Le Zéro Déchet de BarbaMum + [CONCOURS]

Hello les BarbaFriends…
Vous avez certainement suivi un peu l’actu de ces dernières semaines….Comme moi, vous avez vu les jeunes étudiants aller manifester chaque jeudi pour le climat. Ne parlons pas de la marche pour le climat de dimanche dernier (70.000 personnes quand même).Bref, vous n’avez probablement pas échappé à la tendance du moment “Save the planet” ou “Act for Climate” etc.

Certain(e)s diront que c’est encore une mobilisation de bobos écolos, d’autres diront que c’est inutile. Moi je n’ai pas marché (pour des raisons familiales et professionnelles) mais je soutiens assez logiquement cette noble cause.

J’ai peur pour mes enfants. Parfois je me demande même pourquoi avoir fait des enfants vu l’avenir qu’on leur réserve. Mais bon, faut éviter de penser ainsi sans quoi on tombe vite dans les pénombres …

Bref, je suis plutôt convaincue que si chaque citoyen mettait en place de simples petits gestes au quotidien, cela permettrait (non pas de sauver la planète) mais de limiter les dégâts, d’arrêter les frais.

Alors, depuis quand je me suis lancée dans l’aventure?

Je me suis lancée une première fois, de manière plutôt inconsciente, à la naissance de Loulou. J’ai assez vite opté pour des couches lavables (je t’en parle d’ailleurs ici →L’aventure des couches lavables… ) j’avais fait ce choix pour des raisons écologiques et financières. Mais à l’époque nous ne parlions pas encore (ou alors très peu) de “zéro déchet”).

Aurelien CL compressee

Alors quand est-ce que j’ai fait la démarche de manière tout à fait consciente?

C’est arrivé petit à petit avec le blog. Vous le savez, j’aime découvrir des talents locaux. De fils en aiguilles, lors de mes recherches #madeinBelgium, j’ai constaté que beaucoup de créatrices (je cible principalement les mompreneurs) étaient orientées zéro déchet.

Du coup, j’ai commencé à acheter 2 ou 3 petites choses en vue de tester et partager tout cela sur le blog. Sauf que, mes tests s’avérant toujours positifs, j’y ai pris goût lol. Je n’ai pas trop laissé le choix à BarbaPapa… Dans l’ensemble, malgré son scepticisme des débuts, il se prend au jeu et a adopté les nouvelles habitudes plutôt facilement.

Bin alors, qu’est-ce que j’ai mis en place à la maison?

  • J’ai commencé, avant le blog (donc ce n’était pas encore de manière tout à fait consciente): le shampoing solide.                                                                                       (Par ici → Je teste le shampoing solide )

dav

 

  • Plus tard viendra l’essuie-tout lavable. J’avais déjà des “loques”, lavettes (Bref je ne sais pas comment appeler cela) en microfibres. Mais ici, je te parle de “vrais” essuie-tout en coton donc avec zéro rejet de microparticules. Et c’est bien plus joli. Ce fut probablement l’habitude la plus difficile à changer chez BarbaPapa. Mais il semble enfin s’y être fait car il a cessé d’acheter la version papier. Par contre, je dois augmenter mon stock… Va falloir que je passe une nouvelle commande car je n’ai pas encore appris à coudre malheureusement lol. Pour en savoir plus →J’ai testé les Essuies-Tout lavables
  • Dans le même genre…J’ai des éponges lavables. Ok, elles sont en microfibres, peut mieux faire. Mais c’est déjà un bon changement malgré tout. Je les avais achetées à H2O il y a bien longtemps… C’était donc , une fois encore, un geste pas tout à fait conscient.

 

  • J’ai également totalement flashé sur le sac à pains. Super pratique quand tu fais ton pain toi-même (ce qui est notre cas) ou quand tu vas acheter des pistolets, des viennoiseries… Je t’en parle par là → J’ai testé le Sac à Pain

dav

  • Forcément, je te l’ai déjà dit: les couches lavables! Tellement mieux pour les petits popotins.
  • Retour aux “anciennes traditions” et donc aux mouchoirs en tissus. “Beurk! Tu vas choper plus de microbes” …patati patata…FAUX. Dis moi, toi le réfractaire, utilises-tu tes mouchoirs en papier rien que une seule et unique fois ou bien le gardes tu en poche pour te re-moucher dedans plus tard? Sois honnête… Je connais peu de personne qui ne se mouche qu’une seule fois et puis jette le papier. Et tu sais quoi, je n’ai vu aucune différence niveau maladies…Quoique… Si, ils ont été moins malades cet hiver. Étrange,lol. Bref, les mouchoirs en tissus, c’est joli, pratique, et zero déchet. Se perdre à l’école? J’ai mis des étiquettes et j’ai la chance d’avoir un fiston très attentif à ses affaires.

dav

Bon, ok, je te vois venir…Tout ça, c’est bien beau mais tu as dû acheter, payer et sûrement que c’était pas donné? Puis, ce ne sont  que des “gadgets”. Alors, quels sont les gestes , les nouvelles habitudes?

