Une sortie au vert pour toute la famille

Coucou mes BarbaFriends,

Vous survivez à cette chaleur ?

Ici dur dur. Heureusement que BarbaMami et BarbaPapi ont une piscine.

Ceci dit, j’essaie quand même, de sortir les gnomes quand j’ai un jour de repos avec eux. Mais par ces temps, pas facile de sortir sans cuire.

Je vous emmène donc au frais dès forêts ardennaises belges.

Direction le Parc Chlorophylle !

Je n’avais, personnellement, jamais oh grand jamais entendu parlé de cet endroit. J’espère donc vous faire découvrir quelque chose. 

Le parc est situé à Dochamps, dans les ardennes belges. 

C’est un écrin de verdure et , principalement de bois, de 500 hectares. C’est juste énooooooorme 😮 

Mais en plus des balades dans les bois, c’est aussi et avant tout: un immense parcours pédagogique mêlant l’art à la nature. Un circuit constitué à la fois d’activités “sportives” , ludiques et de panneaux très instructifs sur l’environnement. 

Les enfants, des plus jeunes aux plus grands (et même les grands-parents) y trouveront tous leur compte. Entre jeux d’équilibre, d’observation, de toucher…Tous les sens seront mis en éveil au cours de la promenade.

Mais, l’une des “attractions” majeures de ce parc, c’est la “passerelle découverte dans la cime des arbres”. Voici tout un parcours (sous forme de boucle) constitué de ponts suspendus, de marches mais surtout d’un tas d’ “animations”. Une fois encore, les 5 sens seront à l’honneur pour découvrir la nature dans laquelle on se promène. 

Le seul bémol: il faudra laisser la poussette au début du “circuit” car les passages, en plus d’être étroits, sont remplis d’embûches (et une tour avec plusieurs escaliers). 

Une fois sorti de la passerelle, nous continuons notre chemin à travers bois, au frais, à l’ombre. Une petite pause goûter car il y a quelques endroits prévus à cet effet avec des poubelles. 

Par contre, les seules toilettes se trouvent à l’entrée du parc. Pensez donc à faire la pause pipi avant d’entamer votre “périple”.

On poursuit l’aventure en suivant l’itinéraire conseillé (à savoir des numéros indiqués sur le plan ET à l’endroit lui-même). 

Une surprise de taille nous attend. Et dire que ce n’est pas encore la plaine de jeux promise aux enfants à la fin de leur journée!

Mais , croyez-moi, c’est tout aussi bien (voir mieux encore qu’une plaine)!

Un véritable parcours aventure attend les plus jeunes comme les plus âgés.

Les tous petits pourront s’amuser à franchir des obstacles en tous genres à ras du sol.

Quant aux plus grands (et mon 5 ans a déjà pû le faire), ils pourront prendre de la hauteur! Tels des pirates en herbe, ils pourront franchir des ponts suspendus de cordes, de planches et redescendre par un grand toboggan. 

Attention, ceux qui ont le vertige s’abstenir OU faire preuve de courage 😉

Juste à côté , tu trouveras une petite plaine de jeux… Puis encore un parcours d’obstacles…

Tout cela pour t’amener “enfin” à la récompense des enfants…La plaine de jeux!

Et, tiens toi bien, tu es correctement assis? Ce n’est pas une plaine de jeux mais 2 en 1 que tu trouveras en fin (ou début) de parcours!

Un espace est réservé aux gnomes de 6 à 12 ans. Le second espace est prévu pour les petits monstres de moins de 6 ans!

Voili Voilou. Bon, je suppose que tu as envie d’avoir quelques autres détails plus ou moins croustillants pour te décider à foncer jusque là…

Le prix?

Adulte: 8 €

Enfant de 3-12 ans: 6 €

“Famille” de 4: 5,80 € par personne

Enfant – de 3 ans: gratos!

Les facilités sur place?

Un parking gratuit

Un accueil avec grande cafétaria et toilettes (les seules et uniques du site)

Un espace pic-nic

Et tout le reste que je viens de te présenter.

Besoin de plus d’arguments? Va voir ma vidéo en fin d’article!

