que toutes ces nouvelles habitudes,finalement, sont loin d’être compliquées. Elles sont même assez simples à établir et ne nécessitent que peu d’investissements (voir zéro frais si tu sais coudre).
Donc, je pense que ça en vaut vraiment la peine.

Alors toi, si tu commences à te dire que la Bobo Ecolo que je suis a peut-être un brin raison…fonce!
Et si tu veux commencer par du facile, je te conseille de commencer par:

  1. Acheter des bouteilles en verre
  2. Prendre tes boîtes pour la boucherie (peu importe que ce soit au supermaché ou à la ferme)
  3. Tester les toiles, pochettes à collations etc.

 

CONCOURS pour vous encourager à vous lancer dans le zéro déchet!

GAGNEZ UN EMBALLAGE RE-UTILISABLE DE CHEZ BE.SURPRISE !

Voici une belle occasion de peut-être faire plaisir à vos proches ou d’emballer les valentin(e)s façon éco-responsable. 

COMMENT ?

  1. Rejoignez sa page FB OU IG
  2. Rejoignez ma page FB ou IG
  3. Partagez le post en mode public sur votre compte
  4. Invitez 3 ami(e)s ou plus à participer.
  5. Une chance en plus si l’on répond correctement à la question  
  6. Concours réservé à la Belgique et France Métropolitaine

Ce concours n’est pas sponsorisé par FB ni par IG.
Le ou la gagnante pourra choisir un de ces 2 “besurprise”:

Soit le modèle lifestyle (photo 1) ou le modèle rouge volute (photo 2). 

Advertisements

Un an de plus…

Et voilà, la journée touche à sa fin et je n’en suis pas mécontente.

38 ans… Un an de plus… Je ne vais pas dire 38 printemps vu la neige qui est tombée ce jour.

Bah oui, pour mon anniversaire Dame Nature s’est dit que me gaver de chantilly géante sur les routes, au jardin allait peut être me faire plaisir. Mwais… Bof… Je déteste la neige.

Du coup, il était prévu que mon grand aille passer l’aprem chez papi et mamie mais non. C’était un rien trop risqué. Donc, pour mon anniversaire, au lieu d’avoir la journée pour moi seule… Je l’ai partagée avec mon grand.

Allez, un petit débrief de la journée ?

J’ai commencé en force. Alors que mon grand va gentiment chercher une blouse pour son petit frère, vla-t’il pas que la barre de la penderie s’effondre. Oh joie bonheur… Bah oui, c’est toujours quand tu es à la bourre que ce genre de trucs te tombent dessus… C’est le cas de le dire.

Bref, j’ai tout laissé en plan.

Après avoir conduit mon grand à l’école, retour à la maison avec petit pépère. Heureusement, la crèche renvoie un message… Ah oui, elle avait envoyé une alerte neige lol. Elle n était pas certaine de pouvoir arriver. Bref, finalement, la crèche était bien ouverte pour mon plus grand soulagement. Oh mère indigne. Oh hey, prout quoi. C’est mon annif.

Du coup, sur le retour, je suis allée acheter une luge traîneau pour les enfants. Bin oui, quoi de plus logique quand c’est ton anniversaire que de faire un cadeau à ta marmaille. Quoi ? Moi ? Ce que j’ai reçu ? Rien, nada.

Bref, mon grand était fou de joie de me voir débarquer avec une luge à la sortie d’école. On va dire que mon cadeau à moi était de lire tout son bonheur sur son visage. Ooooh la mère poule, lol.

Après avoir dîné vite fait, en mode tartines, nous avons préparé une activité d’observation sur la neige. Ce sera à découvrir dans un autre article.

Une fois que tout était prêt pour nos expériences, nous avons passé 2 bonnes heures dehors. Une heure au jardin à faire des châteaux de sable… Eh non, de neige… Et surtout un beau bonhomme de neige.

J’ai d’abord essayé de faire des jambes pour tenter de réaliser un bonhomme de neige original. Mais impossible de faire tenir l’ensemble.

Et donc avec les formes pour le sable, on peut aussi s’éclater dans la neige. Des vieux pots de fleurs, ça le fait aussi.

Et donc, c’est principalement maman qui s’est farcie la fabrication de l’abominable homme des neiges 😂

Suis assez fière. Alors bon… Je dois reconnaître que pour quelqu’un qui déteste la neige, je me suis plutôt prise au jeu et… Mon âme d’enfant a vite repris le dessus. Vous voulez tout savoir ? J’avoue, je me suis éclatée avec mon loulou.

Après ceci, on a fait une petite balade sur la luge mais le retour fût… ❄️❄️❄️

Mon grand était gelé et a commencé à faire une crise de larmes. Impossible de le calmer. Il s’était transformé en glaçon. Je lui ai donc suggéré de marcher pour se réchauffer. Après avoir fait sa tête de mule, il a fini par accepter ma proposition.

