Moment lecture: Le dessin magique

Jpeg
Le dessin magique

Ce jour, Loulou et moi, nous vous présentons une belle découverte littéraire. C’est à l’occasion de son 4ème anniversaire qu’il a reçu ce bouquin ( ainsi qu’un autre) de son copain Maxime. 

Il était donc temps que je vous en parle. Et j’en profite pour remercier encore les parents de Maxime qui ont eu cette excellente idée. Faut savoir que mon grand Loulou est un grand lecteur… 

L’histoire en bref sans trop vous teaser:

Barnabé dessine et l’un de ses personnages devient “vivant”. Ce personnage réveille Barnabé pour qu’il le rejoigne dans le dessin afin de mener une certaine mission.

JpegCe qu’on aime:

  • Forcément…l’histoire. Elle a beaucoup plu à Loulou.
  • Moi, j’aime beaucoup les illustrations. Les dessins sont superbes et particulièrement l’illustration du “dessin magique”.
  • L’histoire, sur la fin, permet de faire travailler l’imagination. On peut demander à notre enfant ” Et toi? Tu ferais quoi? ” 
  • Une idée me vient…y aurait moyen d’exploiter en demandant à notre enfant de faire lui aussi un dessin et d’imaginer alors le même genre d’histoire . Mais à faire quand il sait bien dessiner (ce qui n’est pas le cas ici). 

JpegDes infos pratiques:

  • Maison d’édition: Bayard-Editions
  • Collections: Les belles histoires
  • Auteur/illustrateur: Mimi Zagarriga & Didier Balicevic
  • Prix: On nous l’a offert mais je vois le prix français au dos: 5,20€. En Belgique, il est peut-être un peu plus cher (ou pas). 

ADOPTE! Même que ça donne des idées pour des cadeaux futurs 😀

Et vous mes BarbaFriends, vos enfants? Ils aiment lire? Un coup de coeur à nous recommander?

Advertisements

Samedi, on s’active: Bac sensoriel Automne

Cela fait plusieurs fois que je croise des photos “bac sensoriel” par ci, par là. Alors, non, je ne serai pas très originale en vous proposant moi aussi un petit article à ce sujet.

Bon OK, j’avais bien capté qu’il s’agissait de mettre des “objets” divers dans un bac en rapport avec le thème choisi…Je me doutais bien qu’il s’agissait de laisser l’enfant toucher…mais à part ça? Bin oui? A part toucher, sentir, manipuler…je me demandais mais à quoi ça sert?

Vous savez ce qu’on dit “Google est ton ami”. Vous avez la flemme de chercher? Je le fais pour vous 😉

Un bac sensoriel, à quoi ça sert?

C’est une idée qui vient de Maria Montessori. Non, je ne vais pas vous faire un article sur elle. Non je n’irai pas googler pour vous cette fois-ci 😉
Vous ne connaissez pas la pédagogie Montessori? Bon je vais essayer de résumer en quelques mots clés:

  • les 5 sens
  • développement naturel
  • autonomie
  • expérimentation

Donc, le but du bac est de laisser l’enfant explorer les divers éléments en se servant de tous ses sens.

J’ai proposé cette activité à mon 15 mois.
Il pouvait donc toucher, sentir, manipuler, regarder et même écouter. Goûter: il a tenté mais c’était vivement déconseillé lol.

Qu’est-ce que j’ai mis dedans?


L’idéal aurait été de faire une promenade familiale dans les bois, forêts aux alentours. Mais nous n’en avons pas eu l’occasion et maintenant tout le monde est malade donc je préfère éviter de sortir.

Nous avons donc mis des feuilles que mon grand Loulou avait ramassé devant notre maison. J’avais moi aussi ramassé quelques feuilles dans notre jardin.
Ensuite, des marrons d’Inde et leurs “bogues” (capsules) épineuses ramassés sur le parking de la crèche ainsi que quelques bâtonnets de bois.
Loulou avait ramassé des noix lors d’une promenade avec sa classe. Hop, on a aussi mis les coquilles.
Il y avait aussi quelques fleurs mauves de Bougainvilliers cueillies dans la cour de Grand Mami durant notre semaine de vacances.

Déroulement de notre activité:

Etape 1: Laisser la bac à sa disposition et le laisser faire. Il a directement été attiré par les feuilles mortes qu’il s’est amusé à chiffoner, déchirer, décomposer.


Etape 2: Lui proposer des outils supplémentaires. Dans notre cas, ayant la kitchenette Ikea sous mes yeux et y voyant le bordel….Je me suis dit “c’est l’occasion d’éliminer certains éléments”. J’ai donc pris 2 poêles en plastique dont le manche est cassé et la petite pince, et la petite louche trouée de la cuisine Ikea. Il y avait aussi une cuillère en plastique.


Il s’est amusé à transvaser certains éléments du bac vers les poêles, à trier ces éléments dans les poêles, à essayer de les attraper avec la pince (trop compliqué), la cuillère…


Bilan? Il a aimé ou pas?


Et bien, visiblement Petit Pépère Chacha semble apprécier car il m’a fait une petite colère quand j’ai tout rangé. Donc, je vais lui reproposer régulièrement.
Je n’avais jamais fait cela avec mon aîné…Comme quoi, il n’est jamais trop tard pour bien faire.

Et vous, qu’allez vous faire ce week-end?

Lasagne maison façon Loulou

Il y a quelques jours, mon loulou avait décidé qu’il ferait de la lasagne.

Ma foi! Ce n’était pas ce que j’avais prévu mais l’idée me plait.

Par contre je suis surprise…il veut une lasagne façon végétarienne…que des légumes. Si je l’écoutais, nous aurions mis: des carottes, des tomates, des courgettes, des chicons (endives pour les frenchy) , des champignons… Pas top comme harmonie. Mais l’idée des chicons…je me dis que c’est à tenter un de ces 4…

Au magasin, je le laisse choisir les légumes qu’il veut y mettre…sauf que les courgettes sont d’origine espagnoles…et ça, je ne veux pas. Je lui explique qu’ils mettent beaucoup de mauvais produits blabla. On s’oriente alors vers les brocolis.
Du coup, je lui propose du saumon pour mettre avec.

Allez hop! En cuisine. Petit chef enfile sa toque (faite durant des stages et/ou à l’école) ainsi que son tablier.

Il épluche quelques carottes, coupe avec moi ces dernières.
Ensuite , il va “nettoyer” (couper) le brocoli. On met tout ça dans les paniers du cuiseur vapeur.