  1. Tu seras au vert et à l’ombre grâce aux immenses et superbes arbres.
  2. Tes enfants se seront tellement éclatés qu’ils vont roupiller dans la voiture jusqu’au lendemain matin 🤣
  3. Les activités sont très ludiques.
  4. Les sportifs y trouveront leur compte.
  5. Les amoureux de la nature aussi.
  6. Les WC, les seuls et uniques , étaient très propres.
  7. L’ensemble du parc était ,lui aussi, ultra propre.
  8. Tu as de quoi passer la demi journée voir la journée (Nous sommes arrivés à 12h et repartis à 18h)

Est-ce que j’ai quand même des trucs à redire?

En tant que ex enseignante, il y a eu quelques activités pour lesquelles j’aurais apporté certaines modifications (style la hauteur , indiquer le nom de l’animal dans la partie nuit, indiquer le titre des oeuvres d’art sur les chevalets (à moins que le temps ne les ai effacé).

Bref, ce genre de petits détails. 

Par contre, je mettrais un gros panneau “attention pas de poussette” à l’entrée du parcours à la cime des arbres. BarbaMami a voulu descendre la poussette sans se douter de ce qui nous attendait. Conclusion, elle a remonté celle-ci après avoir créé un mini embouteillage à un pont suspendu 🤣

Mais à part cela, franchement, j’ai kiffé autant que mes gnomes! Et même adulte, tu peux t’éclater sur les parcours.

Et pour plus d’infos (comme les horaires etc) c’est ici: http://www.parcchlorophylle.com/

Allez, va voir ma vidéo et fonce jusque là!

 

Une app ‘plaine de jeux’: PLAYGROOND

Coucou mes BarbaFriends,

À l’heure des grandes vacances, nous savons tous que trouver de chouettes endroits où sortir avec les enfants sans devoir payer (ou tout du moins pas trop cher) est parfois difficile.

À cours d’idées, on se rabat facilement sur la plaine de jeux du quartier.

Pourtant des plaines de jeux, on le sait, y en a une flopée. Alors pourquoi est ce qu’on reste ‘coincé’ à celle du bout de la rue ?

Parce qu’on ignore où sont les autres ? Ou parce qu’on ne sait pas trop si elles seront adaptées à l’âge de nos enfants ?

Et bien, il est temps de remédier à ce petit soucis.

Aujourd’hui, je vais donc vous parler d’une super appli:

PLAYGROOND

Comment est née cette appli ?

J’aurais aimé te dire que l’idée était belge mais non. Ceci dit, c’est chez nos voisins, presque cousins, ch’tis qu’est né ce projet.

Antoine, jeune lillois de 33 ans et son épouse sont les heureux parents d’un gnome de 2 ans.

Comme bon nombre d’entre nous, ils aiment emmener leur petit garçon à la plaine.

Mais la lassitude s’installe. Ils voudraient varier les plaisirs et surtout les options pour que leur loustic puisse développer davantage sa motricité.

Du coup, ils ont fait comme beaucoup :Google est ton ami. Mais pas cette fois, pas de bol… Google n’avait rien à leur proposer.

Mais ils sont tenaces. Ils se disent que y aura bien app pour les aider. Mais toujours pas de chance, la grosse pomme propose moins de choses que Android. En prime, ce qui est suggéré n’est pas à jour.

Alors, tu sais ce qu’on dit… On n’est jamais mieux servi que par soi-même.

L’idée germe, pousse, grandit et devient réalité.

À quoi ça sert ?

Imagine: tu déménages et tu es plutôt du genre timide. Tu n’oses pas trop demander à tes voisins les bons plans. Ou bien, pas de bol, tes voisins sont tous des 3×20 sans enfant et n’ont donc aucune info pour toi.

Tu es chez toi et ton gnome  veut absolument prendre l’air mais t’as pas de jardin.

Tu es paumé et tu ne sais pas où aller. Non, tu ne vas pas appeler ta mère au secours. Non, tu n’as pas d’appel à un ami pour te secourir.

Mais tu as PLAYGROOND sur ton téléphone !

Oh yeah ! Jackpot!

Hop, en un clic, et te voilà avec une carte répertoriant toutes les plaines de jeux près de chez toi… Et au-delà !

Oui oui, au-delà des frontières. Ce qui est juste génial. Parce que, en vacances, et bien tu pourras trouver une aire de jeux près de ton camping. Quoi ? Un camping sans plaine de jeux ? Ouh, change c’est pas normal ça 😂

Bref. T’as compris le concept, je pense.

Pour quelles autres raisons tu vas kiffer l’app ?

  • L’appli fonctionne aussi bien sur Androïd qu’avec la pomme.