De retour à la maison, vite se changer et il a filé sous sa couette se réchauffer. Un gros câlin et il était temps d’aller faire nos observations. Je vous dis, je vous prépare un article demain au sujet de cette chouette activité.

La photo est un petit indice…

Nous avons pris un petit goûter et sommes allés rechercher son petit frère à la crèche.

Sur les entre-temps, mes parents m’ont envoyé un SMS pour me prévenir qu’ils étaient en route.

Ils sont venus m’apporter mon ‘gâteau’ car ils savaient que nous n’avions rien prévu.

Et voilà mon ‘gâteau’…. Lol. Un merveilleux merveilleusement délicieux. Et comme ils sont sympas, ils ont pris aussi pour BarbaPapa et loulou.

Mwais sauf que pour finir ma journée d’anniversaire en beauté, loulou a fait un 39,4°c de fièvre. J’espère que ce n’est qu’un petit coup de froid.

Bref… Ma journée était simplement remplie de simplicité, de petits bonheurs tout simples. Pas de fioriture, pas de cadeau ou de resto mais des bons moments avec ceux qui comptent le plus.

Je ne vis pas très bien le fait d’approcher encore un peu plus des 40. Ce matin, quand j ai eu un tout petit peu de temps seule, j’avais juste envie d’aller déprimer sous ma couette.

Et finalement j’ai passé la journée loin de ma déprime vieillissement.

Mais bon… Je serai pas mécontente d’être un autre jour, lol.

Illustrations Le Chat de Philippe Geluck

Cagnotte 52 semaines

Hello les BarbaFriends,

Je suppose que, comme moi, vous avez certainement vu défiler un tas d’articles vous parlant du challenge économie des 52 semaines. Oui? Non?
Bon, désolée si je ne fais pas original…mais on arrive fin janvier et faut savoir que je suis également ce défi depuis l’an dernier.

Je vous raconte?

L’an dernier, je suis tombée sur ce défi grâce à IG. A la base, je n’ai aucune difficulté à économiser. Mais je n’ai jamais réussi à mettre de côté une aussi grosse somme (1378 €) en à peine un an. Donc, cela m’a interpellée. Et étant donné que j’ai un côté “challengeuse” en moi, ma curiosité et ma cupidité féminine ont pris le parti de relever le défi.

Bilan du challenge 2018?

J’ai économisé 621 € en 31 semaines.

Je n’ai pas poursuivi le challenge car j’ai acheté une nouvelle voiture pour laquelle j’ai dû faire un crédit. N’étant pas certaine de pouvoir assumer le crédit et l’économie en parallèle, j’ai laissé tomber.

Mais force est de constater que ça m’a quand même rapporté une belle somme.

Et comme je suis joueuse, cette année, malgré mon crédit, je décide de retenter l’aventure. Je n’ai , en fait, pas beaucoup le choix…Ma soeur se marie en Grèce en juin et je n’ai pas un rond de côté pour payer les vacances “forcées” lol. Je n’ai pas envie que ce soit uniquement BarbaPapa qui finance notre voyage. Pas si cupide que ça finalement 😉
Je trouve que c’est un super objectif à atteindre et que le défi des 52 semaines tombe à pic pour m’aider à économiser pour ce voyage.

Quoi? Vous ne savez pas encore de quoi il en retourne?

Il s’agit de mettre de côté une somme d’argent correspondant au numéro de la semaine calendrier.

Semaine 1 = 1 €
Semaine 12 = 12 €

Voyez donc le tableau que je vous joins. ↓↓↓
cagnotte 52 semaines

Comment je vais faire cette année?

Le truc c’est que je pensais faire un virement automatique chaque semaine. J’avais calculé l’an dernier que le montant censé être économisé (1378€) pouvait être simplement réparti de manière “égalitaire” chaque semaine. Il suffirait de faire un versement automatique de 26,50 € chaque semaine.

J’ai donc , début janvier 2019, créer un ordre permanent de 25 €. Le montant est un rien plus bas mais la somme au final reste belle (1300€).
Mais j’avais une crainte: si je mets cet argent sur mon compte épargne, je risque d’aller puiser dedans plus facilement au cours de l’année.

J’ai donc commencé à faire cela…OUI MAIS…cette semaine, mon compte n’avait plus suffisamment d’argent en vue pour prélever 50€ sur les 2 dernières semaines du mois. N’ayant aucune envie de me mettre en négatif, j’ai annulé le virement automatique.