Pendant que ça (pré)cuit, il place les feuilles de lasagne dans le plat, les tranches de saumon fumé. Ensuite, je lui propose de m’aider à faire la sauce Béchamel…
Il vient peser avec moi: 50gr de beurre (il faut voir un 5 et un 0 s’afficher), 50gr de farine.
Hop…on fait fondre le beurre et on ajoute la farine. Il la verse et moi je touille…Puis, une fois qu’on obtient une petite “pâte”, on peut verser le lait. BarbaMum et Loulou se relaient pour tenir la casserole et mélanger. Un peu de muscade.

Je ne sale rien, volontairement vu que les enfants vont en manger. Chacun salera dans son assiette (enfin, BarbaPapa et moi).

Je coupe les rondelles de tomates et Loulou les met sur le saumon. Les carottes , entre temps, sont cuites. Je les verse sur les tomates. Je coupe la mozza et Loulou la dépose sur les légumes. Il replace ensuite des feuilles de lasagne, des tranches de saumon…
Je verse la béchamel. Et Loulou met la touche finale en râpant (difficilement car le morceau était vieux donc dur) le parmesan.

Hop au four! Et bien…c’était délicieux! On a fait une version brocolis mais pas assez “mouillée”… à refaire, j’ajouterais une couche de fromage ou autre chose pour que ça humidifie le tout afin que les pâtes cuisent mieux.

(Petit récap des ingrédients en-dessous des photos)

Allez…Bon appétit!


RECAP des ingrédients:
Des feuilles de lasagne (sans pré cuisson)
Du saumon fumé en tranches
Des tomates fraîches
Des carottes
De la mozzarella
Des feuilles de basilic
Du beurre, de la farine, du lait, de la muscade
Sel, poivre

Nos premières “vraies” vacances à 4 [Chapitre 2: Nos péripéties]

Pour les BarbaFriends qui n’ont pas (encore) lu l’article Chapitre 1, je re-situe vite fait.

Les années précédentes nous avions pris l’habitude de partir chez Tatie en Aveyron. Cette année, nous avons décidé de partir présenter “Petit Pépère” à sa Grand Mami de 96 ans.

Direction la Côte d’Azur, Cap Esterel en location chez Pierre et vacances dont je ne vante pas vraiment les mérites au chapitre 1.

Vous êtes prêts? Vous (ré) embarquez avec nous?

Je préviens: cet article risque d’être aussi long que les 1094km de route…allez…un peu moins quoique si on compte les caractères…lol.

Les premiers jours…

J1 ou plutôt soirée

Comme je vous l’ai déjà dit, en cours de route, notre “Chacha” (ah oui, c’est le surnom plus actuel de Petit Pépère) a commencé à avoir de la fièvre. La nuit lors de notre étape fût très agitée car nous n’avions rien pris comme pharmacie de base dans nos valises.

Le lendemain, après avoir fait un passage éclair à la pharmacie du coin et après lui avoir administré une dose de Doliprane, “ChaCha” était apaisé.

Une fois arrivé, on découvre que les chambres sont assez petites…non, très petites. le lit BB est placé dans le salon. On ne pense pas tout de suite à le mettre dans notre chambre car la place le long du lit est étroite…du moins à première vue.

C’est donc avec un peu de Doliprane ( = Perdolan) que “Chacha” s’endormira dans le salon. Nous avons laissé notre porte ouverte avec vue sur son lit histoire de le rassurer. Un ou 2 jours plus tard, on finira par déplacer notre lit et mettre le sien dans notre chambre, collé à notre lit (lui même collé au placard).

J2: “Chacha malade et Loulou pas sage”

Le lendemain matin:

Nous décidons d’aller apprivoiser la piscine tous ensemble. Nous nous dirigeons naturellement vers celle qui nous semble la plus appropriée: la piscine à vagues. Cela paraît étrange mais non. Il n’y a des vagues que durant environ 15 minutes et cela toutes les heures 50. Elle est mieux adaptée car elle dispose de petites pataugeoires et de petites profondeurs. C’est l’idéal pour les enfants. D’ailleurs toute la famille est enchantée. Même Chacha, 15 mois, prend plaisir à barboter. Loulou, quant à lui, est un peu stressé avec les vagues malgré notre présence mais s’amuse tout de même comme un petit fou .

smartcapture
Piscine à vagues

Nous avons pris notre dîné (lunch pour les frenchy) au resto. Nous pensions aller à la plage en cours d’aprem…mais c’était sans compter le comportement difficile de notre Loulou. Il  a 4 ans et est particulièrement difficile à gérer en ce moment. Du coup, notre “devise” des vacances est devenue

“Pas sage, pas de plage”.

Le petit “Chacha” a fait une sieste durant laquelle je me suis reposée. BarbaPapa est retourné à la piscine avec Loulou.

Ensuite: goûter ! OUI MAIS… Vlà-t-il pas que notre petit se met à vomir son goûter…et 2x plutôt qu’une. Là, je m’inquiète. Et je m’interroge particulièrement sur la qualité de l’eau du robinet. Je lui avais rempli son bibi d’eau la veille au soir. Mais, au matin, j’ai trouvé qu’elle sentait très fort la Javel. Bref… BarbaPapa me rassure et me dit que je suis probablement en train de me faire des films.

A défaut d’aller découvrir la mer Méditerranée, nous sommes allés faire quelques petites courses afin de pouvoir préparer à manger léger le soir à l’appart.

L’ambiance est tendue voir électrique…faut dire qu’entre la fatigue aiguë de BarbaMum ET BarbaPapa, notre aîné qui est limite insupportable, le petit qui est malade et le bordel dans l’appart… BarbaPapa ronchonne qu’il va prendre un train et rentrer. BarbaMum n’en pense pas moins…Bref, tous les 2…nous sommes déjà en train de regretter nos vacances.

Les courses rangées, les enfants au lit… la pression redescend. BarbaMum et BarbaPapa en profitent pour boire un verre sur la terrasse en se disant ” Allez, ça ira mieux demain”.

IMG-20180928-WA0012 (800x600)

Les jours suivants…

J3: anniversaire de BarbaPapa

Ce matin, le petit a encore vomi son bibi. Et, moi, peu de temps après avoir bu une grosse gorgée d’eau du robinet pour un médoc…je cours à la toilette, vomir également. Je persiste  à croire que l’eau du robinet est mauvaise et qu’on se tape une sorte d’intoxication. C’est décidé, dorénavant ce sera de l’eau en bouteilles!