Ça c’est un Big Bon Point !

  • Elle fonctionne partout dans le monde. Donc, parles en un max autour de toi, à tes amis qui vivent à l’étranger… Afin qu’un max de gens ajoutent des plaines. Parce que l’app fonctionne grâce à sa communauté. Donc plus on sera nombreux à s’en servir, plus on aura de plaines répertoriées.
  • Enfin, c’est total gratuit !
  • Ah et j’oubliais: ultra simple et intuitive.

Donc même si t’es pas Geek pour un sous, tu devrais pouvoir t’en sortir sans problème.

Allez, je te montre tout ça.

Comment ça marche ?

Primo :tu crées ton compte.

C’est fait ? Go !

Ceci est une carte, lol.

Les aiguilles vertes indiquent les plaines ouvertes 24h/24h.

Les pins oranges indiquent des plaines avec horaires d’ouverture / fermeture.

Les rouges devraient indiquer des plaines définitivement fermées.

Ici c’est ce que tu vas trouver comme infos en cliquant sur une des aiguilles.

En fait, tu cliques d’abord une fois (allez hin, juste une fois parce que je suis belge) sur l’aiguille. Tu vois alors apparaître un encart avec la localisation et l’horaire.

Tu dois alors cliquer sur cet encart pour faire apparaître les infos que tu vois. J’ai essayé de faire un screenshot mais ça marche pas.

Si tu veux encoder une plaine, suffit de cliquer sur le + de la carte. (comme tu vois sur la photo que j’ai mise avant)

Et puis tu complètes. Pour ajouter les équipements, faut cliquer à nouveau sur le +. Tu vois c’est super easy.

Fini ? Clique sur le petit √

Et enfin, pour ajouter un commentaire ?

Bin, simple comme 3 ch’tis points en haut de l’onglet avec les infos. N’aie crainte. Ce sont juste 3 petits points qui t’ouvrent le menu suivant.

Voilà.

Tu vois, PLAYGROOND c’est simple comme bonjour !

Si tu veux télécharger l’app, c’est par ici: http://www.playgroond.fr/download

Sinon,tu peux aussi les découvrir sur IG et les autres réseaux.

Je compte sur toi pour en parler un max et ajouter les plaines de ton quartier.

Une petite glace maison ?

Coucou mes BarbAmigos,

Il fait beau, il fait chaud, les oiseaux chantent et les estomacs crient “une glace, une glace, une glace”.

Super Loulou m’a fait acheter (5 ans et il a déjà l’art et la manière de convaincre BarbaMum) des ‘moules’ pour faire des bâtons glacés. Vu le prix, je me suis dit : “ma foi, je ne vais pas me ruiner et ça peut toujours servir”.

Nous les avons trouvé chez Trafic. Je ne sais plus le prix mais c’était “pas cher, mon frère”.

Forcément, il a commencé à me tanner pour faire de la glace. Il a dû patienter quelques jours, le temps que j’aille faire des courses.

Allez hop. Je vous livre, notre recette ultra saine et ultra facile puisque même à 2 ans, petit pépère a pu participer.

Les ingrédients magiques (ou pas)?

  • 3 petits suisses
  • 250 gr de framboises
  • 1 banane bien mûre.

Les ustensiles ?

  • Un grand bol ou saladier
  • Des moules à bâtons glacés OU
  • Des pots vides de petits suisses avec des bâtonnets en plus dans ce cas.

Comment qu’on fait ?

  1. Écrase la banane, à la fourchette tout simplement.
  2. Ajoute les framboises et écrase les aussi en mélangeant bien avec la purée de banane.
  3. Ajoute les petits suisses et mélange bien le tout.
  4. C’est prêt.
  5. Verse la potion magique dans les moules ou /et dans les pots des petits suisses que tu viens de vider. Pense à planter un bâtonnet si tu utilises la technique des pots vides 😉
  6. Au congélateur… Puis la patience fera le reste.
  7. Et voilà. Un ‘atelier’ cuisine simple, rapide et efficace qui plaira à toute la famille

Bon appétit!

Verdict de la BarbaFamily ?

SuperLoulou : Hum, c’est bon. C’est trop trop bon.
BarbaPapa: pas mal ces petites glaces. Manque peut-être juste un peu de sucre.
Petit Pépère : Encore, encore.
Moi: Une touche de sucre serait pas mal mais non, objectif :glace saine.