J’ai donc décidé de revenir à la bonne vieille “méthode” de la “tirelire”. Bon, ce n’est pas une vraie tirelire mais mon bocal en verre me convient bien. Il présente 2 avantages:

  1. Je vois les sous sous s’accumuler (ah ces femmes cupides 🤣 )
  2. Je peux y glisser facilement mon papier de suivi.


Mon adaptation perso?

Je ne suis pas forcément l’ordre des semaines (voyez donc ma feuille de l’an passé).
Je mets en fonction de mes finances. Une certitude est que je ne vais pas attendre décembre pour économiser les plus gros montants.

Deusio: j’utilise un code couleur. Je mets au fluo vert le montant que je versé et je le surligne ainsi dans la case correspondant à la semaine qui va avec. Et le montant que j’aurais dû verser mais que je n’ai pas versé parce que j’ai mis autre chose à la place, je le surligne au fluo jaune.

Je barre chaque semaine écoulée.

Si vous avez du mal à suivre mon explication, regardez donc ma photo…

Des bonnes résolutions?

Salut los BarbaFriendos 😉

Bon, franchement…qui a eu l’idée d’inventer “les bonnes résolutions”? A-t-il seulement réfléchi avant ? Non je dis ça parce que…je me demande si il est possible de se dire “Oh bin moi je vais prendre de mauvaises résolutions”? Donc déjà, y a un mot de trop: “bonnes”. Nous devrions simplement parler de “résolutions” tout court.

Du coup, ma curiosité me titille… Que signifie exactement le terme “résolution”? Vous le savez? Ouh…j’ouvre mon vieux Robert et à ma grande surprise, la liste des définitions est longue.

  1. Action de résoudre;son résultat. → je ne pense pas que ce soit cela.
  2. Résorption → Non plus…quoique on pourrait penser “résorption de l’année écoulée” 🤣
  3. Annulation d’un contrat → eh perso, je ne signe aucun contrat avec mon destin…c’est lui qui me “tombe” dessus.
  4. Opération intellectuelle consistant à décomposer un tout en parties… → Allez hop, on décompose l’année à venir? Facile! Y a 4 trimestres, 2 semestres… Ah quoi? non ce n’est pas ça?
  5. Procédé harmonique consistant à résoudre une dissonance → les musicos j’ai besoin de votre traduction,lol.
  6. Aptitude à mesurer une petite valeur d’une grandeur physique → hin? Quoi? Vous pouvez répéter la question?
  7. Etat d’esprit, attitude d’une personne qui prend une détermination. → Ah, on a peut-être bien trouvé la bonne déf.

Ok…mais si telle est la définition, que veut dire dans ce cas “détermination”? Je vous saoule? Oh désolée…moi c’est tout le tralala habituel autour de ces fameuses “résolutions” qui me pompe.
Du coup…vais-je prendre des résolutions? NON!
Par contre, vais-je me fixer certains objectifs, certaines lignes de conduite à suivre? Peut-être.
Lesquels? Ah les curieuses et curieux que vous êtes😉

  1. Poursuivre ma démarche “zero déchet”. Rien de nouveau, juste la continuité de ce que j’ai entamé fin 2018. Depuis décembre, je suis passée à l’eau en bouteilles en verre par ex. Et il y a un tas d’autres gestes déjà mis en place que je compte maintenir et approfondir (essuie-tout lavable, sac à pain, pochette à collations, boite à pique-nique, gourde isotherme en inox, shampoing solide, privilégier le vrac, mouchoirs en tissus…)
  2. Recommencer ma happiness jar. Kesako? Un bocal dans lequel on glisse les petits bonheurs du jour notés sur un bout de papier. Au bout de x mois ou au bout de l’année, on ouvre et on redécouvre les bons souvenirs. Le but, dans mon cas, est de ré-apprendre la positivité un peu perdue cette année. Retrouver un peu de gratitude envers la vie.
  3. Développer mon blog et les pages qui y sont associées.


Pour le reste, j’ai envie de dire “on verra”.

Comme toutes les gonz, on peut parler: perte de poids (ou pas).

J’ai à peu près 20kg minimum à perdre. Ma soeur se marie fin juin…je vous dis pas la déprime depuis que je l’ai appris. Oui, je devrais me réjouir…sauf que je n’ai qu’une chose à l’esprit “Pfff, je vais devoir porter une tenue et je vais rien trouver , et je vais me trouver grosse et moche, et ça me fait chier blablabla”. C’est triste d’en arriver à penser ainsi.

Alors, OUI, je sais qu’il “suffit” de me reprendre en mains. Je sais que je suis capable de les perdre ces kilos car je l’ai déjà fait à moultes reprises dans le passé. Sauf que malgré le mariage, bin, j’ai zéro motivation.
J’en ai ras le bol de devoir me surveiller, m’auto discipliner, me priver…Quoi? pas de privation? Oui, je sais! J’ai une très bonne diététicienne. Mais voilà…il arrive que des fois, on soit juste “pas dans le mood”.