C’est au tour de BarbaPapa de faire la sieste (en même temps que Petit Pépère) pendant que BarbaMum et Loulou vont à la piscine.

Loulou se prend à paniquer à l’idée de voir débarquer les vagues. J’ai beau lui répéter qu’on entendra un message pour nous prévenir…lui répéter qu’il est avec moi, que il ne peut rien arriver…lui montrer les maîtres nageurs qui veillent sur nous…Rien n’y fait, il s’accroche à mon cou. C’est finalement dans les bains bulles qu’il trouve refuge, accompagné d’une petite fille pas très à l’aise non plus (pour d’autres raisons).

Les vagues finissent par arriver et je le ramène au bord avec moi. Là, j’en profite pour essayer de le faire “jouer”. Il se détend, se rassure et joue à sauter au-dessus des vagues en me donnant les mains.

Après les vagues, il demande à s’allonger sur le transat. Pas de soucis, je me dis “cool, je vais moi aussi me reposer”. Mwais…sauf que la poisse me suit. Je veux prendre une photo de mon grand Loulou en train de faire “sa diva” tranquille sur la chaise longue avec mon téléphone.

IMG_20180929_115838 (800x600).jpg

Ah…mon téléphone, mon beau téléphone…tout neuf, tout fraîchement acheté la veille du départ…payé déjà un prix élevé … mais acheté sans housse ni coque de protection (car j’en veux une spéciale “anti choc, le gros truc tout moche en caoutchouc”). Je l’ai donc mis dans une vieille chaussette à défaut de housse. ERREUR!

Un téléphone dans une chaussette…ça glisse bordel de m****! Et ça tombe du transat! Et ça se fracasse la face arrière! Et oui, moi qui passais mon temps à jeter, taper mon ancien téléphone pour le dé-bugger et lui qui n’a jamais pris une griffe… Pas pareil avec mon nouveau joujou! J’enrage au bord de la piscine! Ouf! Je teste et il fonctionne nickel…Mais quand même…fais ch***, p***** …il a moins d’une semaine!

Bref…retour à l’appart pour manger un bout avant d’aller à la plage et rendre visite à Grand Mami. Bin oui, n’oublions pas qu’à la base, nous avions choisi cette destination pour lui présenter notre 15 mois.

Direction la plage de Agay. 

Il fait un temps splendide. L’eau est plutôt bonne. Loulou fonce dans l’eau sans crainte (mais il ne sait pas nager)…Étrangement, ici, il n’ a pas peur des vagues. Par contre, Petit Pépère lui, comme sa maman, apprécie nettement moins. Il met vite fait les pieds dans l’eau. Je tente de m’asseoir au bord de l’eau avec lui…mais pas moyen . Après quelques tentatives, je décide de ne pas forcer et je retourne sur nos draps de bain avec lui. Je le mets à l’ombre dans sa petite tente…il s’y plait bien. Il rigole, joue avec la tente…

IMG-20181003-WA0011 (600x800)

Quant à moi, je m’évertue à chasser chaque grain de sable que mon fils vient déposer dans sa tente ou sur ma serviette. Il faut savoir que je DETESTE la mer et la plage. Autant je peux rester au bord d’une piscine…autant la mer et le sable qui vient se coller sous vos nichons, entre vos orteils…limite à la raie des fesses…comment vous dire…Non, vraiment…j’y arrive pas. J’essaie. D’ailleurs, j’ai pris sur moi pour ne pas râler afin de ne pas gâcher le plaisir de mon aîné…mais y a rien à faire…on ne me changera plus: BarbaMum n’aime pas la mer.

Pendant ce temps là, BarbaPapa et Loulou jouent. Ils ont fait la connaissance d’un couple avec un petit garçon d’environ 2 ans. BarbaPapa fait un château de sable en discutant. Loulou l’a un peu abandonné pour jouer avec le petit Simon. Je les observe et visiblement, ils en profitent bien. Même de loin, je devine les étoiles dans leurs yeux.

IMG-20181003-WA0048 (600x800).jpg

Peu avant de partir, notre aîné aura même l’occasion de voir un pêcheur ramener du poisson. Il l’approche et lui pose une question. Il est tout penaud, béa d’admiration.

Il est temps, grand temps de se sécher pour aller faire quelques courses et enfin aller rendre visite à la famille.

Grandes retrouvailles pour BarbaPapa avec sa maman et sa grand-mère. C’est justement son anniversaire. Même si les mamies tardent un peu à lui souhaiter , probablement à cause de toutes les émotions…nous voilà attablés autour d’un petit gâteau gentiment apporté par la voisine. Cette dame veille tous les jours sur Grand Mami.

Grand Mami, qui était malheureusement tombée le jour de notre arrivée…est donc ravie de pouvoir faire connaissance avec Chacha. Certes, il n’ira pas dans ses bras et est quelque peu effrayé…Bin oui, elle est toute bleue au visage, les cheveux en pêtard…disons que pour une première rencontre, ce n’était peut-être pas les meilleures conditions. Mais, ils s’apprivoisent tous les 2 et c’est agréable à regarder.

IMG_20180929_174854 (800x600).jpg

Mami en profite également, elle qui voit peu les enfants…Elle prend triple dose quand elle en a l’occasion.

Début de soirée, retour à l’appart, manger et dodo.

La journée qui avait plutôt mal commencé pour moi…se finira pas trop mal. 

Je vais faire abstraction de la vilaine bataille qui a eu raison de moi chez Grand Mami… attaquée par ses fichus moustiques. Et pas qu’un peu. J’ai un peu moins d’une dizaine de piqûres à chaque pied.

J4: Journée orageuse…

On avait décidé d’aller à Monaco pour visiter le musée Océanographique…Mais tous épuisés, nous avons bien dormi et il était un peu trop tard pour partir. Il faut 2h de route…alors partir à 12h c’était limite pour être certains d’en profiter.

Ca m’arrange car je suis un peu patraque…je pense avoir chopé une petite gastro… Youpie. Du coup, étant vite malade en voiture, c’est pas plus mal. On limite les risques.

A défaut, Mami décide de nous rendre visite en cours d’après midi. Il fait venteux mais beau. Le soleil est là malgré tout. Du coup, très (trop) confiants en la météo (qui avait pourtant annoncé de la flotte), nous nous mettons en route vers la plage.

Direction la plage d’Agay. 