PS: Je suis preneuse de tes bonnes recettes en com si tu en as d’autres.

La plage s’invite à Gembloux

Bonjour mes BarbaFriends,

Comment ça va sous les cocotiers ?

Ah non pas de palmiers pour vous ?

Bon alors, ce n’est pas grave. Je vous invite à nous suivre pour une petite virée à Gembloux Plage !

Il ne reste que demain pour y aller ou alors attendre l’an prochain.

Bon étant donné que, exceptionnellement, je publie depuis mon téléphone, faut m’excuser pour la couleur tristounette du texte ou/et une éventuelle mise en page pourrie (j’y remédierai plus tard).

Gembloux Plage, c’est comment ?

C’est un ‘bac à sable’ géant et propre (j’insiste sur ce point) où les enfants peuvent s’éclater sous l’œil détendus de leurs parents.

Tu n’as même pas besoin de prendre ta pelle et ton seau car tout est fourni gratuitement sur place. Du bazar en moins à trimbaler pour cette sortie.

Et oui, la détente sera aussi au rendez-vous pour les parents grâce aux transats installés au bord de la ‘plage’ et grâce au bar où de délicieux mojitos (entre autres) leur seront servis.

En prime, c’est orienté zéro déchet. Il suffit de jeter un œil sur ma paille… Paille en carton. Un beau geste.

J’oubliais… Les gobelets sont consignés. Il faut donc les rapporter avant de partir pour récupérer sa ‘mise’. Encore une chouette démarche.

Donc, pour la BarbaFamily qui aime le Ecofriendly, c’est un très bon point.

Ils ont également prévu des animations : châteaux gonflables, animations musicales et autres.

Tout est GRATUIT (enfin pour ce qui est des châteaux gonflables).

Je te conseille de jeter un œil sur le programme du jour. Hier soir, par exemple, il y avait un groupe de saxophonistes.

Ils ont également prévu de quoi te sustenter si tu as un petit creux.

Par contre, y a pas énormément de stands. J’y ai vu un food truck de cornets de pâtes, un glacier, et un vendeur de crêpes.

BarbaPapa aurait apprécié un foodtruck style hamburger. C’est vrai que ça manquait de choix niveau ‘salé’.

Un point que j’ai beaucoup apprécié: le décor. Ils ont mis quelques éléments de décoration axé sur la thématique des pirates. Je trouve que cela peut, en prime (à moins que ce soit le but premier de cette déco), servir comme point de repères pour les familles. Genre si ton enfant se perd (chose que je ne te souhaite pas), tu peux lui dire de se rendre au mât du bateau pirate par exemple.

Il ne faut pas oublier que, n’ayant pas la mer pour aller faire pipi au large 🤣🤣🤣, ils ont prévu des toilettes (également gratuites).

Il y a aussi la possibilité, en soirée, d’assister à la projection d’un film en plein air.

Quoi d’autre ?

Il faut, comme je te l’ai dit, checker sur leur site, tout le programme.

C’est par ici : http://www.gembloux-plage.be/

Perso, j’ai passé une belle soirée. Les enfants étaient aux anges. J’ai fait la connaissance d’une maman et de ses 2 jeunes enfants. Donc c’est aussi un moment privilégié pour faire de nouvelles rencontres près de chez soi.

Bref… Si tu ne sais pas quoi faire demain. Fonce à Gembloux !

Mais je sais que y a aussi plein d’ autres villes qui ont lancé leur plage.

Bisous bisous mes BarbaFriends.

Les colonies, comment ça se prépare?

Coucou ma petite BarbaFriends ? Quoi, les messieurs sont jaloux?

Bonjour cher et tendre BarbaFriends 😉

J’espère que vos vacances ou congés se déroulent bien.Je t’ai dit ici que mon Super Loulou était parti en colonie pour la 1ère fois.

Je t’ai aussi dit que j’allais te dire comment qu’on a préparé ce grand départ.

Tout d’abord, un peu comme les sportifs de haut niveau, y a la préparation mentale!

Un ou 2 mois avant la période de grandes vacances, vient le moment de réfléchir à l’organisation de ces 2 mois si ,toi parent, tu bosses. C’est là que tu dois choisir: stage, plaines, camps, séjour chez les grands-parents etc.