Du coup, j’ai décidé d’essayer mais de ne surtout pas me mettre la pression. D’ailleurs c’est compliqué car mes parents ne cessent de me faire ch…avec ça. J’ai toujours été la grosse de la fraterie, celle à qui on répète des petites vannes “l’air de rien” pour me rappeler de faire attention. Oula…ça sent le réglement de compte 🤣 Du coup, à presque 38 ans…Oui, je commence sérieusement à en avoir plein le c.. et avoir envie qu’on me foute la paix avec cela. A presque 38 ans et 2 mômes, j’ai peut-être envie qu’on me traite en adulte. J’ai aussi envie d’apprendre à m’assumer, à prendre confiance en ce corps que je déteste tant plutôt qu’à le martyriser à coup de “que 30gr de pâtes, pas plus de 10 raisins”.

Mais même cela, c’est un travail extrêmement difficile à effectuer. Il s’agit de changer son regard sur soi…or si le regard des autres ne change pas (j’entends les proches), ça n’aide vraiment pas car ils seront toujours là pour te casser (même si ils ne le font pas toujours exprès).

DSC_4976 (593x800).jpg
2018

dscn3228
Moi en 2012…et pourtant j’avais encore 6 kg de trop… Ça fait mal de se voir comme ça…

Comme beaucoup de personnes, on peut envisager aussi la reprise du sport.
Cela me trotte dans la tête depuis un bon moment…mais je ne parviens pas à mettre le pied à l’étrier… probablement à cause de la fatigue perpétuelle que je ressens. Donc, je m’étais dit que dorénavant “une fois levée pour aller conduire les gnomes à l’école et à la crèche, je devais enchaîner direct avec la salle de sport plutôt que rentrer chez moi faire une sieste”. Donc, je sens que pour le coup…la motivation revient. Le frein reste financier. Je pourrais faire chez moi, j’ai tout ce qu’il faut. J’avais même fait le Top Body Challenge à l’époque où je faisais le Miracle Morning…

Jpeg
Ah le Miracle Morning: le truc qui me tient le plus à coeur!

J’ai tenu ce rituel matinal pendant plusieurs mois. Je me levais à 04h30 du mat sans le moindre soucis pour aller courir, méditer etc… J’ai arrêté en changeant de boulot car mes horaires décalés ne me permettent plus de faire cela ainsi.

Je dois donc chercher une solution car cela a véritablement changé ma vie à l’époque et n’a apporté que du bon. Peut-être faire les SAVERS dans la matinée après avoir conduit les enfants. OUI mais si je dois faire: sport, savers, repas, courses, sieste…selon mes horaires, je n’aurai jamais assez de temps.
Bref…

Vous voyez des résolutions, y a moyen d’en trouver à l’infini. Donc…il faut surtout que je m’en fixe une avant tout le reste: Fixer mes priorités par ordre d’importance!
Et surtout lâcher-prise…je sais que je ne parviendrai jamais à mener le combat sur tous les fronts! Je sais que il y aura des jours sans, des jours de loupés, des jours de fatigue extrême…

Je dois donc apprendre à accepter…accepter les choses, les événements tels qu’ils sont. Et ça…ce sera le plus difficile pour moi!

Mes bonnes résolutions peuvent se résumer en quelques mots:

Accepter

Lâcher-prise

Positiver

M’écouter

Me respecter

Prendre soin de moi

Il me semble que cela soit déjà un sérieux gros programme. Et vous? Qu’en est-il?

Comment rendre le lunch des loulous plus fun?

Hello les BarbaFriends!

J’aurais pu ajouter dans mon titre: notre lunch. Finalement, cet article c’est peut-être plus pour me donner envie à moi le midi de manger mon pique-nique…Oui, je n’ai pas vraiment ce genre de soucis avec mon aîné. 

Mais, je pense aussi aux autres et donc à tous ces parents qui ne savent plus quoi faire pour faire avaler les 2 tranches de pains à leurs enfants à l’école. 

J’ai découvert l’art du Bento sur Instagram , entre autre grâce au super compte de Nutritionistfleur . Elle ne poste que des photos de ses bentos pour elle ou pour ses enfants.