  • Le vrac: J’essaie , quand je suis assez prévoyante pour faire mes courses, de prendre mes pots, bocaux etc afin de les remplir immédiatement au rayon vrac. J’avoue que cette habitude n’est pas encore bien ancrée car j’oublie encore trop souvent mes contenants.

dav

  • le pain maison: je ne sais pas si on peut parler de zéro déchet…Mais en tous cas, zéro conservateur et zéro papier d’emballage.
  • les collations maison: depuis janvier de cette nouvelle année…Suite à une discussion chez des amis (Madame Emilie devrait se reconnaître lol), j’ai décidé de faire autant que possible, une partie des collations moi-même. Muffins, sablés etc… Une fois de plus ce n’est pas vraiment du zéro déchet mais plutôt du “consommer moins industriel”, moins de produits cracra.
  • les bouteilles d’eau en verre: Pareil, depuis début 2019 (décidément, ce sera l’année du changement), j’ai remplacé mes bouteilles d’eau Spa en plastique par des casiers de bouteilles en verre. Et tu sais quoi, avec la consigne, ça revient bien moins cher!
  • les gourdes isotherme en acier inox : j’ai remplacé les gourdes en plastique pour l’école et ma vieille bouteille d’eau en plastique (que je ré-utilisais sans cesse comme gourde) par de vraies belles gourdes. Pour l’instant, j’en ai de 2 marques différentes. Je n’en dis pas trop maintenant car j’ai prévu de te les faire découvrir dans les semaines à venir…

 

  • La boucherie à la ferme: J’ai la chance d’avoir une ferme vraiment pas très loin de chez nous qui fait aussi boucherie et crèmerie. J’essaie de plus en plus souvent d’y aller pour acheter la viande et les yaourts. Je dois encore ancrer davantage cette habitude. Et contrairement à a ce que tu peux penser, ça ne coûte pas plus cher. Ce n’est pas du bio mais c’est local et sans ces foutus conservateurs, additifs etc. Donc, niveau empreinte écologique, on est plutôt bon.
  • Mes contenants pour la boucherie. Forcément, quand je pense à aller me fournir à même le producteur, je prends mes boîtes en plastique pour y déposer directement la viande. Et cette habitude là, je la tiens bien. J’ai trouvé comment la tenir. Je garde toujours le sac rempli de boîtes en plastique dans mon coffre. Quand je vide le sac, je le remplis immédiatement avec d’autres boîtes pour ne pas les oublier. PS: ça marche aussi au supermarché! Il suffit de demander gentiment et ils accepteront. Ils leur suffit de mettre la balance à zéro quand ils mettent ta boite dessus. NPPT: je devrais faire pareil pour le vrac…mais peut-être des sacs à vrac au lieu des bocaux…Hum…à méditer.
  • Achat local et de saison: Depuis que j’ai eu la chance de rencontrer 2 agricultrices belges lors de ma formation (Dame Vinci et Dame Aline coucou), je fais extrêmement attention à l’origine des produits que j’achète et j’essaie de rester sur des produits saisonniers…mais pour ce point là, vous pouvez me mettre un point rouge. Je continue de consommer certains légumes pas du tout de saison (mais à priori belges quand même: tomates entre autres).
  • Compost: nous avons un jardin donc il était évident que nous aurions un bac à compost. Tous mes déchets végétaux filent donc au fond du jardin…Au mieux, j’ai un beau compost (dont je ne me sers pas), au pire, je nourris les bêtes des champs 🤣
  • Gant démaquillant microfibre: je ne me maquille pour ainsi dire jamais. Donc inutile d’acheter une bouteille de démaquillant qui serait périmée un an plus tard. J’ai opté pour les gants et lingette démaquillantes. Un coup d’eau , bien frotter et hop.
  • Eau de pluie: nos wc et notre machine à laver sont raccordées à l’eau de pluie. En plus de faire de sacrées économies, on permet de restreindre un peu la consommation en eau potable.
  • A venir: les pailles en inox : je viens de les acheter mais pas encore testées…Je t’en parlerai donc probablement bientôt 😉

dav
Voilà…Il y a encore surement plein de gestes à ajouter: remplacer les cotons-tiges par des oriculis (Je viens de l’acheter mais pas encore testé… bientôt un article), passer au savon solide pour le bain…

Il y en a un autre auquel je songe de plus en plus mais ce n’est pas un cap facile à franchir: les serviettes hygiéniques lavables.
Wais…je vois tes gros yeux s’écarquiller et tu as manqué de t’étouffer ou de renverser ton café. 😂 Tu es sûrement en train de faire “Beurk, mais c’est dégueulasse”. Bah, c’est certainement moins dégueu que les couches lavables…Mettre les mains dans le caca pour bien rincer la couche avant de la mettre à la lessive (je te rassure la crotte est sur un voile qui peut soit être jeté soit lavé) ou bien rincer une dose de sang… Oui, je parle un peu cru mais bon…c’est toi aussi,avec ta tête dégoûtée qui m’y a un peu obligée. j’espère que t’étais pas en train de manger en lisant ces lignes…Sans quoi tu m’excuses si je t’ai coupé l’appétit. (Je me rattrape et me fais pardonner pour ce passage en fin d’article avec un chouette concours).

Bref… Vous aurez pu constater que toutes ces nouvelles habitudes,finalement, sont loin d’être compliquées. Elles sont même assez simples à établir et ne nécessitent que peu d’investissements (voir zéro frais si tu sais coudre).
Donc, je pense que ça en vaut vraiment la peine.

Alors toi, si tu commences à te dire que la Bobo Ecolo que je suis a peut-être un brin raison…fonce!
Et si tu veux commencer par du facile, je te conseille de commencer par:

  1. Acheter des bouteilles en verre
  2. Prendre tes boîtes pour la boucherie (peu importe que ce soit au supermaché ou à la ferme)
  3. Tester les toiles, pochettes à collations etc.