Et, dans les stages, tu as évidemment un large panel parmi lequel faire ton petit “marché”. Ici, je fais d’abord une pré-sélection selon l’âge, les activités et les goûts de mon fils.Une fois cette première étape passée, je regarde ce qui est proposé lors des semaines où je vais en avoir besoin. Je refais donc un second tri.

Puis, vient le moment, de faire le choix définitif. Là, je consulte le principal intéressé: mon fils!Je lui explique chaque possibilité en précisant si ce sera résidentiel ou non.

Comment expliquer l’aspect résidentiel sans faire peur?

Tout d’abord, il ne faut pas avoir peur soi-même lol.

J’ai expliqué à mon fils que c’était un stage où il ferait dodo sur place, à la ferme. Je précise qu’il fera dodo avec d’autres enfants, plusieurs dans une même chambre et que ça, c’est super chouette. On ajoute aussi qu’il y aura des moniteurs (un peu comme des professeurs à l’école) qui seront là pour les aider, les mettre au lit, veiller sur eux.

J’ai beaucoup insisté sur toutes les activités qui allaient être développées car , connaissant ses goûts, je savais que ça allait peser dans la balance. S’occuper des animaux, donner à manger aux animaux, faire du beurre,du pain, monter sur le dos des ânes…

Je ne lui ai pas demandé de décider directement. Je lui ai laissé du temps pour y “réfléchir”.Donc, de temps en temps, j’en reparlais en demandant “alors, ça te plairait de partir au stage et faire dodo là-bas sans papa, maman?”. Si la réponse restait identique, c’est que c’était bon.Et ce fût le cas , à chaque fois que je lui en reparlais, il me répondait “oui”.

J’ai donc su qu’il était prêt pour ses premières colonies.

L’organisme Vacances Vivantes est ultra bien organisé et prévoyant. Il nous a aussi aidé à préparer notre Loulou (et surtout les parents) à cette nouvelle aventure grâce à un mail.

Dans ce mail, en plus d’un tas d’autres choses dont je te parlerai après, il y avait une lettre “son premier camp loin de chez vous”. Je vous la joins car elle est vraiment très intéressante.

0001 (2)

Passons à la préparation logistique!

Je te disais que nous avions reçu un mail… En plus de cette chouette lettre, il y avait évidemment un tas d’autres infos importantes telles que:

  • Descriptif détaillé du programme, des activités ainsi que du lieu
  • Des documents à remplir tels que: fiches médicales, autorisation parentale pour les mineurs, attestation de non contagion
  • Une liste détaillée de tout ce qu’il faut prévoir: carte d’identité, vignettes mutuelle, vêtements, draps de lit et autres…
  • Un récapitulatif des heures de départ en train et de retour.
  • Une “check list” des affaires qu’on met dans les bagages sur laquelle on doit indiquer aussi le nombre de pièces.

Cela aiguille déjà vachement bien pour la préparation de la valise!Alors, forcément , une étape primordiale c’est…

L’étiquetage!

Je te parlerai beaucoup plus en détails de nos étiquettes dans le courant du mois d’août. Je peux quand même te donner un avant goût.

Nous avons mis une jolie étiquette sur chacune de ses affaires…Si si, je te jure: des chaussettes, en passant par les slips jusqu’aux lunettes de soleil!

Cette étape peut sembler fastidieuse surtout pour les vêtements. Du coup, certains parents préfèrent zapper faisant aveuglément confiance aux enfants. 🤣🤣🤣

Mon expérience de prof me dit que c’est une mauvaise idée. Je t’assure, ça vaut vraiment la peine de prendre ce précieux temps pour “noter” chaque affaire.

IMG_20190709_160204.jpg
Des étiquettes pour tout!

Le sac à linge sale!

Là aussi, pense à y mettre le nom et prénom de ton gnome.

Nous avons opté pour un sac “sur mesure” que j’ai commandé en même temps que les étiquettes.Mais ce n’est pas une obligation.Un bête sac à courses dans lequel tu écris à l’encre indélébile fera tout aussi bien l’affaire.

Par contre, choisis un sac suffisamment grand parce que ton gamin, il va tout taper en boule dedans. Et du linge sale en boule, ça prend vachement de place!

IMG_20190709_161559.jpg
Un sac à linge sale personnalisé ou étiqueté et bien grand!

Les chaussures et leur(s) sac(s) !

Forcément, qui dit camp dit…pompes: bottes, bottines, sandales, chaussons…

La liste peut vite devenir longue selon l’endroit et la saison.