Quand je l’ai découverte, j’ai tout de suite eu le coup de coeur! Je me suis dit “Oh mais pourquoi j’ai pas eu des pique-niques pareil moi quand j’étais petite”. J’ai farfouillé dans ses # pour trouver la marque de bento qu’elle utilise. J’ai farfouillé dans les #bento pour découvrir différentes marques. Mais au final, je suis restée sur la même marque que Fleur. Je vous ai d’ailleurs rédigé 2 articles “crash test” sur cette fameuse bento (ici: Crash Test de la Yumbox!  et là: Crash Test YUMBOX 2 ) 

Et bien, pour tous ceux qui rêvent de tout autre chose que leurs tartines quand ils ouvrent leur boîte à midi… Ou pour toutes celles qui galèrent à faire manger leur lunch aux enfants à l’école. Voici quelques astuces! Je n’ai rien inventé…je ne fais que partager ce que j’ai trouvé ailleurs, testé et approuvé 😉

Jpeg

  1. Le contenant:  Choisir une jolie boîte ou une jolie toile( comme ici: Petit lunch avec SIMONETTE à Bicyclette ou pochette du style: J’ai testé la Pochette à Collations )si vous ne faites que des tartines,sandwiches. L’emballage est la première chose que nous voyons. Si il ne nous plait pas ou si il ne plait pas à vos enfants, il y a fort à parier que l’on aura moins envie de l’ouvrir. J’opte plus souvent pour une boîte car j’ajoute toujours des légumes.
  2. Le contenu et son visuel:  Les enfants sont comme nous, ils mangent aussi avec les yeux! Donc, c’est d’abord ce qu’ils vont découvrir visuellement qui leur donnera (ou non) l’envie de goûter. Du coup, lancez – vous dans l’art du bento. Cela consiste en plein de petites choses. Par ex: couper des formes dans les légumes, couper des formes dans les tranches de pains. COMMENT? Il suffit d’acheter des “emporte-pièces” spéciaux. J’ai trouvé ceux-ci (voir photo) sur Amazon. On achète aussi des petites “piques” décoratives. C’est bling bling mais tellement plus fun. Même pour moi j’en mets … c’est peut-être parce que j’ai gardé mon âme d’enfant lol. On peut aussi utiliser (comme découvert sur IG) des petits moules en silicone pour y déposer quelques framboises ou autres aliments tout petits et délicats. 
  3. Le contenu et la variété des goûts: Je me souviens que, étant gamine, je mangeais quasiment tout le temps les mêmes tartines: beurre/fromage , jambon/fromage, salami… Une pomme, une orange…une pomme, une orange… Un Léo… Bref, ce n’était pas ultra varié. C’est bien simple…je ne mange presque plus jamais de pommes tant j’en ai bouffé étant plus jeune (ou lors de régimes). VARIEZ les plaisirs! ALTERNEZ les types de “pains“…un jour des tartines, l’autre jour un sandwich mou et le lendemain un wrap. Mettez des crudités…tomates cerises et concombres sont les plus faciles. Mais un peu de chou-fleur ou de poivron crus, des olives, un reste de légumes cuits la veille , des carottes…Et surtout n’hésitez pas à faire des formes dedans quand c’est possible. J’utilise les emporte-pièces de droite pour le concombre (ceux de gauche pour le pain). On fait une petite sauce maison éventuellement. 
  4. On est créatif: mettez-y du coeur, de l’amour, de l’imagination…Et on essaie de rester sur des aliments sains, équilibrés. On se permet une petite surprise pleine de douceur de temps à autre pour faire plaisir (un petit chocolat ou un petit bonbon caché dans tout le reste). N’hésitez pas à vous inspirer de ces comptes sur les réseaux sociaux… 
  5. Investissement financier?  J’ai trouvé tous ces petits “gadgets” sur Amazon. Je ne prône pas du tout l’achat sur ce genre de site. Mais parfois, quand on ne trouve pas local…alors, oui c’est une option à envisager. Or l’art du Bento et les accessoires qui vont avec ne sont pas encore super développés en magasin chez nous.              COMBIEN cela m’a coûté? 
  • les 11 piques décoratives: 5,99 € (hfdp)
  • les 5 “cutters” à tartines et 5 emporte-pièces pour légumes: 16,95 € (hfdp)
  • Les moules en silicone (4 formes différentes  pour “muffins” : 7,49 € (hdfp)

Je les ai trouvé sur Amazon.de . Je ne pige rien à l’allemand mais je n’ai eu aucun soucis lors des commandes et livraisons. 

Je n’utilise pas tous les jours la Bento . Souvent c’est la simple boîte à tartines MAIS nous essayons toujours d’égayer soit avec des formes soit avec les piques déco…

Allez! A votre tour! Vous verrez, une fois que vous aurez commencé, vous trouverez cela fun et vous en ferez de plus en plus souvent 😉

N’hésitez pas à poster vos “créas” sur la page FB ou le groupe FB

Le noël de mes rêves? Bonne question.

Bonsoir les BarbaFriends… Noël approche à grands pas…cet article tombe à pic.

J’avoue que je dois me forcer un tout petit peu pour l’écrire…Je suis sur un groupe où on se lance des “challenges” d’articles à écrire…J’avais le choix entre 3 thèmes , tous autour de Noël. 