 

CONCOURS pour vous encourager à vous lancer dans le zéro déchet!

GAGNEZ UN EMBALLAGE RE-UTILISABLE DE CHEZ BE.SURPRISE !

Voici une belle occasion de peut-être faire plaisir à vos proches ou d’emballer les valentin(e)s façon éco-responsable. 

COMMENT ?

  1. Rejoignez sa page FB OU IG
  2. Rejoignez ma page FB ou IG
  3. Partagez le post en mode public sur votre compte
  4. Invitez 3 ami(e)s ou plus à participer.
  5. Une chance en plus si l’on répond correctement à la question  
  6. Concours réservé à la Belgique et France Métropolitaine

Ce concours n’est pas sponsorisé par FB ni par IG.
Le ou la gagnante pourra choisir un de ces 2 “besurprise”:

Soit le modèle lifestyle (photo 1) ou le modèle rouge volute (photo 2). 

Advertisements

L’emballage zero déchet: be.surprise

Hey mes BarbaFriends…devinez quoi…j’ai fini tous mes cadeaux ce mercredi! Je crois que je n’ai jamais été aussi rapide!

Et certains cadeaux seront emballés version zéro déchet. Pas tous car manque de budget…donc cette transformation en matière de cadeaux se fera progressivement.

J’ai découvert cet emballage au salon HOPE dont je vous ai parlé ici → HOPE, un nom plein d’espoir.27654680_531146833926163_8200972777429857048_n

J’étais totalement sous le charme de ces emballages. J’avais entendu parlé des Furoshiki…mais je n’étais pas tentée de me lancer dans cette aventure à cause des noeuds. Je suis un peu (beaucoup) tarte en matière de nouage et encore moins pour les dénouer.

Alors pourquoi “be.surprise” ? Qu’est-ce que j’ai kiffé au point de me faire craquer?
Quand j’ai découvert cette option “made in Belgium” zero déchet…je suis restée un bon moment au stand. Ecouter, observer, papoter aussi et craquer…sauf que je n’ai rien acheté ce jour là,lol.

  1. Les tissus que j’ai vu ce jour là me plaisaient beaucoup et j’ai tout de suite vu dans ma tête à qui je pourrais destiner telle ou telle étoffe.
  2. Le système me paraissait bien plus simple que de chipoter à faire des noeuds…
  3. Evidemment : l’idée bien belge. Parce que le Furoshiki, c’est joli, c’est très bien mais la tradition est tout sauf belge,lol.
  4. Et tout aussi naturellement, l’aspect zéro déchet, réutilisable. Parce que, avouez que, c’est un sacré gâchis tous ces beaux papiers qui finissent au feu…Quoique, j’avais pour habitude de garder les moins abîmés et les réutiliser. Mais le ré-emploi version papier n’est pas interminable. Puis le papier, c’est pas top pour la (dé)forestation.
  5. L’originalité : l’emballage est déjà un cadeau en soi (tout du moins la première fois).

Une question se posait tout de même à moi…donc, forcément je l’ai posée à la créatrice: Mais on fait quoi après de l’emballage? Je le reprends (c’est assez délicat)? Je le donne (eh oui mais bon, c’est un investissement et j’ai pas envie qu’il parte chez quelqu’un qui s’en tape) …

Elle m’a proposé plusieurs options:

  1. Je le reprends de manière discrète genre “ni vu, ni connu” (pas pour moi, je suis aussi discrète qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine…oui ça, c’est pour vous mettre la chanson en tête 😂 )
  2. J’explique à la personne que je souhaite récupérer l’emballage et hop je le reprends (c’est déjà un peu plus mon style …quoique, je trouve cela délicat…ça fait genre “eh salut je t’emballe ton kdo dans un emballage “kdo” mais je reprends ce bout de “kdo”…bof)
  3. Nous expliquons à la personne que cet emballage ne sera dédiée que à elle. Donc qu’on le reprend mais que seuls les cadeaux pour cette personne seront emballés dedans.
  4. Nous l’offrons et acceptons que la personne en fasse ce qu’elle veut….dont le faire “voyager”. (Oui mais moi, je sais pas si les amis des amis de mes amis ont le même esprit écolo donc…ça me plait moyen)
  5. Enfin et c’est cette option que je vais proposer: Nous l’offrons et expliquons qu’il peut voyager uniquement au sein du cercle familial ou amical.

Et oui, n’ayant pas encore d’emballages en suffisance pour chaque membre…je vais proposer de les faire circuler entre nous jusqu’à ce que chacun ait “son sien rien qu’à lui”. J’aime vraiment beaucoup l’idée de garder un emballage spécifique pour chaque personne…


Et combien que ça coûte cette affaire là ,me direz-vous?

Petit format (44cm de côté): 16€ sur la boutique online. Je l’ai payé 17€ dans un magasin local (l’empreinte belge, à Namur).
Grand format (88cm de côté): 22€ sur la boutique online.
Les frais de port varient entre 4,40€ et 7€ pour la Belgique.