Et surtout, ça peut vite être super crade!Donc, prévois un super “emballage” pour les chaussures.

Ici, j’ai mis les bottes à part. Les autres chaussures, je les ai mises ensemble dans un seul sac. Et ses chaussures de “villes” étaient à ses pieds.

Etant donné qu’il est fort jeune, j’ai dessiné sur les sacs en plastique pour qu’il se souvienne où ranger les bottes etc le jour du départ.

Et, tu t’en doutes, il faudra également noter le nom et prénom de tes super kids dans chaque chaussure! Surtout que les bottes, c’est un des grands classiques “égarés multiples”. En général, tu peux être certain(e) que y aura toujours au moins 2 gamins avec la même paire!Donc…Si tu ne veux pas qu’il revienne avec le pied droit en pointure 29 et le pied gauche en pointure 31, indique son nom!

Parole d’experte, c’est du vécu 😉

Et tout le reste? La préparation “sentimentale” (je sais pas quel nom donner en fait)

Maintenir le contact avec du courrier!

Mais enfin, il ne sait ni lire ni écrire, comment faire?!

Je lui ai préparé des enveloppes pré-timbrées. Sachant qu’il ne sait pas encore lire, j’ai collé une photo du destinataire sur chaque enveloppe .

Et pour les monos, j’ai quand même écrit de qui il s’agissait (sait-on jamais que Loulou ai subitement une perte de mémoire comme sa mère).

J’ai mis dans chaque enveloppe une feuille blanche . Dans sa valise, j’ai mis une trousse avec ses marqueurs pour qu’il puisse faire des dessins.

Je lui ai tout bien expliqué avant le départ.

Ma collègue me disait “Bah, mon fils ne m’a jamais écrit”…

Et bien, j’ignore si c’est une question de caractère ou d’organisation…Mais nous avons reçu du courrier! Papi et mami aussi! Merci aux monos qui ont pris soin d’écrire ces quelques lignes pour lui.

Et pour finir, ensemble, nous avions également préparé ce petit outil dont je t’ai déjà parlé dans le précédent article. 

Une ligne du temps “dodo”

En cas de gros cafard avec la classique question “quand est-ce qu’on rentre à la maison”…J’ai prévu le coup car mon fils (et je pense, tous les enfants de cet âge là) a besoin de repère visuel .

Nous avons donc dessiné une lune pour chaque dodo qu’il peut barrer au fur et à mesure afin de décompter. C’est un peu comme le calendrier à la maison mais version “raccourci”. 

IMG_20190706_152250.jpg
Combien de fois dodo avant de revoir papa, maman?

 

Et voilà… Je n’ai plus d’autres astuces prépa à vous donner.

Mais peut-être que vous, vous en aurez pour nous? Partagez les dans les coms sans hésiter!

 

Les jolies colonies de vacances…

Ça y est ?! Avoue, j’ai réussi à te mettre la chanson dans la tête? Quelle chanson…Tu ne connais pas?

Plus sérieusement…

Bin oui, mon Super Loulou, à peine 5 ans depuis quelques jours, est parti!

Il est donc en “stage résidentiel” (plus communément appelé “camp” ou “colonie” pour les français). Une semaine sans mon grand bonhomme à la maison.

Certains diront “5 ans, mais c’est jeune”. J’avoue, j’ai hésité . Nous en avons donc beaucoup parlé avec lui et il se sentait prêt.

Il est donc à la ferme avec une trentaine d’autres gamins (seulement 9 filles, les pauvres damoiselles) âgés entre 3 et 9 ans. Ils sont , je pense, divisés en 2 groupes: 3-6 ans et 6-9 ans.

Pourquoi ce choix?

Parce que le stage à la ferme , j’étais certaine que cela lui plairait! Ils s’occupent des animaux, du potager. Ils vont apprendre à fabriquer du beurre, du pain, du fromage.
Et comme Loulou est hyper branché nature, animaux et cuisine…Rien de mieux.

Pourquoi résidentiel?

Parce que c’était ce qui il y avait de plus simple en termes d’organisation pour nous. Nous n’avons pas de congés et je bosse les soirs.

Mais en plus de la facilité d’organisation, c’est lui donner un avant-goût du scoutisme. J’aimerais l’inscrire cette année ou l’an prochain (faut voir l’âge requis) dans une troupe. J’ai , moi-même été guide (scout pour les filles) et j’en garde de très bons souvenirs.