Mauvaise idée…d’ailleurs, il n’y a personne…mais absolument personne. Le vent est fort sur la plage… Selon moi, c’est un coup à choper la crève. La plage à la sortie du village de vacances me semblait plus à l’abris…d’ailleurs, j’y avais aperçu quelques personnes.

Allez…Direction la plage de Dramont.

Pour le coup, je ne ferai que mettre mes orteils dans l’eau. Certes, on est un peu plus à l’abris et l’eau n’est pas froide. Mais le vent ne présage rien de bon à mon humble avis. Je ne dis rien…mais j’ai quand même une tête jusque par terre…car je le sens pas…je sens que ça va nous ramener des coups de froids, des gosses malades. Mais je n’insiste pas car BarbaPapa, Mami et Loulou, eux sont aux anges.

BarbaPapa et Loulou vont carrément se baigner. Petit Pépère est un peu plus à l’aise et court vers son papa. Du coup, il prend l’eau aussi. Mais les nuages deviennent de plus en plus noirs et sont au-dessus de nous. La porte du balcon est restée ouverte…je crains une inondation si il se met à pleuvoir. On est tous d’accord qu’il faut rentrer.

Je sèche rapidement mon plus petit et me rends compte que je ne lui ai pas pris de tenue de rechange…Donc, c’est emmitouflé dans sa cape de bain que je le porte jusqu’à la voiture pendant que BarbaPapa et Mamie se charge de Loulou.

Nous rentrons à l’appart et disons au-revoir à Mamie. Dodo pas trop tard car demain, excursion!

J5: Monaco et son musée Océanographique

2 octobre, après un petit déjeuner à l’appart histoire de ne pas perdre trop de temps….en route vers Monaco!

BarbaPapa décide de faire le trajet (aller) en passant par les “petites routes” du bord de mer. Ok, je n’aime pas la mer pour m’y baigner et surtout les plages. Mais, je dois reconnaître que, de loin, c’est magnifique. Les falaises rocheuses couleur ocre qui se jettent dans l’eau, ça le fait. Les rochers de l’Esterel et de la région me font penser aux images du Colorado. Je n’y suis jamais allée mais on a tous vu des photos défiler.

dav

C’est tellement superbe que je demande à BarbaPapa de s’arrêter pour faire des photos. J’embarque mon grand Loulou pour faire le poseur. Lui aussi est émerveillé par la beauté des paysages.

oznor

Faut dire que le temps est magnifique, ça aide.

Nous arrivons pie-poil vers 13h, juste à point pour déguster notre petit pic-nic. C’est sur un petit banc, dans un coin tranquille (malgré que c’était un lieu de passage), avec vue sur la mer que nous mangeons nos tartines.

sdr

Après avoir repris quelques forces, nous nous dirigeons vers le musée. Le bâtiment est splendide, construit à ras de la mer. Allez, hop! C’est parti !

Première partie de la visite: les Aquariums. 

Je ne suis pas trop “pro” visite de zoo etc…car je sais que beaucoup d’animaux n’y sont pas correctement traités. Donc, je fais attention à mes choix en la matière. Nous aurions pu aller à Marineland, un rien plus proche. Bin NON: hors de question. Mais bannir systématiquement ces visites…je pense que les personnes qui prônent ce choix ne doivent pas avoir d’enfants à occuper durant 2 mois…Oulala la, je sens que je vais perdre quelques BarbaFriends.

oznor

Bref, je ne suis pas là pour ouvrir un tel débat.. Je cherche simplement expliquer que, selon moi, il y a moyen de faire ces visites en sensibilisant les enfants. Je pense y être assez bien parvenue.

Comment? Dès le premier aquarium, j’ai dit à mon aîné que les poissons, les requins etc qu’il voyait là ne devaient pas vivre/habiter dans un aquarium. Je lui ai montré un requin dans le fond, totalement statique. Je lui ai demandé de l’observer et me dire “tu penses qu’il est content, faché, triste?”. Il m’a répondu “il a l’air fâché”.

J’ai rebondi en ajoutant à mes explications que les aquariums étaient une sorte de prison pour ces animaux. Qu’on les met dans ces prisons pour que des papas, mamans et leurs enfants puissent avoir la chance de les voir . Je vous assure qu’il a compris et a retenu. C’est peut-être même la chose principale qu’il mémorisé. En effet, depuis le retour, il m’a répété à plusieurs reprises: “Maman, tu sais les requins, ça doit pas vivre dans les aquariums,hin car ils ont pas assez de place pour nager”.

On a poursuivi la visite avec Chacha dans le Manduca (porte bébé) et parfois à pieds…Bin oui, c’est long pour lui. Il avait besoin de se dégourdir les jambes. Donc, lorsqu’il y avait des aquariums à sa hauteur…hop…il a ainsi pu profité tout autant que nous du musée. Nous avons tous, petits et grands, été totalement fascinés, éblouis par les couleurs que la mer nous offre.

La seconde partie du musée: des squelettes, des maquettes…

On a abrégé cette partie car moins intéressante pour nos loustics. Ils sont encore trop jeunes que pour véritablement en profiter mis à part les squelettes.

Puis, la journée commençait à se faire ressentir dans les pattes de toute la famille.

Fin de la visite: le magasin souvenirs.

Bin oui, nous avons “joué” aux bons touristes. On y est passé…volontairement. BarbaPapi avait laissé quelques sous pour faire plaisir aux enfants.

Sauf que…comment dire…c’est BarbaMum qui a totalement craqué…

mde

J’adore les livres…et j’ai réussi à transmettre cette passion à mon grand Loulou. Du coup, lui qui demandait à peine un petit porte-clé…a vu maman lui présenter des tas de livres: “Oh regarde Loulou, il est beau celui-là? Oh et celui-ci , tu aimes bien?”

Allez hop, on prend…et celui -là aussi… BarbaPapa était d’accord et a lui aussi choisi l’une ou l’autre chose. On en profite au passage pour prendre un petit cadeau pour nos voisins (ils s’occupent de nos chats, faut les remercier). Et on passe à la caisse. Youhou! Ma tête!

– “83€ madame”

– Eh …oui “Papa, t’en penses quoi?” [genre, on laisse des trucs ici,non?]

– BarbaPapa:”Quoi?ca va, c’est bon”.

Bref, ce sont les vacances… Retour à l’appartement .