Ne me dites pas “Oh my god mais c’est cher! ” Gardez à l’esprit que vous pouvez le récupérer et le ré-utiliser!
Je prends , par exemple, une “pelote” de ruban de chez Hema: 1,25€ pour 10mètres ET un sac cadeau à environ 2€ OU papier cadeau…environ 0.99€/3m chez Ikea…Oui ça parait nettement moins cher à première vue… Mais combien de cadeaux allez-vous emballer avec? Combien de fois (probablement 2x si vous réutilisez…après ça devient limite quand même)? Et quel impact sur le poids de vos déchets lors du ramassage de la collecte? Et plus important encore, quel impact sur notre planète?

Bref, perso…j’ai fait mon choix! Et j’aimerais trop recevoir un tel emballage…Oui, ça c’est au cas où un de mes proches lirait cet article avant qu’il ne soit trop tard.

Si vous voulez plus d’infos, c’est par ici: https://www.besurprise.com

En bonus, je vous ai fait une petite vidéo pour mieux vous rendre compte à quel point c’est super “easy” 😉

J’ai testé les Essuies-Tout lavables

A la recherche de produits “made in Belgium” à vous faire découvrir sur le blog, Madame Chaussons m’a aiguillé vers plusieurs Mompreneuses dont cette dame Renarde.

prestashop-logo-1533930869

Stéphanie est donc une créatrice Belge localisée à Thuin. Si tu ignores (tout comme moi) où cela se situe exactement…tu sais ce qu’on dit: Google est ton ami 😉

J’ai donc parcouru sa page IG et ensuite son site internet. Et évidemment…j’ai craqué!

J’ai acheté: 2 lots d’essuies-tout lavables et un “paquet” de mouchoirs en tissu.

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous présenter les Essuies-tout lavables. Non pas que les mouchoirs soient inintéressants mais disons qu’ils nous sont probablement tous un peu familiers. Qui n’a jamais eu de grands/petits mouchoirs en tissu étant gamin?

Pourquoi les Essuies-tout lavables?

Parce que j’essaie de suivre la tendance “zéro déchet”. Je ne la suis pas juste pour dire de suivre une tendance. Non! Mais parce que je suis convaincue que c’est l’ensemble de nos petits gestes au quotidien qui pourra faire avancer les choses vers un mieux. Notre planète est en piteux état or c’est à nous de la préserver pour nos progénitures. Donc…

Puis, si en plus de réduire mes déchets, je peux faire des économies… Comment?

Bin oui, moins d’achats en supermarché, moins de déchets dans mes poubelles. Ici, nous avons des poubelles à puce. Cela signifie qu’on paie, en plus d’une taxe fixe de collecte, nos déchets au poids.

Une autre belle raison…C’est beaucoup plus joli! Et c’est plus doux pour la peau! Et c’est plus sain car pas traité avec des produits toxiques.

Je vous entends déjà : Oui mais tu paies l’eau, tu paies l’électricité, le produit à lessiver…Es-tu sûre d’être gagnante?

Bah oui! Comme avec les couches lavables!

Primo: j’utilise de l’eau de pluie pour mes lessives.

Deusio: je fais tourner la nuit (ça coûte moins cher) et avec le reste du linge. Ayant 2 enfants, je dois de toute façon faire tourner des machines quasiment tous les jours.

Comment ça marche?

Ça ne marche pas, ça ne fonctionne pas non plus d’ailleurs! Ça s’emploie, lol.

Les Essuies-tout lavables de La Renarde possèdent 4 pressions. Cela permet de les accrocher les uns aux autres (voir photo).

Une fois que je les ai tous “pressionnés” (J’aime bien inventé des nouveaux mots), je peux alors les enrouler autour de mon dérouleur. Jusque là, rien de bien compliqué et surtout…pareil qu’avec les jetables. 

Ils peuvent passer en machine (60°c)…bin oui, sinon on ne dirait pas “lavable”. Quelle bête remarque. Ils peuvent passer au sèche-linge mais , perso, j’évite. Et on peut les repasser…mais moi, j’évite de repasser tout ce qui peut être évité.

La composition?

Une face en tissu coton et une face en éponge coton. Une face (tissu) est imprimée de motifs, l’autre face est de couleur unie.

Les tissus utilisés sont certifiés Oeko-Tex. 

Vous avez le choix. J’ai opté pour 2 modèles: un imprimé “printemps” et un imprimé “savane”.

En pratique?

Quand j’ai besoin d’un essuie-tout, je vais chercher non pas une “feuille” mais une…eh…je sais pas comment on peut l’appeler du coup…Une “serviette”? Une “feuille”? “Un morceau”? “Un bout”? Bref…vous lui donnerez le petit nom que vous voulez.

Evidemment, vu qu’il s’agit de pressions…il ne suffira pas de tirer un coup franc et sec pour arracher un morceau. Non, je dirais même que c’est à éviter si vous ne voulez pas tout faire tomber. Donc, sans précipitation (pas toujours évident selon les circonstances), avec vos 2 mains, vous enlèverez une feuille d’essuie-tout lavable.

Bon, j’ai été surprise la première fois. Oui, je me suis faite avoir comme une bleue. J’ai voulu l’arracher comme le jetable. Non. Bon, là, je me suis dit “Ah, mwais…” . En fait, c’est une question d’habitude (à changer). Après s’être fait “piégé” une fois ou 2, on a compris le truc.

J’ai, ensuite, voulu essuyer de l’eau qui s’était renversée sur un appuie de fenêtre en marbre. J’ai veillé à utilisé le côté éponge. Mais, petit bémol (quoique, lis plus bas et tu verras que non), ça n’absorbait pas tout du premier coup. J’ai donc dû m’y reprendre à quelques reprises…un peu comme si j’avais utilisé une éponge ou une loque.