Et bin…y en a pas un qui m’attirait plus que l’autre. Du coup, j’ai opté pour celui que personne n’avait osé choisir lol.

Noël, Noël…Xmas…Les gens n’ont que ces mots à la bouche depuis plusieurs semaines. La société nous rappelle également chaque jour que Noël est à nos portes.

Calendriers de l’Avent pour faire le décompte (mais aussi te faire claquer encore un peu de tunes), chants (ringards …quoique, ça va mieux) à la radio, dans les commerces…Photos #monsapindenoël à la pelle sur les réseaux sociaux…

sapin-noix-sacs-noel.jpg

Bref, tu le devines peut-être dans le ton que je prends… J’aime pas trop Noël. Je me soigne depuis que j’ai mes 2 boys boys. J’essaie de retrouver la magie et surtout de faire briller ce fameux esprit en moi… Mais vraiment, cette période de l’année est l’une de celle que j’aime le moins. 

Alors, avant d’imaginer quel serait le Noël idéal à mes yeux…faut peut-être d’abord chercher pourquoi ça me déplaît tant. 

Déjà, c’est la saison de base que j’aime le moins. Je suis ultra sensible au manque de lumière! Je vous jure… C’est pas une blague! Dès que les jours raccourcissent, je sens le moral qui plonge petit à petit dans l’obscurité. Logique quelque part… Il fait tout noir dehors, comment voulez-vous que ça s’illumine dedans? 

591721ef

Deusio, j’ai toujours trouvé ce moment triste…ultra triste. Pourquoi? Question de feeling. Outre cette sensation… Il est difficile de zapper la misère, difficile de zapper les “sans famille”. Je me mets à la place de toutes ces personnes qui soit n’ont rien, soit n’ont personne…

Franchement, comment peut-on se réjouir quand on sait que d’autres seront probablement encore plus seuls que d’habitude. Les sans-abris, mais aussi des ami(e)s qui n’ont pas/plus de famille … Je trouve cela hyper égoïste de se réjouir de faire la fête en famille en oubliant tous ces autres. Je trouve cela hypocrite d’une certaine façon. La plupart vont claquer de la tune pour faire un festin digne de Noël , des sommes astronomiques en cadeaux… Et peut-être donneront-ils une petite pièce au clodo du coin pour se donner bonne conscience, peut-être feront-il leur B.A de l’année en faisant un don à une assoc. Et quoi? Et après? 

Non, vraiment…pour moi, Noël n’a rien de magique en tant qu’adulte. 

Mais, j’ai 2 enfants qui, eux croient en la magie de cette fête. Ils ont les yeux qui brillent en faisant le sapin, les sourires jusqu’aux oreilles en dansant sur les chants de Noël. Donc, pour eux…je fais un effort. Et ce soir, je vais donc tenter de positiver et imaginer quel serait le Noël idéal!

000156003_5.jpg

Franchement pas évident comme exercice. 

Déjà, mon premier souhait serait de passer Noël sans la moindre pression. Même si ce n’est pas moi qui reçoit des invités (parce que en général ça se fait chez les [grands] parents), on le ressent quand même le stress des courses, des menus…

J’aimerais tellement que l’on fasse un truc simple, sans toutes ces fioritures d’entrées, plats, desserts dignes d’un gastro. Non…perso, on me fait une soirée fondue/raclette et je serai la plus heureuse…Parce que, au final, c’est nettement plus convivial. Bin oui, l’hôte ne passe pas son temps au fourneau. On peut donc tous être véritablement réunis sans qu’il y ait toujours une personne qui se lève pour faire cuire ça, lier telle sauce, sortir le truc du four… Puis honnêtement, vous croyez vraiment que les gosses ils fantasment sur des huîtres, du foie gras, des escargots et autres plats du genre? Non, je suis convaincue que vous leur servez des frites le soir de Noël et ils seront davantage heureux!

téléchargement

La simplicité, je la veux aussi dans la tenue vestimentaire. Pourquoi se sentir obligé(e) de se mettre sur son 31? On devra quand même finir par se déboutonner parce que le bide sera trop gonflé… Pourquoi ce jour là plus qu’un autre? Que ceux qui veulent ,le fassent mais qu’ils n’imposent pas aux autres d’en faire tout autant. Quoi? Je vais devoir me taper une robe, une jupe sous pré-texte que c’est jour de fête? Mwais, sauf que moi, je serai mal durant toute la soirée car pas du tout à mon aise dans mes fringues. Et si je me sens mal, je fais la gueule. Alors, je préfère porter mon traditionnel froc de tous les jours …Parce que lui, au moins, il s’est fait à mon tour de taille vu que je le porte souvent et donc, je ne me sentirai pas coincée de partout. 