J6: Docteur et petits plaisirs d’enfants

Notre “Chacha” continue de tousser très fort chaque nuit…cela m’inquiète car ce n’est pas une toux habituelle. Du coup, j’appelle le cabinet médical en me disant “avec la poisse que j’ai, ils ne consultent plus vu que c’est fin de saison”. J’ai eu un peu de chance.

Le toubib peut nous recevoir mais immédiatement. Expéditif le doc! 10 minutes! Bilan: une “petite” trachéite et un antibiotique. 

Début d’après midi, nous nous rendons en famille…Oui, tous au complet, à la piscine. Fini la piscine à pataugeoires. Direction la grande piscine. Mon grand Loulou s’éclate malgré la profondeur. Il s’amuse à sauter, plonger avec son papa. Pendant ce temps, petit pépère tente de patauger dans le pédiluve mdr ou de se faire la malle vers la piscine dès que quelqu’un ouvre la “porte”. Je tente alors de le mettre à l’eau avec nous…mais c’est pas chaud chaud et vu sa crève, j’abandonne vite. Je l’installe sur un transat à mes côtés mais il ne tient pas en place.

Après la piscine , direction le centre ville de Saint-Raphaël.

Nous avions promis à BarbaPapi de faire faire un tour de carrousel aux enfants. Il se trouve qu’il y a un magnifique manège “à l’ancienne” en bord de plage. Allez hop! On embarque les enfants…un tour en voiture, un tour en moto, un tour en avion.

IMG_20181003_175643 (600x800)

C’est une première pour notre 15 mois et il semble largement apprécier.

Toujours avec le budget de BarbaPapi, il fallait terminer ces petits plaisirs par une glace!

Chose faite pour tout le monde…enfin, pas Chacha…quoique…il a quand même goûté quelques cuillères et il en redemandait ce petit gourmand.

IMG_20181003_183758 (600x800).jpg

Après tout cela, nous sommes repassés vite fait chez Grand Mami.

Derniers instants…

J7: Repas en famille

Nous n’avons pas fait grand chose pour ce dernier jour…je crois que nous étions tous tellement fatigués. Loulou commençait à réclamer la maison. Pas de plage ni piscine…Il a profité de son livre puzzle acheté au musée.

IMG_20181003_101149 (600x800).jpg

Par ailleurs, nous étions convié à dîner (lunch) chez Grand Mami. C’est vers 13h30 (un peu, beaucoup en retard comme d’hab…) que nous sommes arrivés. Nous avons directement fait mangé le petit Pépère qui était affamé.

Chacha ayant eu l’occasion d’apprivoiser son arrière grand-mère toujours bien marquée par les hématomes (entre temps, elle était retombée une seconde fois), il était nettement plus à l’aise. Il a même été lui faire une sorte de câlin dans ses bras mais porté par BarbaMum.  

Tout le monde a fait le plein de bons souvenirs familiaux. Les Mamies et BarbaPapa ont rempli leur réservoir d’amour, de tendresse et de câlins. 

Jour J: Départ. Retout Casa.

Nous aurions dû libérer l’appart pour 10h car nous étions en long séjour (plus de 7 nuits). Vous vous doutez que pour la BarbaFamily toujours à la bourre ce n’était pas vraiment envisageable. 

Au vu de tous les “kwaks” (je crois que c’est du bon belge signfiant: petits problèmes), nous avons réussi à négocier 12h. 

Pas une minute de plus ni de moins. A 12h nous rendions les clés. Un petit passage éclair chez Grand Mami pour ramener 2-3 affaires…BarbaPapa et Loulou en profitent pour faire encore un fois des au-revoirs, des bisous…pendant que BarbaMum reste dans l’auto avec Chacha déjà endormi. 

BILAN ?

Jusqu’à ce que j’écrive l’article, je disais “Les pires vacances de ma vie”. Oui, j’ai évité de vous parler de toutes les crises de notre 4 ans qui nous ont rendue la vie très dure. Cela fera peut-être l’objet d’un nouvel article. 

Mais en rédigeant tout ceci, avec du recul, je me rends compte qu’il y avait aussi beaucoup de positif…et c’est cela qu’il faut retenir.

  • Les retrouvailles familiales 
  • La rencontre de Petit Pépère avec son arrière grand-mère.
  • Les étoiles dans les yeux de mes enfants à la plage
  • Les yeux qui brillent aux aquariums
  • Les rires à la piscine
  • Les moments de tendresse au resto entre Chacha et la serveuse Yamina (voir chapitre 1)
  • L’émerveillement et l’éclate lorsque petit Pépère fait son premier tour de carrousel
  • La glace en forme de bateau que mon Loulou a dévoré des yeux mais pas que 😉
  • Les paysages

Au final….voir nos enfants heureux!

Ça, c’est réussi! 

IMG_20181003_111050

 

 

 

 

 

 

 

Nos premières “vraies” vacances à 4 [Chapitre 1: la logistique]

Cette année, nous avons décidé de zapper les vacances chez super Tatie en Aveyron. Cela faisait quelques années (3 en fait, depuis la naissance de notre grand) que nous allions chez elle. Faut dire qu’elle a une superbe villa avec piscine perdue au milieu de nulle part. C’étaient des vacances faciles car nous avions tout le confort nécessaire sans devoir nous préoccuper de quoique ce soit. En prime, ça permettait à la famille de se retrouver.

Oui mais…Grand Mami ( à savoir l’arrière grand-mère de mes enfants, âgée de 96 ans) n’avait pas encore fait connaissance avec notre petit Pépère. Il était donc temps de faire une pointe jusque Saint-Raphaël pour le lui présenter.

A l’époque de notre aîné, nous avions commis 2 erreurs que nous avons choisi de ne plus refaire cette fois:

  1. partir en pleine saison
  2. loger chez Grand Mami

Nous avons donc réservé une location dans le village de Pierre et Vacances au Cap Esterel en fin de saison.

Allez…vous embarquez avec nous pour ce périple?

IMG_20180926_150423 (800x600)

Le voyage aller: 1094 km de route avec un 4 ans et un presque 15 mois.

Départ

Nous avions réservé notre appartement à partir du 27. La veille étant un mercredi, nous nous sommes dit qu’on partirait après l’école du grand genre vers 12h-12h30.

Nous étions très optimistes comme à chaque fois.

J’avais bossé durant tout le week-end ainsi que lundi et mardi soir. Je n’avais donc pas vraiment eu le temps de faire les lessives etc. Donc, un peu (non, beaucoup) habituel , nous étions fort fort à la bourre pour les valises.