J’estime que les mouvements de jeunesse forgent le caractère, forment, apprennent des valeurs, la débrouillardise et surtout permettent de créer des liens.

Ici, en colonie, ça va lui permettre de développer ses “compétences” sociales. Il va devoir apprendre à vivre en communauté avec d’autres enfants, à respecter d’autres règles et à se faire de nouveaux copains.

Et comment on vit cette aventure?

C’est un enfant “orchidée” (merci PapaPositive de m’avoir fait découvrir cette jolie métaphore dans cet article) , un hyper sensible.

Donc, forcément, j’étais très stressée. Je pense que, déjà avec un enfant moins sensible, chaque mère doit probablement sentir une appréhension…mais alors, quand tu sais que ton gamin à une sensibilité à fleur de peau…forcément, l’appréhension est encore plus forte.

Mon Loulou, lui, était plutôt content de partir . Il était tout excité à l’idée de faire sa valise. Ah…la valise. Nous lui avons offert une (première) valise à l’occasion de son baptême de l’air. En juin, nous sommes partis en Grèce tous les 4 pour le mariage de ma petite soeur. J’ai voulu marqué le coup pour mon grand qui attendait ce moment depuis longtemps.

Bref… Nous lui avons rappelé plusieurs fois, et bien à l’avance, qu’il allait partir “en vacances à la ferme sans papa,maman”. Nous lui avons expliqué qu’il y aurait des moniteurs, d’autres enfants…Qu’il dormirait avec d’autres enfants…Et évidemment, j’ai aussi mis l’accent sur les activités à venir.
Du coup, il était très serein (beaucoup plus que moi).

Maman prévoyante…

Au vu de son hypersensibilité… je prépare avec lui, un petit outil en cas de gros cafard. Je vous le partage, sait-on jamais.
C’est une petite ligne du temps. Mon fils a besoin de repères visuels car, il est encore un peu jeune (je crois) que pour avoir une véritable conscience du temps qui passe.
Nous avons donc dessiné une lune pour chaque dodo. Il lui suffira de barrer les dodos écoulés pour arriver finalement à la case “retour à la maison”.


Le jour du grand départ
Nous y voilà…le coeur tout serré pour moi. Les nerfs à vif depuis plusieurs jours…
Mais je prends sur moi pour ne pas le perturber.


Nous nous sommes donc rendus tous les 4 à la gare.

Sur la plateforme , nous retrouvons 2 collègues à moi (ah oui, ce sont des colonies dont mon employeur est partenaire donc beaucoup d’enfants de collègues). L’une de mes collègues (Jen, se reconnaitra) me rassure. Son fils aîné est déjà parti avec Vacances Vivantes (l’organisme) et tout s’était bien passé. Elle m’explique qu’ils ont super bien géré quand il a déclaré la varicelle, quand il a eu le cafard etc…

Une des animatrices nous rejoint . C’est donc le moment de lui poser nos questions et d’être rassurés davantage .
Il est l’heure. Le train va arriver. Nous descendons sur le quai. Le train arrive. Hop, pas beaucoup de temps… Juste le temps de mettre la valise dans le train, de prendre mon loulou à bras pour un gros câlin et le voilà dans le train.

Je le suis jusqu’à son siège. Je veux lui faire coucou mais il est déjà “ailleurs”. Je me retiens de ne pas courir quand le train démarre…Les autres parents sont là et je me sens un peu gênée lol.

Le soir… vers 22h45… Je craque…Pas de nouvelles, c’est dur. J’envoie alors un sms à la cheffe de camp. Elle me répond !

“Bonsoir, nous sommes bien arrivés et à l’heure. Tout s’est bien passé, il est dans une chambre avec 6 autres petits garçons. il n’a pas pleuré et s’est rapidement endormi! Bonne nuit”

Quel soulagement. Je vais dormir tranquille!

Et après?

Nous avons la chance que la responsable envoie des photos chaque jour via un lien privé. Cela permet de constater à quel point ils sont bien.
Je lis sur le visage de mon fils qu’il a des grands sourires, des étoiles dans les yeux. Je suis donc rassurée et vais donc profiter de cette semaine pour…moi même si je bosse.

IMG_0255 - Copie

On fera le bilan à son retour!
Mais j’ai un bon feeling!