Overweight.

La musique: si on pouvait me mettre autre chose que ces habituels chants ringards… Je sais pas moi, mettez moi un bon “Bloody Sunday” de U2 ou pourquoi pas “I gotta feeling” des Black Eyes Peas? Je crois que je préfèrerais encore du maître Gimms aux classiques Jingle Bells / All I want for Xmas is you (quoique c’est la seule chanson que je tolère plutôt bien). 

En famille ou en famille? Honnêtement, j’aimerais une fois, au moins juste une fois…faire un noël en famille mais quand je dis “famille”, j’entends “entre nous”: BarbaPapa, Loulou, petit Pépère et moi. Qu’on puisse ouvrir les cadeaux quand on en a envie, qu’on mange ce qu’on veut quand on veut et surtout qu’on puisse aller dormir à l’heure qu’on veut ,lol. Oui , là, c’est la maman ultra crevée qui parle. 

Les cadeaux? Oui ça fait plaisir…mais en même temps, je crois que je préférerais offrir et recevoir des cadeaux quand j’ai besoin de quelques chose en cours d’année… Je n’ai pas forcément besoin de quelque chose justement aux fêtes… Tout comme mon homme n’aura peut-être pas besoin à ce moment là d’un cadeau particulier…Et donc, c’est toujours galère aussi bien en timing qu’en budget pour faire les cadeaux. Je préférerais  recevoir ce dont j’ai envie quand j’en ressens un réel besoin. Pour les enfants, c’est différent.. Quoique de toute façon, ici, c’est à St Nicolas que l’on offre la blinde de cadeaux. A Noël, ils ne reçoivent qu’un petit cadeau histoire de dire de recevoir quelque chose… ce sont surtout les adultes que l’on gâte. Donc, niveau enfants, c’est très bien comme ça. 

Puis sinon…puisqu’on parle du Noël de mes rêves… et bien…je crois que si je fêtais Noël en juillet ou en août ça passerait beaucoup mieux,lol. Ah mais dites donc, j’y pense…il suffit d’aller fêter Noël à l’autre bout du monde! 😂😂😂 Mais pourquoi diable n’ai-je jamais pensé à le suggérer à mes proches?! Le budget peut-être…

Et vous? Noël? Vous aimez ou pas trop? C’est quoi votre Noël idéal?

Sur ce, je vous souhaite tout de même

un merveilleux Noël! 

de3a82846f854a1d30ed33b4c042259e

 

 

 

 

 

 

 

Home Organizer: Etape “2”

Souvenez-vous, il y a quelques semaines, j’avais fait venir une chouette Home Organizer (je vous en parlais ici –> Home Organizer: Etape 1 ) et je vous avais dit que cela avait eu une belle influence.

Bin oui, je me suis lancée dans le Minsgame Challenge (ici –> Challenge MINSGAME ) Bon, je n’ai plus fait de photo chaque jour et je n’ai plus vraiment compté MAIS, je continue quand même de trier, donner, ranger, jetter CHAQUE JOUR! Si si!

Il suffit de regarder les annonces que je place sur the Market Place lol. Puis j’ai fait pas mal de dons. Et je suis assez contente car d’après ma Moeder (comprenez ma maman), ça se voit.

En tous cas, perso, je me sens tellement bien , mieux! Je vous assure! Je n’imaginais pas à quel point s’alléger de toutes ces choses qui dorment dans nos placards allait me faire autant de bien. merci Ingrid !

Aujourd’hui, je vais donc développer davantage et vous “prouver” en images que ça marche…

Quelle influence a donc eu ce premier rdv?

J’ai commencé par ce qui semblait le plus facile aux yeux d’Ingrid (la home organiser) à savoir ma salle de bain.
Alors, tout d’abord , voici quelques images pour que vous réalisiez comment c’était AVANT:

 


Il y avait un certain bordel aussi bien en dehors qu’à l’intérieur du meuble. Les vasques autour de l’évier débordaient de toutes part. Sur la petite étagère , on trouvait de tout…des essuis mal rangés car Petit Pépère allait tout défaire, des habits non rangés, des jeux…
Sur l’évier, je plains mon aide ménagère qui devait faire des tours et détours lol pour passer la loque entre les flacons de sirop, de désinfectant, et tout le reste…

Bref, c’était un joyeux bazar NON organisé.
Et si on jetait un coup d’oeil sur les tiroirs? AVANT!

 


Aussi un gros fouilli…dans lequel je n’allais presque jamais plus ne sachant plus ce que je pouvais y trouver!

Allez! HOP! C’est parti pour une petite après-midi de rangement avec très peu d’investissement financier!

Quels changements ai-je opéré?