C’est donc à 15h que nous avons pris le large. Vu notre état de fatigue assez élevé , mais aussi vu que notre grand n’avait quasi pas dormi dans l’auto lors des dernières vacances, nous avons décidé de faire le trajet en 2x avec étape à mi parcours: Châlons-sur-Saône.

La route s’est très bien passée. Les enfants fatigués en ont profité pour se reposer. Le grand avait de quoi s’occuper donc il a été assez cool tout le long.

Bref, nous avons pris possession de notre chambre à l’Ibis Style à 23h. J’adore ces hôtels car ils ont des super grandes chambres familiales et pour pas trop cher. Bon, faut dire que j’ai une réduction sur les hôtels du groupe Accor via le boulot. 30% c’est non négligeable alors autant en profiter. La déco est toujours très sympa et le pdj était inclus. On a payé 90 ou 99€ pour nous 4 au lieu, j’avoue, de 129€. Il est vrai que le prix plein n’est pas accessible à toutes les familles.

Jour 2

La nuit fût très mouvementée. petit Pépère s’est mis a bien chauffé en cours de nuit. Je vous laisse imaginer. Evidemment (ou pas), j’ai totalement zappé de préparer une pharmacie de base pour partir. Nous n’avions donc rien pour le soulager, mon pauvre.

“Pas grave, on est en France” me suis-je dit. Après avoir pris un bon pdj et fait le check-out, arrêt à la première pharmacie. Hop, une boite de Doliprane (équivalent du Perdolan belge).

C’est vers 12h que nous traversions Lyon avec mon grand Loulou endormi et le petit “tout pas bien”.

Quelques heures plus tard, arrêt dans une très chouette aire d’autoroute (je vous ferai un article à ce sujet). Il est 15h, on a fini de manger et les enfants se détendent et se dégourdissent les jambes avant de repartir.

On commence à s’inquiéter de notre heure d’arrivée. BarbaPapa téléphone pour savoir jusque quelle heure on peut faire notre check-in.

20h 🤔 Bon va falloir raccourcir nos pauses parce que à cette allure là, on n’y sera pas.

C’est finalement vers 19h15 que nous découvrons notre appartement.

smartcapture

Découverte de l’appartement…ou devrais-je dire: Surprise décevante .

Réservation d’un appartement de type Standard Eco avec vue sur mer.

smartcapture

De prime abord, quand on est entré , je me suis dit “Pas mal”. Mais après une ou 2 journées, je me suis dit “Pfff, pourri de chez pourri”.

De quoi est-il composé?

  1. Une mini chambre avec un lit superposé (mais le haut pas accessible en-dessous de 6 ans car pas vraiment de barrières). Quand la porte est ouverte (vers l’intérieur), il vous reste à peine de quoi vous tenir debout.
  2. les WC avec une douche dans la même pièce.
  3. Une salle de bain.
  4. Un espace cuisine-salon avec un canapé lit.
  5. Une chambre avec un tout petit lit double…genre 140cm de large…et tellement court que BarbaPapa et moi avions les pieds qui dépassaient (je mesure 1m70).
  6. Un balcon
  7. Un placard dans l’entrée
  8. 2 placards dans le salon
  9. Des placards dans chaque chambre.
  10. Dans la cuisine: un micro-ondes, un lave-vaisselle,un frigo et une taque électrique et un peu de vaisselle.

Nous avions réservé le “pack BB”. On a donc reçu aussi: un lit pliant BB, une chaise haute, un tapis à langer et une poussette canne.

Les + et les – de l’appart?

  1.  + Le balcon avec vue sur mer (parce que c’est ce qu’on a réservé)
  2.  + Les coins d’eau. Avoir une douche séparée du bain, ça fait gagner du temps.
  3.  + Les placards. Même si j’ai attendu 2 jours avant de ranger tout dedans, y a pas à dire…ça ne manque pas d’espace de rangement. Par contre, je les ai mal utilisé. J’aurais pu utilisé ceux des chambres et gagner alors de la place dans le salon pour ranger le reste du bordel…A noter pour une autre fois.
  4. + La situation (bâtiment C4). Nous étions dans la rue commerçante ,donc vraiment pas trop loin du resto et des piscines.

 

  1.  – Trop petit. Les chambres sont rikikis. On est vraiment à l’étroit. Le lit BB: obligé de venir dans notre chambre ou de rester dans le salon, pas top. On se marche dessus, les enfants n’ayant pas de place dans leur chambre (enfin dans sa chambre vu qu’il y dormait seul), les jouets traînent dans le salon/cuisine…
  2.  – La douche est toute toute petite et pas récente. J’ai eu des sanitaires bien plus “modernes” en partant avec mes élèves.
  3.  – L’appart n’est pas récent. C’est vieillot et d’ailleurs, le technicien a dû venir à plusieurs reprises. Mais bon, c’était peut-être la faute à “Pas de chance”.

A refaire, je prendrais un standing au-dessus.

Nous avions voulu faire des économies sur le logement afin de prendre la demi-pension. ERREUR. Surtout que la demi-pension, faut qu’on en parle aussi.

La demi-pension: ERREUR

BarbaMum voulait en aucun cas se sentir à la maison. Je ne voulais donc pas commencer à chipoter à cuisiner, faire des vaisselles etc. Bin, ça m’apprendra! Bon, je pensais aussi que la demi-pension serait comme dans les hôtels clubs: un buffet.

Et bien, j’avais tout faux.

La demi-pension sans les boissons pour nous et pour le grand Loulou, c’était quoi?

  1. Le PDJ buffet . En fin de saison, il faut s’y présenter au plus tard pour 10h.
  2. Un repas 3 services pour les adultes et un menu enfant (plat/dessert/boisson) au restaurant une fois par jour. Les horaires: 13h30 au plus tard ou 20h30 max si c’est le soir.

Je ne sais pas si c’est parce qu’on était fin de saison ou non…mais dans notre cas, nous ne pouvions en bénéficier que dans un seul restaurant: Les Jardins de l’Esterel.

Autant dire que, si vous ne mangez pas de temps en temps le menu du jour, vous aurez vite fait le tour de la carte…surtout pour les enfants.

Oui, le menu enfant (hors menu du jour) est composé soit

  1. petites moules marinières
  2. pâtes bolo ou carbo
  3. nuggets de poulet
  4. steak haché
  5. fish and chips

Vous avez le choix d’accompagner soit de haricots, de poêlée de légumes, de frites ou je ne sais plus quoi.