Je te ferai un article tout bientôt sur les “préparatifs ” pour le départ…style: étiquettes etc…

Et toi, tes enfants sont déjà partis en colonie? Si oui, quel âge avaient-ils pour leur premier départ?

Bricolage: Thème de la mer

Hello les BarbaFriends, comment se passent vos vacance? Ou plutôt congé car, perso, “vacances” ne riment pas vraiment avec repos quand on a des enfants,si?

Bon, il faut les occuper ces supers loulous… J’ai donc réalisé , il y a quelques temps, des bricolages avec mon grand. Vu que ce sont les vacances et que, peut-être vous partez à la playa del sol…ceci pourrait faire le bonheur de vos enfants.

Celui que je vous présente maintenant est sur le thème de la mer. Etant donné que nous sommes rentrés de vacances à la mer et que vous avions visité les aquariums du musée océanographique de Monaco, ça me semblait approprié. (Oui, c’était les vacances de l’été dernier en fait,lol)

J’ai retrouvé, dans le fond de mes armoires, 3 petites boites de matériel tout prêt avec divers papiers (ondulés, cartonnés, formes prédécoupée, soie…). J’ai donc pioché là-dedans. Je pense que ma mère avait trouvé ces kits chez Lidl ou Aldi.

IMG_20181012_230706_resized_20181012_112754495

Objectif de notre activité? et Pour quel âge?

Ça c’est la prof qui parle 😉

Mon fils a 4 ans. A ne pas faire plus jeune ou alors à adapter. 

  • voir ce qu’il a retenu de sa visite aux aquariums
  • faire nommer les animaux marins, en parler un peu
  • pratiquer divers techniques pour mettre en couleur: marqueurs, peinture…
  • collage
  • ==> je suppose que c’est ce qu’on appelle : pratiquer la motricité fine? Les experts peuvent me répondre en commentaires. 

De quoi avez-vous besoin?

  • Une feuille de papier bleue. Si c’est un papier à relief, c’est encore mieux.
  • Des marqueurs ou crayons de couleurs
  • De la peinture aquarelle
  • De la peinture à doigts ou style gouache
  • De la colle
  • Du papier crêpon
  • De la chifonette
  • Eventuellement des ciseaux
  • Eventuellement des formes pré-imprimées et pré-découpées

Comment faire?

Dans notre cas, nous avons utilisé des formes déjà prêtes à l’emploi , dans un papier ondulé blanc. 

Si vous ne disposez pas de cela, il suffira alors de piocher quelques “dessins à colorier” sur le thème de la mer dans Google. Les imprimer et les découper.

La feuille bleue (dans notre cas, elle possède un relief) représente le fond marin

Allez hop. Loulou choisit une première “forme”: le crabe. 

Je lui demande si il se souvient d’en avoir vu ou pas lors de notre visite des aquariums. Je lui demande de quelle couleur ça peut être. Après cela, je lui propose de choisir une technique pour “colorier” sa forme.

IMG_20181012_113537_resized_20181012_112755137

Il peut choisir entre: peinture aquarelle, marqueurs, crayons ou peinture à doigts. Il opte pour l’aquarelle. Petit hic avec le papier utilisé, ça abime vite la forme et le papier ondulé se dédouble. Donc attention au choix des supports / techniques. 

Je procède ainsi pour chaque animal choisi. Mais j’élimine au fur et à mesure les techniques de “coloriage” déjà utilisée (disons pax 2x la même technique). 

Je lui suggère aussi de simplement poser les formes au fur et à mesure sur le feuille bleue pour vérifier qu’il dispose d’assez de place. Une fois que il ne reste plus beaucoup d’espace, on colle

IMG_20181012_115746_resized_20181012_112757886

Passons au “décor”. Il faut un peu d’algues ou de corail (certes ce ne sont pas des plantes mais bien de petits animaux…). 

Je lui propose du papier crépon à déchirer et à coller pour faire des algues. 

Et nous faisons de même avec de la chiffonnette pour représenter le corail. 

Il a un peu galéré avec la colle car il en avait plein les doigts. Donc, avec un peu d’aide…il a fini son joli tableau marin. 

Tadam! Cela faisait bien longtemps que je n’avais plus fait d’activités artistiques. Il est resté patient, sans s’énerver tout au long de l’activité. youpie! Un super bon moment partagé ensemble pour un résultat sympa.

IMG_20181012_121305_resized_20181012_112755829