Mais, là…je me suis souvenue qu’avec les couches lavables…on a le même “soucis” au début. D’ailleurs, les marques recommandent de pré-laver quelques fois les inserts des couches pour garantir un bon niveau d’absorption.

Bilan après les avoir utilisés et donc lavés plusieurs fois, j’ai refait l’expérience de l’eau sur le marbre et …YEAH!  Ça a absorbé beaucoup mieux! 

On s’en sert pour quoi alors?

En attendant qu’ils aient été lavés quelques fois, j’ai continué de m’en servir pour éponger. Ma foi, ce n’est pas bien grave si je dois passer à plusieurs reprises. En plus, en y réfléchissant…je peux passer à plusieurs reprises avec la même tranche de tissu. Alors qu’en jetable, si je n’ai pas su tout éponger du premier coup…que se passe-t-il? Hop, on prend une nouvelle feuille…et encore une autre feuille…Donc…déchet, déchet, gaspillage, gaspillage.

Je m’en sers également pour essuyer la bouche, les mains des enfants.

Hier, j’ai testé de l’utiliser, comme je fais avec du jetable, pour frotter mes champignons. Si vous l’ignoriez, un champignon ne se lave pas. Idéalement, il se brosse (mais j’ai pas de brosse) ou il se frotte. Mis à part que le tissu est un rien plus épais et donc que ça passe moins facilement entre le pied et le chapeau…ça “nettoie” tout aussi bien les champignons.

Niveau taille, rangement?

23×23 . Regardez la photo…vous verrez qu’ils sont quasiment identiques au jetable. par contre, c’est plus épais donc ça prend plus vite de la place sur l’enrouleur. Ici, mon dérouleur est rempli avec 12 feuilles. Mais le jour où j’en aurai davantage, je peux les stocker à plat dans un joli petit panier par exemple ou bien dans une ancienne boîte de lait en poudre avec un couvercle…Comme ça, j’ouvre la boite et hop, je prends une feuille, comme avec les kleenex en fait.

Une autre astuce que BarbaPapa a suggéré: récupérer le rouleau en carton d’un ancien paquet d’essuies-tout jetables pour mettre les lavables autour. Cela permet que ça tourne plus facilement sur votre enrouleur 😉 

Oups, j’oubliais…Le prix?

22,50€ le lot de 6. Les frais de port sont offerts à partir de 50€ d’achat.

Si je compare avec un autre produit que j’avais déjà: les “carrés multi-usages” de chez H20:

  • Les essuies-tout de La Renarde sont colorés, à motifs donc plus jolis.
  • Les essuies-tout de La Renarde sont en coton Oeko-tex contrairement aux carrés de micro-fibres. La microfibre rejette des micro-particules de plastique lors du lavage. Donc La Renarde est plus écologique car ce n’est pas le cas avec le coton.
  • Les carrés sont plus beaucoup plus grands ( 28×55 ) et coûtent 10 € pour 5. Ça paraît moins cher. Oui MAIS: où sont-ils fabriqués? Comment sont-ils fabriqués? Mystère. La seule chose dont je sois certaine c’est que La Renarde c’est LOCAL et fait maison donc pas de problème d’éthique!

Alors? Adopté ou pas?    OUI OUI OUI!

Mon fils de 4 ans les adore déjà. Il me demande “maman je peux avoir un essuie-tout lion?”

BarbaPapa a encore un peu de mal à ne pas tirer dessus (comme avec les jetables). Mis à part cela, il s’en sert et ne m’a fait part d’aucune remarque négative. 

Le petit pépère semble préférer que je lui essuie la bouche avec La Renarde plutôt que du jetable. 

Si toi aussi, tu veux tester…ou trouver plus d’infos , va voir sur son site: https://larenarde.be/

J’ai testé la Pochette à Collations

Hello les BarbaFriends…

Souvenez-vous, il y a quelques semaines, je vous présentais le superbe et coloré sac à pain de chez Flax & Stitch. (Vous pouvez retrouver l’article ici → J’ai testé le sac à pain )

f-s-full-logo-shadow-new2

Aujourd’hui, je vais vous présenter une de leurs jolies pochettes: La Pochette à collations!

dav

Quelques informations techniques d’abord:

Dimension: mon modèle (appelé “mini” sur le site) mesure 10×10 .

Il existe un modèle “sandwich” qui lui fait 15×15 et un modèle “snack” de 15x 10.

Tissus: sans BPA , sans PVC

Système de fermeture: un scratch (aussi appelé “velcro”)

Entretien: Lavable en machine ( 60°) ou lave-vaisselle ou à la main.

Petit conseil pour la laver en machine: mettre la pochette à l’envers (motifs vers l’intérieur), scratch fermé et éventuellement dans un sac à lingerie. Cela évitera au reste du linge de venir s’agripper au velcro 😉

Le prix 6,95€ pour mon modèle. 

dav

dav

Pourquoi on aime et on adopte?