Donc si vous restez plus de 5 jours et que les menus du jour ne plaisent pas…votre gamin ne va pas manger très varié.

Les + et les – de la demi pension resto?

  1. + Comme dans toutes demi-pensions, il ne faut pas faire à manger
  2.  Eh ? … Ah si, j’ai trouvé: le service. Je dois dire que nous avons eu un gros coup de coeur pour la serveuse Yamina et un second coup de coeur (plus tardif) pour David. Tous les 2 étaient très attentifs à la clientèle, prennent le temps de discuter…Yamina, elle , elle a fait craqué petit Pépère qui voulait tout le temps être dans ses bras.

 

  1.  – La carte étant assez réduite, si on ne choisit pas le menu du jour, on a vite fait le tour et on connait vite par coeur le menu.
  2.  – Se taper un 3 services tous les jours…ça devient vite lourd…surtout sur l’estomac.
  3.  – Je n’ai quasiment pas vu de légumes durant la semaine hormis ceux que je cuisinais (pour les enfants)
  4. – C’est mauvais pour notre ligne…car même si les repas étaient bons, ils étaient tout SAUF équilibré.
  5. – Le resto tous les jours avec des enfants…imaginez. Vous voyez? Les gamins qui ne tiennent pas en place, le petit qui en met partout…Bref, sur la fin on a trouvé des astuces pour occuper le grand.
  6. – Les enfants ont mangé moins que d’habitude…mais peut-être pour d’autres raisons à découvrir dans le chapitre 2 😉

 

Restons dans la logistique. Que trouve-t-on là-bas? En FIN de SAISON!

On nous l’a rabâché bon nombre de fois cette “excuse”: Oui, mais c’est la fin de saison alors…

On est parti du 27/09 au 05/10…ça va encore me semble-t’il. Bin non. Après discussion avec David le serveur…Il nous a dit que l’idéal est de venir mi-septembre…quoique non car il y a encore la foule. Il nous a conseillé, si on voulait revenir, de venir la 3ème semaine de septembre. J’acte.

Les piscines:

  1. Une à vague , bain bulle et pataugeoires pour les petits. Elle ferme à partir de mi-septembre. Nous avons eu de la chance (ou pas ) qu’elle soit encore exceptionnellement ouverte lors de nos 2 premiers jours. Pourquoi “pas de chance”? Bin, vas-y pour expliquer à ton 4 ans que la super chouette piscine elle est fermée car c’est fin de saison. On lui a dit la raison (la vraie, qui plus est): elle n’est pas chauffée.
  2. Une piscine chauffée (hum, très léger) et très profonde. Même moi, j’avais pas pied une fois passée la dernière marche…je mesure pourtant 171cm. Bref, franchement pas évident avec 2 jeunes enfants.

IMG_20180927_191824 (800x600).jpg

Les services:

  1. Un cabinet médical (que nous avons expérimenté…à découvrir au chapitre 2)
  2. Une magasin Super U pour faire des petites courses.
  3. Plein d’autres petites boutiques mais , fin de saison oblige…à peine 2 ou 3 encore ouvertes.
  4. Un centre wellness. Pas testé
  5. Des bars et restaurants…pas testé vu la demi-pension.
  6. Un acceuil BB (payant évidemment), pas testé.
  7. Des animateurs pour enfants (payants bien sûrs): pas testé car pas d’enfants inscrits. Puis quand j’ai aperçu le prix (genre 35€), je me suis dit “tant mieux”.
  8. Une laverie.
  9. Un cours de gym le matin.
  10. Des animations le soir (mais pas testé non plus vu qu’avec les enfants…)
  11. Un terrain de mini golf (pas testé, découvert un peu trop tard).
  12. Un golf.
  13. Et surement des tas d’autres choses que j’ignore.

Terminons l’aspect logistique avec: Le retour?

Ah ah…cela faisait déjà 2 ou 3 jours que mon aîné voulait rentrer.

Nous étions tous assez fatigués, malades (et si, ça aussi, je t’en parle dans le chapitre 2) . Oui, ça commençait à faire un peu long vu les circonstances mouvementées de la semaine.

Alors, nous avons décidé de faire le trajet d’une traite. Pas d’étapes.

Nous avons quitté St Raph vers 13h (le centre de vacances à 12h au lieu de 10h après quelques négociations. Oui, plus tu restes longtemps moins tu as de temps pour quitter, bravo!).

Nous sommes arrivés à notre maison chérie vers 2h30 du mat’. Nous avons fait plusieurs pauses plus que nécessaires avec les enfants et pour garder BarbaPapa éveillé.

La route s’est bien déroulée hormis que notre grand a commencé à se plaindre plusieurs fois d’avoir mal aux pieds sur la fin…sûrement des crampes.

Maintenant, quid des vacances? De nos péripéties? Faudra lire l’article Chapitre 2.

Une chose est presque sûre…je ne suis pas convaincue par Pierre et Vacances Esterel en fin de saison! 

 

Attrape-Rêves [Concours]

Ce que j’adore dans le “blogging”, c’est que je découvre plein de talents “cachés” …enfin, pas si cachés que ça.  En chinant un peu sur les réseaux sociaux, vous pouvez vraiment trouver des perles rares. 

Et aujourd’hui, je vais vous présenter un gros coup de coeur… C’était un tel coup de coeur que j’ai eu envie de vous faire gagner une de ses créations! 

38267316_1351195845013236_6585306671571009536_n

Mauricette est originaire de la Loire (en France, au cas où que vous seriez comme moi, très nul en géo). La miss, de bientôt 39 ans, réalise de très jolis Attrape-Rêves. 

thumbnail_Collage 2018-10-06 22_42_35

Un Attrape-Rêves, kesako?

Cet objet d’origine Amérindienne aurait, selon les croyances qu’on lui donne, le pouvoir d’empêcher les mauvais rêves d’envahir le sommeil de son détenteur. 

Pour se faire, il doit être accroché du côté où le soleil se lève. De cette manière, il capte les rêves, les filtre et les cauchemars seraient brûlés par les premières lueurs du jour. 

Perso, j’ai toujours trouvé cet objet fascinant et j’ai toujours voulu en avoir un. Mais bon…jusqu’à maintenant, je n’avais jamais vraiment pris le temps de m’attarder là-dessus. 

Oui mais…maintenant, je suis maman de 2 boys boys…et les cauchemars….il y en a. Donc, forcément, quand j’ai vu les créas de Mau…j’ai “flashé” grave. 