Les investissements:

  1. Je suis allée acheter des petits paniers pour mettre sur l’étagère afin que le petit Pépère soit moins tenté de jouer avec ce qu’on allait y mettre.
  2. J’ai aussi acheté un petit meuble , tout bête, le moins cher possible (pas grave si l’esthétique n’est pas là, l’important c’est d’être utile et pratique). Ce sont 3 tiroirs de taille moyenne et 2 mini tiroirs. A quoi vont-ils servir? Surprise surprise.
  3. J’ai été cherché quelques boites en plastique (celles que j’ai quand j’achète des plats , de la viande etc en supermarché et que je récupère). Pour quoi faire? Vous allez voir…

Qu’est-ce que j’ai donc fait de tout ceci?

  1. J’ai pris du temps…le temps de sortir TOUT des placards, tiroirs… Et là, je me suis rendue compte que j’avais 3 milliards d’essuies que j’avais récupéré de chez mes parents (entre autre pour la mat) et que je ne les utilisais jamais. DONC: retour à leur propriétaire. ==> gain de place dans mon placard pour mes essuies à moi.
  2. Je me suis rendue compte de tout ce qui traînait dans ces tiroirs: Des bijoux “cacaille” de gamine –> j’ai donné. Du make up que je n’utilise plus –> je donne. Des crèmes périmées–> je jette. Bref, j’ai gagné vachement de place dans les tiroirs!
  3. J’ai donc rangé mes beaux et grands essuies dans le placard, bien pliés. J’ai utilisé des paniers pour séparer les protèges matelas à langer . J’ai aussi utilisé un panier pour tout ce qui est maillots de bain.
  4. J’ai déplacé l’étagère pour la mettre près de la baignoire/douche (sur les conseils judicieux d’Ingrid). Cela nous permet de nous sentir moins envahi quand on entre et surtout on retrouve une meilleure circulation…malgré que j’ai quand même mis autre chose à cet endroit.
  5. A l’endroit où se trouvait l’étagère, j’ai donc placé le petit meuble plastique. Il est nettement moins haut, cela donne une meilleure sensation lors de la circulation , plus aéré. A quoi il sert? Un tiroir pour les chaussettes du petit et masques aérosol (et hop, la boite métallique qui traînait sur l’appui de fenêtre a disparu). Un tiroir pour les chaussons (encore une boite en moins sur ce rebord de fenêtre). Un tiroir pour les vêtements du lendemain / pyjama (quand c’est le matin) du petit. Un tiroir avec les vêtements du lendemain/pyjama du plus grand. Et le dernier tiroir comporte quelques livres pour occuper les enfants lorsqu’on fait l’aérosol.
  6. L’étagère, j’y ai mis donc des jolis paniers pour que Petit pépère arrête de tout enlever. Panier tout en haut, à notre hauteur quand on est sous la douche: mon shampoing solide, la bouteille de bain moussant, une réserve de savon enfant, lame de rasoir et à côté, un autre panier avec les essuies tetra pour changer le petit. Deuxième étage (en partant du haut), les gants de toilettes des enfants. 3ème étage: les “beaux” gants de toilettes (pour papa,maman) et dernier étage: un panier avec des jeux pour le bain.
  7. Dans les tiroirs, j’ai mis les bouteilles de sirop (c’est mieux que d’encombrer l’évier). J’ai utilisé les boites en plastique pour ranger plus ou moins par catégorie: cotons tige, cotons d’ouate…ET finalement, avec tout ce que j’ai liquidé, ils me semblent bien vides lol.

Et voilà…ce ne fût pas bien compliqué, cela ne m’a pas pris énormément de temps…disons une bonne aprem.

Allez hop! Quelques photos pour vous montrer le résultat!

 


Mes tiroirs:

 


Je n’ai pas pris de photos de mes vasques avant…dommage…Mais là aussi, j’ai fait un énorme tri…et on y voit bien plus clair!

Photo que du “après”: tous les médocs ont “disparu”… je n’ai gardé que l’essentiel pour la sdb.

Et Papa, Loulou, petit Pépère ont leur vasque (moi aussi sur l’image du haut à gauche, eux c’est l’image en-dessous). Et pour l’instant, on gère bien…papa semble mieux s’y retrouver et semble remettre à sa place ce qu’il prend presque chaque fois dans les bons paniers… Du coup, ça devrait faciliter la vie de mon aide ménagère…du moins , je l’espère pour elle.

Voili voulou… 

J’ai entamé depuis: le grenier… mon armoire vestiaire (terminée), des tiroirs par ci par là dans le salon… je vous conseille vivement de faire un gros tri de temps à autre…ça fait un bien fou à l’esprit et à la maisonnée 😉

Et vous alors? Adepte du minimalisme, du rangement, du tri par le vide ou pas?