  1. Parce que c’est une très belle alternative écologique aux sacs en plastique, aux aluminium, cellophanes et autres emballages “crasseux”.
  2. Parce que ça prend zero place! Une fois que nous avons vidé le contenu, hop, elle rentre dans le sac comme un mouchoir dans une poche. D’ailleurs, si vous partez en balade…ça passe dans la poche de votre veste sans soucis!
  3. C’est léger! Donc: plein comme vide, ça pèsera nettement moins lourd dans le sac de votre poussin. Donc, c’est mieux pour son petit dos 😉
  4. C’est ultra facile d’entretien! Pas de vaisselle à faire comme avec vos tupperwares. Ça passe en machine avec vos essuies, gants etc. J’ai testé et ça n’a pas bougé. Par ailleurs, ça n’a pas décoloré non plus (super bon point)! 
  5. Flax & Stitch propose des tonnes de coloris, motifs différents…J’ai choisi les requins car mon grand Loulou est à fond là-dedans et il était aux anges en découvrant sa pochette. Faut dire que c’est beaucoup plus fun que les tupper

Mon expérience: Testé et approuvé!

Mon Loulou a d’abord testé. Avant de l’emporter à l’école, j’ai voulu m’assurer qu’il savait l’ouvrir. Bin oui, vous pourriez penser “hum, un scratch comme fermeture, pas très fiable”. ERREUR! Le scratch est de très bonne qualité. Il tient bien, même après passage en machine. Il a même fallu que je montre à mon fils “la technique” pour ouvrir car ça tenait bien. Je lui ai donc montré qu’en décollant le scratch à partir du coin, de l’extrémité, c’était plus facile qu’en voulant l’ouvrir en plein milieu. 

Donc, pas de soucis pour mon 4 ans! Je lui ai rempli sa pochette avec des mangues séchées et du raisin. Elle est revenue vide en fin de journée. A ma surprise, il n’y avait pas de traces de quoique ce soit. 

J’ai voulu faire le test à mon tour pensant que … ” Quand même, les raisins vont s’abîmer…”. J’ai donc piqué la pochette de mon fils. J’y ai mis une vingtaine de gros raisins. J’ai glissé le tout dans la poche avant de mon gros sac à dos. Autant dire que c’était bien bringuebalé dans les trains. Quand j’ai ouvert la pochette: BONNE SURPRISE! Les raisins intacts et pas la moindre trace de jus ou d’écrasement! Limite, je peux la réutiliser direct sans la laver. Je crois même que c’est ce que je vais faire. 

Et si je devais comparer avec la toile à collations de chez Simonette à bicyclette.

Bin oui, souvenez-vous…j’avais testé un produit dans le même genre ( ici → Toile à tartines ). Je précise que je compare uniquement avec la toile à collations et non les autres produits. En effet, Simonette à Bicyclette propose une large gamme de toiles enduites. Et j’ai largement adopté certaines d’entre elles (comme celles pour remplacer le cellophane). 

Les 2 marques visent le même objectif: réduire les déchets mais en usant des “techniques”, matériaux différents. Nous pouvons donc dire qu’elles se complètent bien dans notre cuisine. 

Mais concernant les contenants à pique-niques,collations : je préfère la pochette de Flax and Stitch . 

Pourquoi?

  1. Le choix des motifs, coloris est plus “fun” chez Flax & Stitch. En tous cas, si l’on a des jeunes enfants, c’est plus coloré et il y a un peu plus de variétés dans les motifs.
  2. Les prix: ils sont similaires donc ce n’est pas vraiment un critère.
  3. La matière: je préfère la “flexibilité” des pochettes en tissus Flax & Stitch à la “rigidité” des toiles enduites. 
  4. Le système de fermeture: je trouve plus simple (surtout pour les enfants) le scratch de Flax & Stitch plutôt que le bout de ficelle à entourer à un bouton.

Donc…Ici! On aime, on commande…et recommande. Et gardez le blog ou la page FB à l’œil car il se pourrait bien que nous ayons une surprise pour vous 😉

Allez donc voir le site de Flax and Stitch: https://www.flaxandstitch.com

 

 

 

Et chez vous? Quelle alternative utilisez-vous pour éviter les matières nocives à vos enfants et réduire vos déchets? 

Je teste le shampoing solide

Il y a environ 2 ou 3 ans, j’avais trouvé un joli shampoing solide en forme de fleur dans mon magasin bio.

Ils ne le vendaient plus. Donc j’étais repassée à mon shampoing de supermarché.

Mais, il y a peu de temps… Oh joie bonheur, que vois-je ?

Tadam. Mon joli shampoing fleur.

J’avoue, c’est la forme qui m’a fait craqué la première fois.

Ce que j’aime dans cette marque contrairement à d’ autres, c’est qu’il est bien spécifié sur l’emballage pour quel type de cheveux il est fait.

Allez hop. Emballé, c’est pesé.

Je ne sais pas si on peut vraiment parler de réduire ses déchets dans ce cas étant donné qu’il est vendu dans un emballage plastique. Petit bémol.

Disons que le déchet prend moins de place qu’une bouteille traditionnelle et a donc nécessité moins de plastique quand même à la production.

Allez…

Notons dans l’ agenda, le jour de sa première utilisation :22 septembre.

On verra combien de temps je tiens avec.

Ceci dit, je vais avoir du mal à comparer avec mon shampoing liquide car je n’ai jamais fait le calcul.

Je devrais peut être utiliser l’un et l’autre alternativement histoire que le test soit efficace ? Qu’en pensez-vous ?

Bon alors, vous voulez le mode d’emploi ?

Rien de plus simple.

Perso, je mouille bien mes cheveux et je mouille également le savon.