Jpeg

Ma commande

J’ai donc envoyé un petit mp sur Instagram car c’est sur ce réseau que je l’ai découverte en premier. Je vous rassure, elle est aussi sur FB. 

Je lui ai demandé un peu plus d’infos…genre: les prix, la personnalisation etc etc…

Directement , le contact est très bien passé. J’ai eu des réponses très rapidement et très claires à chaque fois. 

J’ai pu choisir:

  • la couleur du fil pour le cercle,
  • la couleur des “rubans/fils”,
  • la couleur des plumes
  • la petite touche en plus: les prénoms de mes fils intégrés

Jpeg

Le prix:

A l’heure actuelle, Mauricette fait payer uniquement les frais de port

Vers la Belgique, ça s’élève à 5,60€. 

Vers la France, ça revient à 3,60€

Autant dire que c’est “cadeau”. Avez-vous déjà regardé un peu les prix des attrapes-rêves autour de vous ou sur d’autres pages FB? Moi oui. Et bien, y a pas photo! 

Ne demander que les frais de port, c’est bosser à l’oeil. Elle a du mérite et mérite d’être connue.

Bon d’après ce qu’on me souffle à l’oreillette, ce n’est pas sa profession de base. Elle ne vit pas de cela. Donc, elle ne peut pas faire de bénéfices sur ses créations tant qu’elle ne se met pas mise officiellement indép ou je ne sais quoi. Bin oui, je ne connais pas trop les lois françaises. 

Je lui ai donc demandé une estimation si j’avais dû l’acheter histoire de vous donner une idée de la valeur réelle. Elle m’a dit que ça devrait tourner entre 10 et 15€. Et selon elle, un modèle similaire, dans le commerce, coûte environ 17€. 

Bin moi, j’ai poussé ma recherche. D’abord, dans un magasin pas loin de chez moi, j’en ai vu et et ils étaient bien plus chers…genre une vingtaine d’euros.

Ensuite, j’ai fouillé sur les réseaux sociaux et je suis tombée sur une autre page FB , du made in Belgium: la page Lunaissance. Le moins cher que j’ai trouvé est à 14€. Il n’a pas de plume. Bon après, ceux de cette page sont parfois avec des pierres “précieuses”. Bref, à vous de comparer si ça vous chante.  

Moi, mon choix, il est fait!

Jpeg
La petite touche en plus: les prénoms

Les délais:

Je ne lui avait pas vraiment demandé les délais en fait. 

Donc si je reprends les fil de mes conversations…ça donne ceci:

  • Dernier blabla concluant la commande : en date du 11/08.
  • Blabla pour me dire qu’il est prêt pour l’envoi: en date du 29/08.
  • Date de l’envoi: 31/08
  • Réception: 04/09

Je sais qu’elle avait plusieurs commandes en cours au même moment. Perso, j’ai trouvé cela rapide. 

Bon allez, je vous montre! 

D’abord 2 petites vidéos et ensuite le petit bonus CONCOURS! 

Il faut savoir que ma commande était destinée à mes fils. Voici donc la réaction de mon grand Loulou. Montez un peu le son car il fait le timide 😉

 

Jpeg
Un détail touchant
Jpeg
Des plumes en perles qui font la différence.

Alors, contente de ma commande? 

Plus que cela: HEUREUSE! ENCHANTEE! 

Ce que j’aime, c’est la petite touche perso avec les prénoms intégrés. Je trouve cela génial. J’adore aussi les plumes bi-couleurs. 

Notez aussi, comme vous l’aurez peut-être aperçu dans la première vidéo, que l’emballage était aussi très joli 😉  Ça n’a l’air rien et pourtant il ne faut pas oublier que c’est la première impression qui compte. Alors quand on ne voit pas la personne, c’est l’emballage qui fait office de “première impression” en dehors de échanges de messages. 

Maintenant, si j’en recommande un…ce qui risque d’arriver vu la demande de mon loulou…je demanderais peut-être un double anneau et des rubans . J’ai vu cela sur d’autres créas qu’elle a faites et ça donne super bien aussi. 

Et pour couronner le tout…elle est super à l’écoute, sympa. Même si je ne la connais pas, je sens chez elle l’envie de faire plaisir, l’envie de partager . En gros, j’ai bien senti que elle aime ce qu’elle fait. Et je suis certaine qu’elle doit avoir une énergie très positive pour son entourage. En tous cas, moi, elle m’a donné le sourire au travers de nos échanges et de sa création. 

Bon allez…je ne vous fais plus attendre: Le CONCOURS!

Comment remportez votre Attrape-Rêves personnalisés:

  1. Likez sa page IG  et/ou FB . En likant les 2, vous doublez vos chances.
  2. Likez ma page IG et / ou FB . En likant les 2, vous doublez vos chances.
  3. Invitez minimum 2 ami(e)s à participer .
  4. Partagez le post en mode public sur votre profil. 

Fin du concours samedi 13/10 minuit.

Concours réservé à la Belgique ET France. NON sponsorisé par FB ou IG. 

 

 

Une lecture pleine de bisous

Durant la première année maternelle de mon grand loulou, j’ai pris l’abonnement lecture de l’Ecole des loisirs.

Je trouvais l’idée sympa de recevoir chaque mois un livre.

Il y en a eu des bons et d’autres qu’on a moins apprécié.. C’est le risque.

Dans ceux que l’on a aimé, il y a celui-ci:

Chez nous, on parlait de bisous d’esquimaux (nez contre nez), de bisous papillons (cils qui clignent sur le visage de l’enfant), de bisous volants… Mais jamais nous n’avions pensé à utiliser des couleurs.

L’idée est sympa. Un bisou jaune pour soigner, un bisou blanc pour le bisou esquimau etc.

Bref, chaque bisou a une couleur selon l’objectif du bisou.

Nous n’avons pas développé l’idée à la maison car on jongle déjà avec les couleurs pour parler des émotions. Je craignais donc qu’il y ait des confusions.

Mais je voulais vous le partager quand même.

Je ne peux pas dire le prix vu que ça faisait partie de l’abonnement.

Dans mes souvenirs, l’abonnement coûtait environ 32 ou 34€ pour 8 livres. Mais même cela, je ne peux pas assurer que ce soit correct.

L’auteur/illustrateur semble s’appeler Kimiko.

Nous vous envoyons plein de bisous violets (ceux pour dire au revoir).