Ensuite, quand le savon est bien humide, je le frotte un peu partout sur ma petite tête.

Puis, comme avec du shampoing liquide, je frotte, je masse… Et puis je rince.

Et c’est efficace ?

Oui. Si tu aimes la mousse, pas de déception. Si tu suis bien le mode d’emploi, ça moussera correctement comme tout autre shampoing.

Moi, j’ai pris le spécial cheveux gras. De mon expérience précédente, je pouvais tenir plus longtemps sans me laver les cheveux.

Avec mon shampoing classique, je devais me laver les cheveux tous les 2 jours max. Avec le solide, je reste à tous les 2 jours mais je peux tenir un de plus.

J’ai l’impression que mes cheveux sont plus doux et brillants…. Mais suis pas une experte et je porte le képi… Donc à vérifier.

OK ? Mais au final, qu’est ce que ça change ?

1. C’est pratique car ça prend moins de place. Par exemple, pour les vacances, c’est nettement moins encombrant.

2. C’est un peu moins de déchet. Mais il y aurait moyen d’améliorer ce point si on pouvait le trouver en vrac.

3. Il est bio. Adieu tous les produits chimiques qui te bousillent le cuir chevelu et l’environnement.

4. Il est beaucoup plus joli. Ça fait un peu déco dans ta salle de bain.

5. Le mien sent la menthe je crois. Je suis une quiche en matière de parfum. Je n’ai aucun odorat. Mais il sent aussi bon que les autres. Bon suis vraiment nulle, je lis que il est fait à base d’extrait d’orties, beurre de karité et argile verte. Rien à voir avec de la menthe. 😂

6. La forme en fleur…en plus d’être jolie, c’est ultra facile pour la prise en main. Très pratique.

Et le prix ? Quel rapport quantité /prix ?

Eh… Je ne sais plus combien je l’ai payé. Mais sur le net, le prix varie entre 5,35 et 6,95€

Le savon pèse 85gr. Autrement dit, si je me base sur le prix de 6,95€,j’obtiens 81€/kg.

Mon shampoing liquide de la marque imprononçable et impossible à écrire sans tricher (regarde la photo) est à un prix inférieur en promotion. Quoique, faut voir… Car un litre de liquide ne correspond pas exactement à 1 kg en solide.

Bref… Faites le calcul car là je n’y arrive plus.

Adopté ou pas ?

100% OUI.

Toutefois, il est made in France… Or je viens de découvrir qu’une marque belge se lance la dedans… Je vais donc suivre cela de près.

Il s’agit de weal.be. Ils sont en train de faire une collecte de fond via un crowdfunding. Tu peux aller voir le projet sur https://mobile.ulule.com/weal-be/

On me souffle à l’oreillette qu’il existe également une savonnerie Namuroise qui viendrait tout juste de lancer du shampoing solide. Il s’agit de https://www.washwashcousin.be

Le nom est prometteur et si, en prime, ils sont de ma région…

À suivre…

J’ai testé le Sac à Pain

Grâce à mon blog…je découvre, un peu avec vous et pour vous, des créatrices belges.
Oui, je mets un point d’honneur à vous présenter, autant que possible, du “made in Belgium”.
Aujourd’hui, c’est donc une nouvelle Mompreneuse que je vous présente:f-s-full-logo-shadow-new2
Muriel est créatrice du côté de Jemeppe-Sur-Sambre…si je ne dis pas de bêtise. Elle est à la fois dans la photo et dans la création.
Je l’ai “choisie” pour tester ses créas super mignonnes. Qu’est-ce que je lui ai acheté?
Ma première commande était composée d’un sac à pain (le grand modèle) et d’une pochette remplie de 5 petits mouchoirs en tissu.

J’attends ma seconde commande: un sac à pain (modèle un peu plus petit) et une pochette à collations.

Aujourd’hui, je vais vous présenter le grand

sac à pain.

Quelques infos “techniques”:
Dimension: 45×35
Composition: Extérieur en coton bio et intérieur en coton bio brut non blanchi.
Tissus: Sans BPA et sans Pvc et sont certifiés soit Oekotex soit bio. Dans ce cas, ils sont bio.
Lavable en machine à 60°c.
Bon et donc, c’est quoi, ça sert à quoi?
Dans mon cas, c’est un grand sac à pain. Malgré que la taille soit bien indiquée sur le site, j’avais du mal à me représenter la dimension. Donc, j’ai préféré voir trop grand plutôt que risquer de prendre trop petit.
Finalement, il est grand…mais vraiment très grand pour notre pain fait maison. J’ai donc décidé d’offrir ce modèle à mes parents et d’acheter celui un peu plus petit.
Mais, je m’en sers quand même en attendant ma seconde commande.
Comme le nom l’indique, c’est un sac pour stocker son pain.

A quoi ça sert vu qu’on achète le pain dans un emballage papier?
Primo: nous achetons rarement du pain. Ici, nous avons investi dans une machine. BarbaPapa est français…alors, le pain, je claquais une fortune à la boulangerie. Donc, nous faisons notre pain. J’ai donc besoin de quelques chose pour le stocker. Jusqu’à présent, je gardais un vieux sac à pain en papier et je mettais le tout dans une boîte tupperware.
Maintenant, j’ai jeté le vieux sac et j’utilise mon beau sac tissu.

Oui, mais moi, je fais pas mon pain moi-même donc j’ai quand même le sac papier…alors bon…
Je te répondrai: qu’est-ce qui t’empêche de bousculer les habitudes.
Si tu achètes ton pain en boulangerie…pourquoi ne prendrais-tu pas ton beau sac et demander à la boulangère de te le glisser dedans. Je suis certaine qu’elle sera ravie. Je parierais même qu’elle va te dire “Oh c’est joli, ça vient d’où…oh mais oui, très bonne idée, pas de soucis. Je vous le coupe quand même?”

Non, moi j’achète mon pain en supermarché,alors?
Décidément, tu ne veux pas de mon beau sac tissu. Ok, déjà, la petite fille de boulanger que je suis (par mon défunt grand-père) te dira OH VADE RETRO SATANAS! Achète le en boulangerie au moins! Non, blague à part, je sais que ça dépanne bien parfois. Oui, ça m’arrive aussi. Mais franchement, c’est pas du tout pareil et j’évite au max.
Bref. Je prendrai mon joli sac avec moi. Je couperai mon pain dans la machine et au lieu de le mettre dans le sac papier, hop dans mon beau sac. A la caisse? Bin, suffit de leur montrer et leur dire quel pain tu as pris. Sérieux, si toi tu ne bouges pas pour changer les choses, c’est sûr que ça ne changera jamais. Probablement que la caissière (ou le caissier, ne soyons pas clichés) sera peut-être un peu déstabilisé la première fois. Puis, il prendra l’habitude en te voyant débarquer les fois suivantes.

Et sinon, ça conserve bien?
Et bien là, c’est ma plus grande surprise! OUI! J’ai même l’impression de mieux conserver notre pain qu’avant.
Faut dire que le vieux sachet en papier était tout usé…
Ok mais y a quoi comme intérêt à utiliser ce sac?
Roh la la…faut vraiment tout t’expliquer?!

  1. Tu réduis tes déchets donc…point 2
  2. Tu fais des économies sur le prix de tes collectes poubelles
  3. Ça fait moins de saleté. Le sac en tissu, contrairement au sac papier, ne va pas s’user, ne pas se déchirer. Donc, les miettes restent dans le sac. Tu ne commences pas à avoir plein de miettes partout en sortant ton pain. Alors qu’avec le sac papier, un rien froissé et hop, les miettes s’éparpillent.
  4. C’est lavable en machine. Donc,réutilisable autant de fois que tu veux.
  5. C’est joli…vraiment super joli. J’ai le modèle “paint the town”, je suis fan.

Bon…ok…mais ça coûte combien cette affaire là?
Le tout grand modèle: 16,50€ mais, comme tu peux le voir sur la photo…il est vraiment très grand. J’ai comparé avec un sac papier… Donc, si tu achètes / fabriques des pains de 800gr carré, je pense que le modèle plus petit sera mieux.
Le modèle “classique”: 15€
Il existe un modèle spécial Baguettes.

Tu sais quoi? Va faire un tour sur le site : https://www.flaxandstitch.com/
Ici, je vous montre la taille du grand modèle avec la boite de conservation tupperware (vieux modèle de boite). Il est vraiment très grand lol. Mais sérieux, qui ne craquerait pas pour ces beaux motifs?

CONCOURS RENTREE: Toile à collations

Hello les Barba Friends! Et voilà! Il est enfin là! Le tout premier concours du blog! Un concours très spécial pour faire une RENTRÉE ZERO DECHET!

Un concours possible grâce à ma partenaire :

SI’MONETTE A BICYCLETTE

received_719132188436512 (450x800)

Souvenez-vous… Il y a quelques semaines, je vous ai présenté la toile réutilisable et la toile à tartines ( https://barbamum.wordpress.com/2018/08/27/petit-lunch-avec-simonette-a-bicyclette/ )

Un petit rappel vite fait?

De quoi s’agit-il?

Ce sont des toiles faites de tissus Oeko-Tex enduites de cire d’abeilles. Elles servent , selon le modèle choisi, à mettre les tartines de son pique-nique, les collations, ou tout simplement à recouvrir un plat comme on le ferait avec du cellophane ou de l’alu.

Le Big Avantage …eh Non…LES big plus (oui, il y en a plusieurs):

  • C’est écologique, non toxique
  • Ca produit zero déchet
  • Ca prend moins de place dans le cartable
  • C’est plus léger dans le cartable
  • C’est super joli
  • Et c’est local, made in Gembloux (Belgique).

Et bien aujourd’hui et ce jusqu’à dimanche prochain, nous vous proposons de gagner une toile à collations!

received_615297485534292 (800x450)

 

 

 

 

received_2163473680564615 (450x800).jpg

COMMENT ? Pour qui?

  • Pour vous, les lecteurs et lectrices occasionnels ou fidèles ABONNES du blog .
  • Une belle façon de remercier ma partenaire, sans aucune obligation ceci dit, serait de liker son IG et /ou son FB
  • Un petit merci pour votre gentille BarbaMum qui vous a dégoté ce chouette bon plan, toujours sans vous sentir obligé pour autant de le faire, serait de liker mes FB et/ou IG
  • Invitez 2 ami(e)s si vous le souhaitez.
  • Et si le coeur vous en dit, partagez le concours sur votre page en mode public. Bin oui, les bons plans c’est mieux quand on les partage 😉

Début: dimanche 08/09/2019 et prendra fin samedi 15/09/2018 à minuit.

Résultat par tirage au sort le dimanche 16/09/2018.